MONDE FANTASTIQUE, laissez votre inspiration vous guider et créer vos propres histoires...
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tzirkeï



Nombre de messages : 131
Age : 25
Points : 5
Date d'inscription : 25/12/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Cri du chasseur de démon et Câlin irrésistible^^
Race: Humain
Niveau de puissance:
2/20  (2/20)

MessageSujet: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Mar 29 Déc - 4:10

Passé-version éclair:

Tzirkeï est un jeune garçon provenant d'un village au nord de Samroun, Ryncherk, du nom de sa famille qui le gouverne depuis des générations. A l'insu de l'enfant, ses parents effectuent depuis quelques années un rituel sanguinaire en enlevant les villageois dans les sous-sols de leur villa. En vérité, ses parents ont été soumis par Sephiroth avant sa mort et servent ses noirs desseins.

Après qu'il fut tué par les Étoiles, le démon envoya un dernier message aux Ryncherk, leur ordonnant de le venger. Tzirkeï découvrit l'holocauste le soir où celui-ci devait s'achever, dans la crypte souterraine de la villa Ryncherk. Après avoir tué son père fou, le jeune garçon du faire face à sa mère démente, qu'il neutralisa en déclenchant un pouvoir jusqu'alors inconnu. Mais le sacrifice de sa mère suffit à réveiller les 25 incubes et la Liche, qui prit possession d'Irena, sa sœur aînée, et s'échappa.

Un vieillard mystérieux sauva alors Tzirkeï puis lui confia pour mission d'aller prévenir les Étoiles de la vengeance de leur ancien ennemi. Juste avant de quitter son village damné, Tzirkeï sauva des griffes de sa mère sacrifiée un jeune labrador, qu'il nomma Croc-Tibout.


Mental & Physique:

Tzirkeï a tout d'un orphelin, timide, farouche mais presque courageux à présent, il n'a confiance en personne sauf en son chiot. Il est cependant extrêmement affectif et s'émerveille de beaucoup de choses. Il est habituellement bien plus immature et naïf qu'un enfant de son âge, mais face au danger, devient aussi averti et vaillant qu'un jeune adulte.
En outre, c'est un jeune garçon attendrissant, très mignon, soigné, très gamin, qui aime jouer, rêver, et faire quelques bêtises, même si son éducation l'a amené a être très réservé sur ce point.

Physiquement, il est bien portant, brun, de coupe courte et les cheveux en bataille, les yeux ambrés, la peau rose, une silhouette mince mais pas malingre, un sourire assez rare mais resplendissant, de quoi attendrir une statue de pierre, une binette adorable quoi^^. Psychologiquement aussi bien que morphologiquement, c'est l'innocence même.


Nom: Ryncherk

Prénom: Tzirkeï

Âge: 13 ans (paraît légèrement plus jeune).

Taille: 1m42

Race: Humain

Alignement: Loyal et Bon


Capacités:

-Chasseur de démon: suite à une intense concentration, Tzirkeï peut lancer un cri type kiai qui infligera des maux de tête aux âmes corrompues. Plus l'âme est corrompue, plus l'effet peut être sérieux (jusqu'à un certain niveau de ténèbres ou de résistance de la personne).

-Câlin irrésistible: quand Tzirkeï fait un câlin à n'importe quel personnage féminin ou nouveau père, il est impossible de lui résister.=)

Équipement:


-Une dague-pistolet à deux coups

-Une cartouche de balles dorées.

-Une couverture légère bleu ciel

-Le recueil du Chasseur de Démon

-Des couverts, du jambon, un fromage, des biscuits, du pâté pour chien en conserve dans un sac avec pleins de poches, dont une grosse pour Croc-Tibout.


Connaissance de MondesFantastiques: Csiphidann comme ancien
personnage.


Dernière édition par Tzirkeï le Lun 5 Avr - 12:36, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tzirkeï



Nombre de messages : 131
Age : 25
Points : 5
Date d'inscription : 25/12/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Cri du chasseur de démon et Câlin irrésistible^^
Race: Humain
Niveau de puissance:
2/20  (2/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Sam 3 Avr - 7:00

Origines de Tzirkeï-Version longue:

Il y a de cela plus de quinze ans, alors que le démoniaque Sephiroth mettait la région à feu et à sang, se trouvait non loin au nord de Samroun un village isolé par les forêts. Ce village s'appelait Ryncherk, en l'honneur du glorieux passé de la famille qui dirigeait le patelin.

A cette époque cependant, les Ryncherk ne correspondaient plus au l'image auréolée de leurs ancêtres. Avides d'argent et de pouvoir, ils tenaient les habitants du hameau dans une pauvreté affligeante, les forçant à vivre dans des conditions désastreuses;
n'étaient les nombreux gardes du corps à la solde des bourgeois, la révolte aurait vite enflammé le village. Mais, impuissant, les villageois étaient livrés à la misère et aux travaux forcés.
Jusqu'à ce que Sephiroth pose le regard sur le hameau, scellant son destin.

Revêtant une apparence presque noble, il alla trouver la famille Ryncherk, qui le convia à dîner. Loin de terrifier l'avide couple Ryncherk, la révélation de l'identité de leur invité attisa leur envie de pouvoir. A la table se trouvait également leur fille unique, Irena, âgée de 9 ans, qui, outre les cruels traitements infligés aux villageois, intéressa vivement le démon.

La discussion entre les Ryncherk et Sephiroth se poursuivit tard dans la nuit. A l'aube, Sephiroth repartit, laissant un homme et une femme au visages animés d'une lueur malsaine et plus corrompue que jamais...
A midi, ils convoquèrent le village, et, feignant dans un discours un élan de générosité, annoncèrent qu'ils inviteraient chaque soir un villageois à dîner chez eux. La joie fut de courte durée lorsque l'on remarqua que chaque soir, chaque villageois qui entrait dans le villa, n'en ressortait jamais...Et au bout d'à peine une semaine, les villageois remarquèrent un changement palpable chez la jeune Irena qui contrastait par sa candeur avec le comportement de ses parents; à partir de ce jour, son regard devint vide, et ses allées et venues s'accompagnaient d'une aura de plus en plus sombre...

Trois ans plus tard naquit Tzirkeï, qui fut élevé à l'insu du village pendant trois ans. Le jour de son anniversaire fut assombri par une nouvelle qui accabla la famille Ryncherk: Sephiroth venait d'être défait. Le jeune Tzirkeï ne comprit que des années après pourquoi sa maison fut le théâtre de hurlements d'agonie et d'effroi de sa mère ce jour-là. Les disparitions des villageois cessèrent, et la mère Ryncherk sombra dans la dépression et la folie. Seule Irena continua de s'occuper de son petit frère curieux et souriant; entre eux deux se formant un lien étrange, l'un héritant de l'étrangeté de sa sœur, l'autre acquérant de nouveau un sourire qu'elle portait à l'âge de son frère. Les visites aux villageois recommencèrent, le village reprit vie.

Jusqu'à ce que, dix ans plus tard, une voix familière s'élève par-delà le voile de la mort et reviennent chuchoter des ordres terribles au creux de l'oreille d'Erillie Ryncherk. Un ultime message de Sephiroth. Un message de vengeance: ce qui avait commencé devait être achevé.

Le soir même, les gardes de la famille vinrent emmener de force des villageois à la villa des bourgeois. Le lendemain également, et le surlendemain...la terreur revint. En un mois, deux cent villageois disparurent derrière les murs de la maison, qu'on prétendait alors maudite. Les enfants furent reclus et séparés. Même son père ne joua plus avec le jeune garçon. Seul, comme avant. Non, pas comme avant, car la famille commença à maltraiter et battre le jeune Tzirkeï. Le regard de sa sœur était devenu aussi cruel et froid que celui de ses parents...

Cela faisait trois mois que la situation durait. Chaque jour cloîtré dans sa chambre aux fenêtres obstruées. Chaque jour la nourriture posée rapidement par sa sœur au regard terrible. Chaque jour les pas dans l'escalier et le bruit de la chaîne métallique sur la rampe. Chaque jour les bruits étouffés des gens qu'on emmenait à la cave...
Un soir, cependant, tout bascula. Sur le point de s'endormir, Tzirkeï se redressa d'un coup dans son lit. Un hurlement d'horreur venait de retentir depuis la cave, comme une voix sourde et terrifiée provenant d'un profond tunnel. Le cri retentit à nouveau.
Mu par la peur, Tzirkeï se précipita sur la porte, cognant, criant, cognant, frappant pour que la porte cède. Presque fou, il se jeta contre elle. Un craquement retentit, et pour la première fois depuis longtemps, Tzirkeï se retrouva dans le couloir.

Il dévala les escaliers, couru dans la cuisine où se trouvait la porte menant à la cave, puis s'arrêta. Une des dagues pistolet qu'utilisait son père se trouvait sur la table, la lame tachée de sang. La main tremblante saisi l'arme. Un chuintement se fit entendre. Tzirkeï leva la tête.

Son père était là, et venait de saisir un couteau de cuisine. Son visage déformé par la folie fixait le garçon avec appétit. Tzirkeï leva son bras tremblant, des larmes roulant sur ses joues. Le père fit un pas.
Le doigt appuya sur la détente.
Le coup partit. En plein coeur.
Le père recut la balle de plein fouet, recula d'un pas, puis trembla et expira; son corps, après un soubresaut, s'effondra sur le carrelage. Terrifié, le garçon se colla au mur. Tourna la tête à gauche. La porte de la cave était entrouverte...Il renifla, saisi la dague à deux mains, et s'engouffra dans l'ombre de la cave.

La dague à la main, secoué d'un hoquet provoqué par le coup de feu, Tzirkeï fit face au long couloir qu'éclairait une série de torches, et qui se dressait devant lui. Lentement d'abord, puis de plus en plus vite, le gamin avança jusqu'à arriver au bord d'un escalier en vis, aux rampes dépourvues d'éclairages, semblant s'enfoncer tout droit dans le ventre de la terre. Secouant la tête vivement, il s'engagea dans l'escalier et franchit pas à pas les marches qui mèneraient, à coup sûr, à sa mère et aux villageois disparus...

Après un moment qui sembla durer des heures, le souffle rauque, le jeune garçon vit la descente s'achever sur une autre porte entrouverte, d'où semblait provenir une faible lueur rougeoyante. Retenant son souffle, il s'infiltra discrètement par l'ouverture, empoignant encore plus fort l'arme qu'il serrait contre lui.
Cette salle était immense, et de part et d'autre de la porte elle s'étendait de manière à atteindre la taille d'une église. Mais le gosse ravisa son jugement à la vue des squelettes, silhouettes charnues et sculptures morbides qui tapissaient chaque mur de la pièce. Son attention fut attirée vers la droite, vers un renfoncement dans la pièce semblable à un autel, d'où partait une intense lueur rouge qui projetait dans la pièce une lumière tamisée et inquiétante.

Courbant le dos, aux aguets, Tzirkeï s'approcha...et comprit quel office mortuaire sa mère préparait. Sur tous les murs de l'autel, ainsi qu'au plafond et au sol, l'emblématique pentagramme diabolique scintillait comme s'il était nourri par un feu d'enfer. à la jonction de la salle et du renfoncement se tenait sa mère, devant un plaque de bronze scintillante, une épée gigantesque à la main. Comment sa mère pouvait-elle porter une telle chose? Sur la table cuivrée s'agitaient des formes allongées, de manière frénétique, poussant de temps à autre des gémissements de peur. Les villageois! comprit le gamin. Il allait crier lorsque, ayant fait un dernier pas en direction de l'autel, il aperçu une fine silhouette immobile au centre de tous les pentagrammes.

Irena.

C'est alors que la voix d'Erillie Ryncherk s'éleva:
" ...Qu'aujourd'hui enfin la quête du sang s'achève. Qu'aujourd'hui enfin la vie s'achève pour que s'éveille à son sacrifice LES ASSASSINS DES TRAITRES!"
-NON!

La lame s'abattit. Les quatre corps ligotés là hurlèrent, et le liquide jaillit comme une fontaine de souillure, éclaboussant la dame Ryncherk. Les étoiles de l'autel s'illuminèrent, éclairant la salle entière comme en plein jour. Tzirkeï écarquilla les yeux d'horreur, découvrant l'amoncellement de corps sans vie, déchiquetés, découpés, démembrés, de tous les villageois égorgés.
Ses jambes s'effondrèrent, son estomac se retourna, son contenu remontant à toute vitesse l'œsophage du gamin. Entendant les vomissements de son fils par-dessus les derniers gargouillis de ses victimes, Erillie se retourna.

" Tu viens assister au spectacle mon fils! Sois donc témoin avec nous de l'union de ta soeur et de la Liche!
-Maman...maman,non...pas Irena...
Tzirkeï se releva lentement, les yeux en pleurs.
Ne tenant pas compte de ses paroles, sa mère commença à s'avancer vers lui. Irena ne bougea pas, un sourire se dessinant même sur ses lèvres.
-Je n'ai même pas eu à aller te faire chercher, tu es venu comme un grand...ta petite âme de pacotille devrait suffire à clore le sacrifice. Petite chiure, une fois au moins dans ta vie, tu auras servi à quelque chose!
Elle dressa sa lame immense au dessus d'elle.
-Maintenant, MEURS, mon fils!


NOOOOOOON!!!!!!
Le cri de Tzirkeï envahit la pièce, avec une intensité inimaginable. Il résonna, rebondit sur chaque mur, puis sembla se diriger avec une violence redoutable sur sa génitrice et la frapper de plein fouet. L'onde la projeta à toute vitesse contre la table de bronze aux bords aiguisés. Le corps de la mère ne résista pas à la confrontation, et fut sectionné en deux au niveau des intestins. L'épée retomba à côté du gamin. Celui-ci s'effondra à nouveau , transfiguré, à la limite de l'inconscience. Il releva la tête vers Irena.

La lumière des pentagrammes l'englobait entièrement, et alors qu'elle semblait s'élever au-dessus du sol, les murs tremblèrent et une voix gronda depuis les entrailles du monde:
" A présent que le sang a coulé, plus rien ne pourra empêcher ma colère de se déverser...sous ce nouveau corps plein d'énergie, je vais enfin pouvoir...m'abreuver de l'essence de ce monde, et enfoncer mes doigts dans les corps de mes ennemis afin de déchirer leurs tendres corps de chair molle et savoureuse...Mwahahahah..."

Irena hurla alors, se tordant dans sa lévitation. Une vingtaine de spectres s'extrairent des pentagrammes comme des prisonniers se libérant de chaînes millénaires, entourant la fillette, qui se figea soudain.

Dans un gémissement guttural, son corps se cambra. Ses bras tremblèrent, et explosèrent, laissant place à des bras hypertrophiés, rougeoyant, pourvus de multiples griffes acérées, des ailes éclatèrent dans son dos, ses jambes explosèrent également, leur moignons s'unissant en une queue écailleuse et sanguinolente. Des dents lui poussèrent comme des sabres, et un œil reptilien pris naissance en place de son ventre nu.

D'un geste, elle éclata le plafond, puis, poussant un gloussement démoniaque, s'infiltra dans l'ouverture sous les yeux horrifiés du jeune garçon, suivie des démons libérés de leurs entraves. Tout s'effondra. Perdant la tête, Tzirkeï, se sachant sur le point de mourir, s'évanouit.


Lorsqu'il se réveilla, seul, à l'air libre, il constata qu'il se trouvait dans la rue principale. Il se releva vivement. Un vieillard vêtu d'une robe de bure lui faisait face, s'appuyant sur un bâton. Avant qu'il puisse faire un geste, le vieillard éleva la main, un sourire serein le fendant le visage. Sa voix profonde et apaisante retentit:
"Tzirkeï, ta famille a conclu autrefois un pacte avec celui qui fut jusqu'à il y a peu l'ennemi de toute vie. Il a demandé à tes parents d'accomplir sa vengeance, et maintenant, au prix de leur vie, ils ont libéré les spectres assassins et réveillé le démon qui a pris possession de ta sœur.

Tu dois aller au village de Samroun, au sud, afin de prévenir les Étoiles et combattre les démons. Tant d'ennemis se dresseront encore sur leur chemin. Ta tâche, Tzirkeï, est de les protéger. Tu as le pouvoir en toi de combattre; afin de t'aider dans ta tâche, prends ce livre. Consulte le souvent. Chaque ennemi que tu combattras te seras alors familier, et tu pourras aider les Étoiles. Maintenant, vas-t'en, vite. Les fantômes de ce village haïssent ta famille, et n'attendront pas pour t'attraper. Cours aussi vite que tu peux."
Sur ces mots, la silhouette du vieillard s'effaça, laissant le gamin seul face au portail d'entrée du hameau. Il resta immobile un long instant, incapable de réfléchir. Comment? Pourquoi?
Tout à coup un bruit fit sursauter l'enfant.

"Jap! jap! houu houuuf!"
Il se retourna, et regardant droit devant lui. Rien. Il baissa alors la tête, et comprit d'où venaient ces cris. Un chiot se tenait à ses pieds, assis, lui tournant le dos, aboyant en direction du village.
"Jap! jap!"
Ecarquillant les yeux, attendrit, le petit garçon releva la tête. Puis tira sa dague à toute vitesse, après un mouvement de recul. A quelques mètres se tenait un silhouette brumeuse, celle d'un chien, pourvu de deux yeux rouge menaçant. Un fantôme. Et à voir les jappements affectifs du chiot remuant la queue, ce chien avait dû être...
"C'est ta mère...ils ont sacrifié des animaux aussi..."
Les jappements de la boule de poils cessèrent alors que le spectre inquiétant commença à grogner, rivant ses yeux affamés dans ceux de son enfant. Les pattes du canidé fantôme fléchirent, signifiant une attaque imminente. Le chiot se recroquevilla entre les jambes du garçon.

En un éclair, Tzirkeï agit. Se concentrant un instant, il poussa un cri à s'en déchirer les poumons. Le fantôme détala après s'être cambré de douleur. Reprenant son souffle, Tzirkeï entendit des gémissements lugubres provenir du côté où le fantôme s'était enfui. Les autres approchait. Avec une rapidité déconcertante, le gamin rangea la dague, saisit le chiot, empoigna un sac au passage, et détala par la porte principale, fuyant ce village maudit...ce lieu oublié de la lumière, qu'avait été sa maison.


Dernière édition par Tzirkeï le Lun 5 Avr - 13:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Sam 3 Avr - 10:38

Bienvenue ! On attend la suite.

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Sevel



Nombre de messages : 89
Points : 2
Date d'inscription : 20/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Ange
Niveau de puissance:
18/20  (18/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Sam 3 Avr - 22:30

Bienv'nue !
Revenir en haut Aller en bas
Arwina
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 312
Age : 30
Points : 39
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Transformation en licorne, soin avec magnétisme et onde de choc bénéfique
Race: Elfe
Niveau de puissance:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Dim 4 Avr - 11:57

Hé bé dis donc, moi qui pensais être totalement débarassée de Séphirot!lol. Nous allons encore avoir du pain sur la planche!
Mais j'aime ton histoire et j'ai hâte de pouvoir te rencontrer petit bonhomme!^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tzirkeï



Nombre de messages : 131
Age : 25
Points : 5
Date d'inscription : 25/12/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Cri du chasseur de démon et Câlin irrésistible^^
Race: Humain
Niveau de puissance:
2/20  (2/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Dim 4 Avr - 16:14

Merci jolie dame Arwina, et merci à tous (tiens Sevel is back)^^ J'espère de même que nos chemins se croiseront incessamment sous peu!

Je n'attends plus qu'une double confirmation^^

(oh et juste entre parenthèse j'ai aucune idée de comment remplacer une URL par un texte personnalisé, quelqu'un peut me renseigner? merci^^)


Dernière édition par Tzirkeï le Dim 4 Avr - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rodrielle



Nombre de messages : 57
Points : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Pouvoir de feu / Illumination Divine / Dissipation des Ténèbres
Race: Ange
Niveau de puissance:
13/20  (13/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Dim 4 Avr - 16:46

ahhh chouette un loyal-bon !!
Bienvenue !! au plaisir de se croiser Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ymella



Nombre de messages : 432
Age : 32
Localisation : Dans les étoiles
Points : 76
Date d'inscription : 28/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe/ Téléportation/ Cryokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Dim 4 Avr - 17:11

Bienvenu petit garçon !...
Revenir en haut Aller en bas
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Lun 5 Avr - 12:19

Et voilà la première validation !

Pour l'url c'est simple :

[url=TON URL] TON TEXTE [/url]

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Arwina
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 312
Age : 30
Points : 39
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Transformation en licorne, soin avec magnétisme et onde de choc bénéfique
Race: Elfe
Niveau de puissance:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Lun 5 Avr - 14:46

Il ne te reste plus qu'à signer le registre, et tu seras validé. Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tzirkeï



Nombre de messages : 131
Age : 25
Points : 5
Date d'inscription : 25/12/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Cri du chasseur de démon et Câlin irrésistible^^
Race: Humain
Niveau de puissance:
2/20  (2/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Lun 5 Avr - 15:23

Chwette^^ mais à vrai dire c'est déjà fait depuis plus de trois mois, sûr que vous avez eu le temps de m'oublier pendant ce temps, mais j'ai signé le registre peu après mon inscription, vers le 25 décembre. En tout cas merci beaucoup, à bientôt^^!
Revenir en haut Aller en bas
Arwina
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 312
Age : 30
Points : 39
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Transformation en licorne, soin avec magnétisme et onde de choc bénéfique
Race: Elfe
Niveau de puissance:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Lun 5 Avr - 16:20

Autant pour moi. Embarassed
Bon et bien tu es donc validé. Tu peux désormais poster dans la partie "s'essayer".

Bons rps à toi! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Shayan
Admin
Admin


Nombre de messages : 296
Age : 29
Localisation : Dans tes rêves
Points : 61
Date d'inscription : 13/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maîtrise des plantes / Contrôle quasi-total du feu / Télépathie
Race: Elfe
Niveau de puissance:
17/20  (17/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Lun 5 Avr - 16:46

Je passe juste te préciser que ton avatar n'est pas à la bonne taille. Il faut une largeur de 200px Wink .

Bienvenue aussi temps que je suis là ! Razz

Et bon jeu ! =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://piratesdesforbans.heberg-forum.net
Tzirkeï



Nombre de messages : 131
Age : 25
Points : 5
Date d'inscription : 25/12/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Cri du chasseur de démon et Câlin irrésistible^^
Race: Humain
Niveau de puissance:
2/20  (2/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Lun 5 Avr - 17:42

^^ D'accord madame elfe, mais le problème c'est que quoique je fasse sur ma photo d'origine, quand je la mets sur mon profil, elle se reformate automatiquement à 148x200 pixels, problème que je ne comprends pas puisque j'ai essayé plusieurs manipulations...Donc bon je vais essayer avec une autre image mais ca m'embête j'aimais bien celle-là^^
Revenir en haut Aller en bas
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Lun 5 Avr - 18:29

Non, faut juste mettre l'adresse dans "lier à partir d'un autre site" ^^

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Aarwen
Admin
Admin


Nombre de messages : 592
Points : 39
Date d'inscription : 09/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe en louve grise, télépathe, télékinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Mar 6 Avr - 14:10

Bienvenue à toi ! amuses-toi bien !

_________________


~~ La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée ~~
(Platon)


Revenir en haut Aller en bas
http://mondefantastique.heberg-forum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]   Aujourd'hui à 16:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Tzirkeï, l'enfant messager [VALIDE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» L'oiseau messager

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde Fantastique :: Entrez au royaume de Fírimar :: Les personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: