MONDE FANTASTIQUE, laissez votre inspiration vous guider et créer vos propres histoires...
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Jeu 17 Déc - 14:12

Fagos volait au dessus de Samroun sous sa forme d’aigle. Il s’éloigna, allant vers les montagnes. Il avait besoin de se sentir seul, libre. Il toujours eu ce besoin, ce n’était pas maintenant que cela allait changer. Tout était une question de nature. Et Shayan le comprenait très bien. Ils avaient tous deux une forte personnalité, il était donc bon de temps en temps de prendre un peu de distance, sinon cela risquait d’éclater à un moment où un autre. Cela faisait maintenant un peu plus de dix ans qu’ils étaient ensemble, ils savaient comment gérer leur relation.

Il faisait nuit noir, mais peu lui importait. Sa vision nocturne et très développée lui permettait de voir chaque recoin de la montagne. Evidement, tout était calme, par cette nuit étoilée. Toute activité était inexistante, ou réduite à son minimum. Il repéra cependant une meute de loup en chasse. Il fit demi-tour et survola sa maison, situé dans la plaine, non loin d’une rivière. Shayan était à l’intérieur, avec leur fils Thorondor, qui devait dormir à cette heure…Enfin normalement. Il ne savait de qui il tenait le plus question caractère ! A n’en pas douter, les gênes de Shayan y étaient pour beaucoup ! Il était fier de lui, mais ce n’était pas facile tous les jours d’être père ! Son pouvoir de télépathie était impressionnant. Il le maîtrisait parfaitement, et ce depuis…son premier jour, et même avant ! Fagos croyait fortement en son fils. Il deviendra probablement un grand sorcier. Mais en attendant, Thorondor s’amusait à leur faire des farces, jouer des mauvais tour. Et pas seulement à ses parents. Stagma et Arzhel, les enfants d’Aarwen y avaient le droit ! Stagma et Thorondor s’entendaient à merveille. Mais avec Arzhel, ils étaient continuellement entrain de se défier l’un l’autre. A 10 ans déjà, ils avaient chacun un caractère très fort. Mais les parents les laissaient faire. De toute façon, la plupart du temps, c’était Stag qui se chargeait de mettre fin à leur bêtise.
Fagos avait beaucoup plus de facilité avec Stagma. Peut-être parce qu’il l’avait déjà vu adulte. Mais pas seulement…Arzhel à mesure qu’il grandissait ressemblait de plus en plus à son père, et pas seulement physiquement. Alors forcément, il avait un peu plus de mal.

Il descendit vers les ruines et repris forme humaine. Pourquoi s’arrêter ici ? Il aimait ce lieu, chargé d’histoire. C’était ici que Shayan et lui-même rencontrèrent Ashura, l’une des étoiles. Ces lieux ne l’effrayaient pas, au contraire. Il les aimait, pour tenir à l’écart les humains, et les peureux. Peu de personne venait s’y aventurer car un tas de légendes étaient nées de ces ruines. Le sorcier sentait bien qu’une certaine magie était toujours présente, et non pas la plus bénéfique. Il alla s’installer sur un rebord en pierre, qui devait être autrefois un morceau de mûr. Il profitait de cet instant de solitude et de silence.
Revenir en haut Aller en bas
Aarwen
Admin
Admin


Nombre de messages : 592
Points : 39
Date d'inscription : 09/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe en louve grise, télépathe, télékinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Sam 9 Jan - 7:24

Les plaisirs de la ville…
Il y avait fort longtemps qu’Aarwen n’y avait pas mis les pieds. Pourtant c’était un endroit idéal pour la chasse, un endroit merveilleux où grouillait tant de proies potentielles… un pur bonheur. De nombreuses cachettes, de nombreuses possibilités, un vrai régal pour le prédateur qu’elle était…
Celle-ci n’était pas si différente des autres, si ce n’est la proximité de tous les êtres venus des divers mondes. Elle avait un côté « hors du Temps », et la nocturne se plaisait à s’y promener. Elle lui rappelait tant de souvenirs, tant de chasses magnifiques, tant de jouvenceaux tombés sous ses canines. Un sourire fugace passa sur les lèvres froides de la caïnite.

Quel plaisir de se mêler à la foule, sentir leur angoisse, leur peur. Inconsciente créature, ignorant la proximité du prédateur… Telle une ombre, elle se noyait dans la masse humant les effluves des sentiments aussi divers que variés qui animait la population citadine. Ce qu’elle aimait les villes, elle la louve pourtant si proche de la nature, de SA nature…. Malgré leurs évolutions, malgré la modernité de leurs structures, elles restaient bien souvent toujours les même. Rares étaient celles qui perdaient leur aura d’un autre âge. Mais qui pouvait de nos jours s’en rendre compte, plus personne ne savait écouter ce que les vieilles pierres avaient à raconter. Chacun cloîtré dans sa petite vie monotone et égoïste. Pourtant s’ils tendaient l’oreille, ils entendraient la cité leur parler, les mettre en garde contre la menace montante des forces des ténèbres… mais qui se souciait de cela. Certainement pas lui, ni elle….
Aarwen, elle entendait… elle se délectait… frémissante…. Gourmande…
Bientôt… ils seront obligés d’écouter… ou de subir….

La soirée s’avançait et les rues commençaient à se vider petit à petit des travailleurs las, enfin rentrés dans leur foyer. Seuls restaient quelques retardataires, les bourreaux du boulot, les âmes errantes et les prédateurs…. Les ombres grandissaient et reprenaient leur droit, avalant dans leurs bouches immondes les rues que des lampadaires peinaient à éclairer de leur lumière blafarde.
L’heure n’était plus à la fébrilité, l’heure était à la chasse.
Le festin allait pouvoir commencer.
Aarwen l’avait repéré depuis un moment, cet homme, avançant dans la rue, être détonnant et décalé. Bien trop vite arraché à la terre de ses ancêtres, vulnérable et conquérant. Perdu et émerveillé. Elle aimait les personnes qui sortaient de l’ordinaire, ces gens qui avaient ce petit quelque chose en plus, ceux qui détenait ce que les autres n’ont pas. Oui l’homme qui marchait plus loin était de ceux-là. Les autres le voyait pauvre et répugnant, elle, elle le voyait puissant et magnifique… Question de point de vue…
Humanité, aveugle et égoïste, incapable de voir la véritable richesse, la véritable puissance. La fille de la Nuit n’aimait pas la facilité, la routine l’ennuyait, l’endormait, hors elle se devait de rester au top, forte et insaisissable et elle savait déjà que cet homme là, serait à la hauteur de ses espérances.

Il ne le savait pas, mais elle le suivait, l’observait, analysant ses moindres gestes, ses moindres réactions. Il était comme un enfant, heureux, insouciant, courant après ses chimères… non la vie ne l’avait pas souillé, pourquoi ?
Le sang dans ses veines noires palpitait d’excitation, celle de la chasse, cette effervescence qui lui remontait du fond de ses entrailles, suivant son échine, cette fièvre enivrante qui la faisait se sentir vivante…
Manipulatrice, perfide à ses heures, Aarwen savait ce qu’elle avait à faire, la machine bien huilée était en place. Qui pouvait deviner que derrière ce visage juvénile et innocent, se cachait l’un des pires prédateurs que la terre ait engendré. Qui pouvait se douter qu’un monstre était tapi dans le corps d’apparence frêle et longiligne d’une jeune fille de 21 ans… Personne…

Elle avait tout fait pour se retrouver sur sa trajectoire, ne lui laissant aucun autre choix que de la percuter. Juste pour provoquer la rencontre.
Il était si noir et elle si blanche…
Il était la lumière et elle l’obscurité…
Il avait l’innocence et la pureté des peuples de la terre.
Elle était le feu et la tentation des êtres de l’enfer.
Elle s’amusait de la situation, il se confondait en excuses… Et elle jouait la carte de l’innocence, jouait son rôle à merveille. Elle répondit de sa voix chaude et grave, trop pour son jeune âge ?
Sourire éclatant. Regard franc…
Que se cachait-il sous ce masque d’enfant ?

Puis elle fondit sur sa proie… les canines percèrent la chair tendre, laissant exploser dans sa gorge le liquide chaud et vermeille, elle en frissonna de bonheur…
La nuit s’annonçait parfaite et pourtant…

Elle ne tarda pas à sentir la présence des plusieurs fils de la Nuit… Petits vampires de pacotille, néonates perdus et inexpérimentés, qui se prenaient néanmoins pour les rois du monde, sûr de leur puissance nouvellement acquise, totalement incontrôlables et sournois… le genre qu’elle détestait au plus au point…
Ils l’attaquèrent tous ensemble, elle… fille de la Lune et elle dut, tremblante de colère, laisser tomber son repas pour se défendre…
Elle en sortit victorieuse, mais blessée.
Elle en sortit vivante, mais d’une humeur massacrante…
La nuit s’annonçait parfaite pourtant…

Les idées noires, la rage au cœur, dépitée et dégoutée, elle s’en retourna vers les ruines, havre de paix. Pour prendre le temps de retrouver ses esprits, elle erra un moment entre les vieux murs, cherchant la sérénité dont elle avait besoin,
En vain.

Elle sentit sa présence avant même de l’entendre…
Dommage pour lui, la louve était d’humeur assassine.
Aarwen s’avance et cette fois l’ombre apparaît dans son champ de vision, proie fragile se découpant à contre jour de la clarté lunaire… au milieu des roses… rouges, comme le sang…son sang… celui qui bientôt viendra teinter ses lèvres charnues, à elle…
Elle s’arrête et le toise.

Puis doucement elle s’approche, pas à pas la forme se dessine pour devenir familière, elle avance encore et là, elle le reconnaît surprise de le trouver en ces lieux, loin de tout, loin des siens…


"Fagos ?... quelle surprise ? »

Soudain gênée, les lèvres et les canines rougies par le sang, elle n’ose s’approcher d’avantage…
Revenir en haut Aller en bas
http://mondefantastique.heberg-forum.net
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Mer 13 Jan - 14:21

Lorsqu’il entendit une voix familière, Fagos se retourna. Il ne l’avait pas entendu approcher puisqu’il s’agissait d’Aarwen, son amie vampire. Avec sa vision nocturne, il n’eu aucun mal à la voir correctement. Il remarqua notamment le sang autour de ses lèvres. Inutile de chercher bien longtemps une explication à cela. Aarwen avait dû s’abreuver et combler sa soif. Mais était-elle toujours en chasse ? S’en était-elle prise à un humain ou à un animal ? Et question beaucoup plus importante…Avait-elle encore soif ? Fagos l’avait déjà vu dans cet état. Lorsqu’elle est en manque de sang vital, elle perd le contrôle d’elle-même. Le côté chasseuse et sauvage prend le dessus sur le côté humain. La douce Aarwen laissa place à la créature sanguinaire. Il était impressionnant de la voir ainsi. De plus, avec son expérience, elle était devenue une redoutable chasseuse.
Il devait donc se montrer prudent, même s’il s’agissait d’une très bonne amie. Les vampires étaient rapides, très rapides. Fagos aurait-il une chance si elle décidait de s’en prendre à lui ? Ses pouvoirs ne lui serviraient surement à rien dans ce cas là. Il y avait peu de risques qu’elle s’en prenne à lui. Mais il préférait rester prudent tant qu’il ne saurait pas dans quel état se trouve Aarwen.


-Bonsoir Aarwen. Je vois que tu es en pleine chasse.

Il remarqua alors sa robe déchirée, et les quelques griffures qui ornaient son corps. Que s’était-il donc passé ? Elle avait dû être attaquée, mais par qui ? Le sorcier hésitait. Une faible inquiétude vint en lui. Etait-elle blessée ailleurs ? Il savait que les vampires se régénéraient rapidement, mais pour cela il lui fallait du sang. Non seulement ignorait si elle avait encore soif mais en plus il se trouvait devant une vampire blessée. Raison de plus pour rester prudent. Il détestait devoir se méfier d’elle, mais il serait inconscient s’il ne le faisait pas.

-Tout va bien ? Tu m’as l’air d’être dans un sale état, demanda-t-il tout de même.

S’il pouvait l’aider, il le ferait. Il lui avait bien déjà offert son sang pour la sauver. Cependant la situation était différente. Elle n’était pas agonisante. Elle avait encore toutes ses facultés. Alors il préférait ne pas lui donner de son sang cette fois-ci…Une certaine tension régnait entre eux en cet instant. Aarwen devait sentir la méfiance de son ami.
Soudain des ombres apparurent. Une, deux, trois, quatre…vampires ! Mais d’où ils sortaient ceux-là ? Et ils n’avaient pas l’air aimable.


-Oh oh ! La voilà ! Pourquoi es-tu partie ? On s’amusait bien pourtant, dit l’un d’entre eux.

Fagos comprit alors qui étaient les auteurs des blessures d’Aarwen. S’ils voulaient en finir avec elle, il ne les laissera pas faire ! Personne n’était autorisé à lui faire du mal ! Fagos s’approcha alors d’Aarwen, ne la craignant plus. Elle était en mauvaise position, autant lui porter secours ! Les vampires furent surpris de voir l’inconnu auprès de la vampire. Point positif : ils ignoraient tout des facultés de Fagos. Cela leur donnerait un avantage.

-Tu me rappelles comment on se débarrasse d’un vampire ? demanda-t-il à son amie, déterminé.

Lui qui jusque là avait été tranquille! Voilà maintenant qu'on le dérangeait! Il n'appréciait guère! Il se positionna de façon à pouvoir riposter en cas d'attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Aarwen
Admin
Admin


Nombre de messages : 592
Points : 39
Date d'inscription : 09/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe en louve grise, télépathe, télékinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Ven 15 Jan - 13:54

Une fois de plus, elle se trouve dans une situation qu’elle déteste, sa véritable nature mise à nue devant l’une des personnes qu’elle apprécie le plus dans ce vaste monde. Une personne peu habituée de la voir dans cet état, même si elle n’a jamais caché qui elle était réellement. Ce n’était jamais facile pour elle de les mettre devant l’évidence. Pourtant, elle avait évolué, elle avait apprit à faire avec, assumé cette bête sanguinaire qui sommeillait la plupart du temps en elle, mais qui avait besoin de temps de se défouler et de laisser parler sa violence. C’était le prix à payer pour une sérénité certaine le reste du temps. Plus LA caïnite montait en puissance et plus elle avait cette capacité à gérer ses fureurs, mais il y avait des moments ou même celui lui était difficile. Ce soir là, elle était à la fois blessée et frustrée, ce qui la rendait deux fois plus dangereuse.

Aarwen se tenait là devant lui, à la fois gênée et contente de tomber sur lui, cela faisait bien quelques semaines qu’ils ne s’étaient pas croisés et elle avait toujours plaisir à le voir. Le problème, c’est qu’elle n’était pas du tout à son avantage, pire, elle était couverte de sang. Elle n’avait pas l’intention de rester les bras ballant à l’observer, alors elle s’avança doucement.

Il l’a salua à son tour, mais elle sentit instinctivement son hésitation, son état ne lui avait évidement pas échapper et il gardait une certaine méfiance. Sacré Fagos, toujours aussi prudent, c’était une qualité certes, mais c’était presque vexant qu’il doute d’elle après autant d’années et surtout après tout ce qu’ils avaient enduré ensemble. La nocturne ne fit pourtant aucune remarque, se contentant d’un vague sourire.


« Et oui que veux-tu, il y a des choses immuables… néanmoins je suis ravie de te voir !»

Elle était sincère, elle avance encore vers lui.

« Oui des sales vampires néonates me sont tombés dessus en ville…. Je pense qu’ils sont plus mal en point encore que moi… enfin le seul survivant du moins, pour les autres, ils ne pourront plus jamais faire de mal à quiconque. Et toi ? Qu’est-ce qui t’amène par là ? »

C’est vrai qu’elle avait perdu un peu de sang dans l’histoire et qu’elle en avait vraiment besoin, le bénéfice du repas prit quelque temps plutôt était fortement altéré par les multiples blessures infligées par ses congénères. Aarwen ne décolérait pas… Elle devait reconnaître que le sang qui courait dans les veines, entraîné par les palpitations de son cœur, était comme une invitation au plaisir… D’où elle était, elle pouvait sentir les fragrances appétissantes de son nectar carmin, titillant sournoisement ses papilles. Mais, elle ne céderait pas à cette tentation, elle avait suffisamment pris de l’expérience pour pouvoir contrôler ses pulsions meurtrières et gérer sa faim et puis, elle avait beaucoup trop de respect pour lui pour s’adonner à ses élans sanglants. Néanmoins, les lueurs rubicondes dansaient follement dans ses pupilles, signe certain de son besoin latent…

La fille de Caïn n’eut pas longtemps à se poser trop de question, que la voix fanfaronne d’une de ses victimes résonna dans son oreille. L’inconscient avait rassemblé de nouveaux amis, tous prêts à en découdre. Elle grimaça, sa fureur remontant d’un cran… encore un groupuscule qui se pavanait en se vantant de chasser leur ancien, décidément Aarwen détestait ce genre de vampire, ils ne respectaient rien, ni l’ordre, ni même leurs aînés allant contre tous les principes de leur race… Elle-même n’avait pas respecté grand-chose, mais il y avait tour de même un minimum, elle ne tuait que par nécessité et non par plaisir… même si celui de son âme la poussait vers des actes irréversibles…

Elle soupira de dépit et lâcha un sourire cynique.


« Je crois que nos retrouvailles vont être célébrés en grande pompe mon cher… ces idiots ont besoin d’une bonne leçon dont la finalité sera bien-entendu… leur mort… »

Puis elle se retourna vers eux.

« Je vois, facile de la ramener avec tes nouveaux petits copains… Tu faisais moins le malin tout à l’heure, quand la dernière image te concernant se résumait en une fuite effrénée, le corps plein de peur… Mais puisque tu m’as l’air d’aimer souffrir, je vais me faire un plaisir de répondre à ta demande… Fagos, Si t’as des lames d’argent c’est l’idéal, sinon tu plantes le cœur et tu coupes la tête… »

Aarwen avait parlé froidement. Le regard plein de violence et de haine, elle sortit son précieux katana et se positionna, prête à en découdre…
Revenir en haut Aller en bas
http://mondefantastique.heberg-forum.net
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Dim 24 Jan - 21:43

-Avec joie, répondit-il.

Il allait pouvoir s’amuser un peu. Il était certes père de famille maintenant, mais il était avant tout sorcier et on pouvait dire qu’il ne pratiquait pas vraiment la magie blanche. Il en avait connu des combats, voir même des batailles. La plus récente était celle de Samroun évidement. Généralement, il ne provoquait jamais. Mais il répondait si on le cherchait où si on menaçait ses proches. C’était le cas. Se battre ne le rebutait pas, au contraire. Ces pauvres crétins ignoraient à qui ils avaient affaire !
Cependant personne ne semblait vouloir engager l’affrontement. Ces vampires hésitaient-ils ? Ils n’allaient tout de même pas capituler avant même d’avoir commencé ! Ils l’avaient plutôt énervé alors Fagos ne les épargneraient pas s’ils décidaient de fuir. On ne menaçait pas Aarwen !
Le sorcier fit alors un pas en avant, las de toute cette tension silencieuse.


-Alors ? Vous avez peur ? On vous impressionne peut-être ? dit-il sans élever la voix.

Il eu alors tout juste le temps de retirer son manteau, un vampire se précipitait vers lui, suivi de près par ses acolytes.
Fagos forma alors une gerbe de feu, la dirigeant vers son attaquant. Ce dernier stoppa net sa course, surpris. Durant ce peu de temps libre, le sorcier se mit à courir tout en créant un pieu tout en feu. Il se retourna brusquement tandis que le vampire était en train de bondir sur lui. Il s’empala directement sur le pieu de feu. Fagos posa alors ses mains sur son cou, comme pour l’étrangler, sauf qu’il était en train de le brûler. La tête finit par tomber et rouler par terre, tandis que le corps s’enflammait.
Il jeta un coup d’œil à Aarwen qui avait l’air de vraiment s’amuser. Elle était occupée avec deux, Fagos en avait tué un. Il en manquait donc un…
Où était-il passé ? Il scrutait les alentours mais il ne voyait personne. Avait-il prit la fuite ?

Soudain, il sentit une force le percuter dans son dos. Le vampire avait prit son apparence de chauve-souris et s’était retransformé en vampire pour s’abattre sur Fagos. Il lui lacérait le dos à toute vitesse. Un instant abasourdi, le sorcier se releva ensuite brusquement, le vampire solidement accroché à son dos. Il commençait à l’étrangler, ce qui n’était pas bon signe car le vampire avait beaucoup plus de force que le sorcier. Il n’y avait donc qu’une seule solution. Fagos prit sa forme animale et s’envola au dessus du vampire. Il ne s’attendait pas à ça le buveur de sang ! Avant qu’il ne laisse le temps au vampire de réaliser ce qu’il venait de se passer, il fondit sur lui, serres en avant. Les serres de l’aigle vinrent crever les yeux du vampire. Il était certes aveugle mais il avait toujours son odorat et son ouïe développés. Il ne fallait pas lui laisser le temps de s’accommoder ! Fagos prit alors une branche au bout pointu et la lança en plein cœur. Puis il fit de même qu’avec l’autre vampire. Il mit ses mains autour de son cou jusqu’à ce que sa tête tombe à terre.

Voilà… Il s’était débarrassé de ces pourritures. Mais il n’était pas fier. Ils avaient tout de même réussi à l’approcher et à le blesser. Ce n’était pas très grave, bien sûr, mais il s’agissait surtout de fierté. Pour ne plus avoir de traces, il fit brûler le cadavre. Il avait perdu la main à rester sagement à la maison, à s’occuper de son fils. Et cela ne lui plaisait guère. Il était beaucoup plus vif et aguerri avant. Mais cela faisait dix ans qu’il n’avait pas combattu. Comment pourrait-il protéger sa famille s’il perdait la main ? Il était furieux contre lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Aarwen
Admin
Admin


Nombre de messages : 592
Points : 39
Date d'inscription : 09/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe en louve grise, télépathe, télékinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Lun 8 Mar - 13:07

Aarwen jetait des coups d’œil à Fagos, celui-ci avait l’air de très bien s’en sortir, ce dont elle ne doutait d’ailleurs pas. Elle se concentra donc sur ses deux congénères. Ils étaient beaucoup plus fort que ceux qu’elles venaient de vaincre quelques heures plus tôt, mais pas de beaucoup… une cinquantaine d’années tout au plus… rien de bien méchant pour elle, qui affichait pleinement ses 250 ans. Avec Fagos, elle n’avait pas à se cacher, elle laissa donc le katana de côté et sortit les griffes et les canines.
Rien de tel qu’un corps à corps sanglant pour se sentir pleinement revivre… Ses crocs déchiraient les chairs, laissaient des sillons ensanglantés sur leur peau diaphane. L’excitation de la chasse s’accentuait et les fragrances épicées de leur sang titillaient ses papilles. Elle redoubla de violence à leur égard, buvant à même leur gorge, se souciant très peu des on-dit sur les nocturnes buvant la vitae onctueuse de ceux de leur race. Elle n’avait jamais eu ce tabou, bien au contraire. Bien souvent préférant leur sang à ceux des humains ou des autres peuples arpentant les alentours de Samroun. Une manière de se donner bonne conscience, elle qui tenait tant à sa part d’humanité. Et puis ce sang là, était beaucoup plus régénérant que ceux des autres, lui apportant un surplus de force non négligeable.

Les deux enveloppes charnelles vidées de tout liquide vital, elle laissa choir à ses pieds les deux corps maintenant sans force. Cette fois, elle attrapa son précieux sabre et vint finir le travail. Elle coupa sans préambule leur tête.

Le visage et les vêtements rougis, elle s’avança vers son ami de toujours. Lui aussi en avait terminé avec ses deux acolytes.


« Si tu pouvais me cramer ses deux là, histoire d’être certains qu’ils soient bien mort, ça m’arrangerais. »

Elle l’observait et son humeur sombre ne lui échappa pas. Elle le connaissait trop bien.

« Qu’y a-t-il ? je te croyais excité et transporté par la bataille, que nous venons de gagner je te rappelle… que nous vaut cette tête des mauvais jours ? »

La fille de la Nuit avait vaguement une idée, mais elle préférait l’entendre dire, histoire qu’il extériorise un peu tout ça. Depuis que celui-ci était père, il ne se consacrait qu’à sa vie de famille. Oubliés l’entraînement, les batailles et les sorts en tout genre préparés dans les sous-sols obscurs. Elle qui le connaissait si bien savait parfaitement que cela lui manquait et que ce soir, son manque flagrant d’entraînement, aurait pu lui coûter la vie.
Pour elle c’était différent, sa nature même l’empêchait de perdre des capacités et puis pour sa survit, elle partait en chasse bien souvent. Combien de fois n’était-elle pas tombée sur des écueils lors de celle-ci, combien de fois avait-elle du se battre… bien souvent, trop souvent….

Voulant détendre l’atmosphère, elle s’avança joyeusement vers lui, l’attrapa par le bras et l’entraîna avec elle. D’une voix enjouée elle s’adressa alors à lui :


« Allez vient, allons nous trouver un point d’eau histoire de nous montrer un peu plus présentable. Enfin surtout moi ! je me vois mal me présenter comme ça devant les jumeaux, je les entends déjà me sermonner… »

Dans un éclat de rire, elle se met à imiter son fils, se forçant à prendre un air des plus sérieux.

« Maman, t’es trop sale, combien de fois t’ai-je dit de manger proprement »

Elle espérait lui rendre le sourire, et puis sa situation n’était pas si alarmante, il avait encore de beaux restes, il lui suffisait juste de se remettre à faire des exercices.
Elle lui fit un clin d’œil et s’enfonça dans la nuit…

_________________


~~ La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée ~~
(Platon)


Revenir en haut Aller en bas
http://mondefantastique.heberg-forum.net
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Lun 8 Mar - 23:15

Aarwen en avait aussi fini avec les siens. Elle en avait même profité pour s’abreuver de leur sang. Une fois chose faite, elle lui demanda de brûler leur corps, histoire de s’en débarrasser une bonne fois pour toute, tout en lui demandant ce qui n’allait pas. Mais il n’avait pas vraiment envie de répondre, du moins, pas pour le moment. Il récupéra son manteau puis s’avança vers les deux corps inertes et étêtés et les brûla froidement, comme s’il s’agissait d’une tâche banale. Il resta un moment à les regarder se consumer dans les flammes, toujours en rogne contre lui-même. Il sentait les griffures dans le dos. On ne pouvait pas dire qu’il avait mal. Il avait connu bien pire comme blessure. Mais elles étaient tout de même là, alors qu’elles n’avaient pas lieu d’être.
Il était déçu. Déçu de lui-même. Devait-il en être ainsi ? Devait-il assumer pleinement son rôle mari et de père ? Continuerait-il à perdre de sa rapidité, de sa force ? Heureusement qu’il lui restait toujours la vivacité d’esprit. Mais quand était-ce la dernière fois où il s’était entrainé ? Il lui arrivait bien sûr de s’entrainer avec son fils pour lui apprendre les bases lors d’un combat… Mais depuis la grande bataille, il ne s’était jamais vraiment exercé à la magie, et au combat.

Soudain Aarwen le prit par le bras, et l’invita à s’éloigner de ces lieux. Elle devait bien sentir que quelque chose n’allait pas. Fagos était certain qu’elle l’avait deviné, et ce n’était pas pour lui plaire. Au contraire, il en était plutôt agacé. Il avait déjà honte de lui, alors le fait qu’une autre personne le sache n’arrangeait rien. Mais que pouvait-il cacher à Aarwen ? Ils se connaissaient depuis un moment maintenant, et elle savait lire en lui, comme il savait lire en elle. Il existait deux personnes à qui il ne pouvait mentir, ou cacher quelque chose : Shayan et Aarwen. On peut dire que sa fierté en prit en coup !
Son amie tenta de le détendre, ce qu’elle réussi en partie puisqu’il se mit à sourire lorsqu’elle imita son fils. Il le voyait très bien faire ce genre de réflexion.
Fagos avait aussi besoin de se débarbouiller. Rentrer chez lui, éclabousser de sang, sa chemise déchirée, il ne passerait pas inaperçu. Shayan finirait bien par découvrir ce qu’il s’était passé, mais autant être un minimum présentable pour ne pas l’affoler.


-Tu as raison. Si Shayan me voit arriver ainsi, elle va me poser un tas de questions. Et je n’ai pas forcément envie d’y répondre…
Ils s’éloignèrent petit à petit des ruines, en direction de la rivière qui coulait non loin d’eux.

-Tu sais ce qui m’énerve le plus ? dit-il en souriant à moitié. C’est que tu ais été témoin de ce fiasco. En tant normal, ces vermines n’auraient même pas pu m’approcher ! Et regarde le résultat : j’ai failli finir étranglé, et j’ai des souvenirs de ce vampire, termina-t-il en montrant son dos.

Ils arrivèrent près du cours d’eau et Fagos ôta sa chemise tout en examinant Aarwen. Il n’avait pas vraiment fait attention jusqu’ici, mais il est vrai qu’elle faisait peur à voir !

-Oui vaut mieux que tu te refasses une beauté, tu es hideuse, plaisanta-t-il.

Finalement, il commençait à retrouver sa bonne humeur, même si la déception était toujours présente. Mais il aimait taquiner Aarwen. Ils avaient le même sens de l’humour, qui pouvait parfois être sarcastique, voir grinçant. Il jeta ensuite un coup d’œil à sa chemise qui était lacérée de haut en bas. Autant dire une chemise fichue. Il la balança sur l’herbe, près de son manteau posé à terre, et s’approcha de l’eau pour se nettoyer le visage. Il tenta ensuite de se nettoyer le dos mais ce n’était pas tâche facile.
Revenir en haut Aller en bas
Aarwen
Admin
Admin


Nombre de messages : 592
Points : 39
Date d'inscription : 09/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe en louve grise, télépathe, télékinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Mar 9 Mar - 10:10

Une fois de plus, elle avait vu juste.

Fagos était dans une colère noire, il avait honte de sa faiblesse, de sa prestation au combat. Cette atteinte à sa fierté de mâle dominant le rongeait et lui faisait encore plus de mal que sa blessure en elle-même. Aarwen pouvait comprendre aisément que sa nouvelle vie, bien que pleine d’amour et enrichissante, ne lui convienne pas tout à fait. Il était né pour régner et pour se battre.
Grand sorcier de son peuple, roi déchu… Il n’en avait pas moins perdu de sa superbe et ça, il avait du mal à le supporter.
Dès qu’elle avait posé les yeux sur lui, il avait compris que la nocturne l’avait dévoilé. Pas besoin d’utiliser ses dons de télépathe avec lui. Il ne pouvait rien lui cacher, elle le connaissait que trop bien et il le savait parfaitement. Cette constatation avait assombri encore plus son humeur… Ha l’orgueil !
Loin de se démonter pourtant Aarwen le prenait avec tact, pas de bon mot mal placé, lion d’elle l’envie de le froisser encore plus.
Pas de cynisme, ni de piques aiguisées, ce n’était pas le moment et elle n’avait pas envie de se fâcher pour si peu avec lui.

Elle avait donc détournée les choses avec humour, lui rendant en même temps le sourire. Sûre de ses talents, elle avait réussi à lui remonter plus ou moins le moral, lui arrachant même quelques rires. Elle était pourtant consciente que la plaie était ouverte et qu’elle n’était pas prête de se refermer, du moins tant que les choses dureraient ainsi.


« Au contraire, tu devrais te réjouir que ce soit moi qui en soit témoin mon cher ! Au moins, tu es assuré que cela restera entre nous ! tu connais ma discrétion ! »

Une petite taquinerie lancée avec un air des plus innocents.

Néanmoins, il accepta avec joie la proposition de la caïnite et il la suivit près de la rivière, la piquant à son tour sur son apparence. Elle imaginait bien qu’elle devait être dans un état déplorable. Elle sentait le sang séché tirer sur sa peau, et l’odeur lui titillait encore les narines.

Elle l’observa un instant, le regardant ôter ses vêtements souillés par le combat. Se débarrassant sans préambule de sa chemise et de son grand manteau. La blessure dans son dos n’était pas belle à voir et il devrait soigner ça au plus vite pour éviter l’infection.

Sans attendre plus longtemps, elle plongea dans l’eau glacée. Pour ressortir quelques mètres plus loin. Elle l’imaginait déjà grimacer au contact des courants glacials, car si elle ne ressentait plus la morsure du froid, lui en revanche, c’était une autre histoire.

Les prunelles pleines de malice, elle lui envoya quelques gouttes d’eau en plein visage alors qu’il se penchait pour nettoyer celui-ci, puis éclata de rire.


« Allez vient te baigner, seigneur des grands froids ! A moins que tu ne sois également devenu un pépère aimant son confort. »

Pure provocation, pur plaisir de le tarabiscoter.
Amusée par la situation, elle attendait sournoise sa réaction, l’air de rien, elle nettoya sa longue chevelure, sa figure… ses vêtements. Puis, elle ôta sans grande robe et la lança négligemment sur la branche d’un des saules bordant les ondes.


« Si tu nous faisais un bon feu pour sécher tout ça »

Son sourire s’était élargi. Elle aimait le taquiner, tout comme lui ne se gênait pas de le faire. Elle aimait leurs échanges verbaux, à la fois pleins de fiel, ironiques, mêlés à ce brin de tendresse qu’ils nourrissaient l’un pour l’autre.

« Allez vient quoi ! je vais voir si je peux te soigner ta blessure… Comme ça Shayan ne pourra même pas la voir et elle ne s’inquiétera pas pour rien… »

Elle attendait impassible qu’il la rejoigne ou pas…
Seuls ses yeux dépassent au-dessus de l’eau, s’amusant à faire des bulles avec sa bouche.

_________________


~~ La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée ~~
(Platon)


Revenir en haut Aller en bas
http://mondefantastique.heberg-forum.net
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Mer 10 Mar - 13:57

Aarwen l’invitait à venir la rejoindre. Facile à dire pour elle, étant vampire, elle ne ressentait pas le froid glacial de l’eau. Pour Fagos, c’était différent ! Mais de toute façon, il n’avait pas le choix. Il devrait entrer dans l’eau pour nettoyer sa plaie. Il décida alors de ne pas allumer tout de suite un feu pour sécher la robe de madame. Il aurait très bien pu le faire, mais il ne le fit pas, juste par taquinerie. Et de toute façon il ferait un feu lorsqu’il aurait décidé de le faire.
Il se redressa et observa un moment Aarwen faire joujou avec l’eau, son regard malicieux posé sur le sorcier. Il allait entrer dans l’eau, mais il s’attendait à tout avec elle !


-Regardez bien le Seigneur des grands froids, madame ! dit-il en la provoquant à son tour.

Il entra alors pas à pas dans l’eau et il ressentit aussitôt la morsure du froid. Cependant, il ne laissa rien paraître et s’enfonça un peu plus, jusqu’à la taille. Il avait vécu bien pire, ce n’était pas une eau glacée qui allait lui faire peur ! Maintenant restait à se tremper jusqu’aux épaules : phase un peu plus délicate, puisqu’il y avait blessure. Il fléchit alors lentement des genoux pour pouvoir s’immerger jusqu’au cou. On ne pouvait pas dire que cela faisait un bien fou sur le moment. Mais une fois le choc thermique passé, le froid agit comme un anti douleur. Malheureusement il engourdissait aussi les muscles du sorcier. Il ne tiendrait pas longtemps ainsi dans l’eau. Il eu alors une idée qui lui permettrait de rester sans qu’Aarwen ne se rende compte du subterfuge.
Fagos augmenta la chaleur de son corps, ce qui eu pour effet d’augmenter la chaleur de l’eau autour de lui. Il sentit ses muscles qui commencèrent à se détendre de nouveau.


-Même pas mal ! dit-il en souriant.

Elle se rendrait bien compte que Fagos avait triché. Mais il se délectait pour l’instant de l’effet qu’il pouvait faire.


-Tu croyais vraiment qu’une eau gelée allait me déstabiliser ?
Il se mit alors sur le dos et se laissa porter par l’eau. Le ciel complètement découvert laissait apparaître un magnifique tableau d’étoiles. Aarwen avait eu là une bonne idée. Non seulement, ils pouvaient se laver de ce sang sale, et oublier cette mésaventure, mais Fagos pouvait aussi se relaxer. Tout à coup, il pensa à Shayan et sourit en imaginant la réaction qu’elle pourrait avoir si elle apprenait que Fagos et la délicieuse Aarwen avaient prit un bain dans la rivière. Bien sûr maintenant les deux femmes étaient amies. Mais la jalousie de Shayan était incurable !
Il se redressa alors et s’approcha d’Aarwen.


-Alors, est ce grave docteur ? dit-il en lui montrant son dos. Il ne pouvait lui-même se rendre compte des dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
Aarwen
Admin
Admin


Nombre de messages : 592
Points : 39
Date d'inscription : 09/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe en louve grise, télépathe, télékinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Jeu 11 Mar - 14:28

Elle n’avait pas douté un seul instant qu’il relèverait le défi. Et c’est d’un air amusé qu’elle le regarda entrer dans l’eau. Il était d’un self-control remarquable, il fallait le reconnaître, car la morsure du froid devant littéralement lui bruler la peau, sans compter l’impact dévastateur sur ses muscles. Il lutta un instant encore contre le froid, mais l’onde de chaleur qu’elle ressentit au bout de quelques minutes, lui fit savoir qu’il avait triché…
Elle ne pouvait pas lui en vouloir et d’une certaine manière, c’était de bonne guerre. Il ne pouvait pas en effet se permettre de rester aussi longtemps dans l’eau glaciale.


« Tricheur va !!! Mais t’as bien raison… je suis fière de toi… t’as quand même plongé…c’est fou ce que l’orgueil peut faire faire à un homme »

Puis elle éclata de rire.
Elle l’observa un moment nager et profiter de ce moment de détente qu’il s’octroyait, puis elle vient nager à ses côtés.
Ils profitèrent ainsi de l’instant pendant encore quelques minutes, mais la blessure de Fagos devait le lancer, alors il s’arrêta, lui offrit son dos et lui demanda qu’elle était l’ampleur des dégâts.

Elle l’examina, le coup de griffes était long et profond, et la plaie n’était pas belle du tout. Sacré entaille ! Le sang s’écoulait lentement le long de son dos, l’eau glacée n’avait visiblement pas eu l’effet escompté, elle n’avait pas stoppé l’hémorragie.


« Pour être honnête c’est pas génial ! Il t’a pas loupé ! »

Les effluves du liquide pourpre chatouillaient agréablement ses narines et elle ne put s’empêcher de passer son doigt sur le tracé carmin, pour le porter à sa bouche ensuite. Heureusement son ami lui tournait le dos et ne vit pas la scène.

Elle l’obligea alors à lui faire face et planta son regard dans le sien, puis déclara le plus sérieusement du monde :


« J’ai deux solutions radicales à te proposer pour te guérir. Enfin trois, mais la troisième, n’est que la manière courante. Donc l’une l’est plus que l’autre, elle est plus douloureuse aussi… maintenant à toi de voir laquelle tu préfères… »

Elle fait une pause, laissant traîner sciemment les choses. Ce n’est pas non plus une proposition courante et elle peut s’avérer gênante, même si elle est proposée sans équivoque ou sous-entendu. Car rien de tout cela anime Aarwen à cet instant précis, elle palie juste à l’urgence de la situation…
Après, lui seul est libre de choisir, ou pas.
Quelle que soit ça décision, elle la respectera sans ciller.


« C’est un peu particulier, j’en suis parfaitement consciente, mais c’est efficace… à toi de voir ce qui t’arrange le mieux. Tu n’es pas sans savoir que la salive de vampire a des propriétés régénérantes développées, un peu comme les animaux, en beaucoup plus fort, tout comme le fait de boire mon sang, beaucoup plus efficace mais pas sans effets indésirables. »

Elle s’arrête et guette ses réactions avant de poursuivre.

Si tu choisis la première, t’auras juste la sensation bizarre et passablement la honte… la deuxième tu vas en chier à mort pendant au moins une bonne heure. En général, on l’évite, car si on en abuse, à force cela créé un lien avec le vampire, un lien quasiment indestructible… mais si c’est juste une fois, au pire tu t’en tireras avec une bonne migraine et dans une heure on en parle plus. C’est beaucoup plus efficace, tes plaies se fermeront beaucoup plus vite…t’auras juste l’impression d’être défoncé… A toi de voir… sinon je te fais cataplasme de plante et dans quinze jours ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir… »

Puis d’un coup de rein elle s’éloigne, nageant tranquillement dans les eaux claires, préférant lui laisser tout le loisir d’y réfléchir…

[hum désolée, c'est pas terrible ><]

_________________


~~ La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée ~~
(Platon)


Revenir en haut Aller en bas
http://mondefantastique.heberg-forum.net
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Mer 17 Mar - 12:12

Apparemment la blessure était loin d’être bénigne. Aarwen lui proposa alors de le soigner, mais d’une façon plutôt particulière. La dernière fois qu’il fut blessé, les elfes s’étaient chargé des soins, avec leurs plantes et leurs incantations. Aarwen lui proposait cette méthode, mais aussi deux autres typiquement vampiriques. Il avait le choix entre sa salive et son sang. Fagos était peut-être un sorcier aventureux, fort et habitué à la douleur, il n’était pas non plus masochiste ! Il sentait déjà une douleur, ce n’était pas pour en rajouter une couche. Et puis, rien que de penser qu’il ne pourrait plus être maître de lui-même ne lui plaisait guère. S’il optait pour la solution du sang, il ne serait plus en état d’agir ou même de réfléchir correctement. Bien sûr, il faisait confiance à son amie, mais il pouvait arriver n’importe quoi durant ce laps de temps. Le sorcier n’était pas du genre à se laisser complètement aller.

Ainsi, la solution « salive » lui semblait plus raisonnable. Mais comment s’y prendrait-elle ? Allait-elle lui cracher dessus, ou le lécher ? Il comprenait pourquoi elle avait mentionné la honte. Ce n’était peut-être pas le terme exact, mais se faire lécher le dos par quelqu’un, et pas n’importe qui, était loin d’être banal, et quelque peu embarrassant ! Il y avait cependant un détail qui le dérangeait. Aarwen, étant vampire, aimait le sang ! Il savait qu’elle s’était abreuvée du liquide rouge des vampires, mais était-ce suffisant pour étancher sa soif ? Ne serait-elle pas tentée en goutant à son sang ?

Ou alors, il optait pour la troisième solution, mais sans vouloir la vexer, Aarwen n’était pas une elfe, et elle s’y connaissait forcément moins bien en plantes. Elle maitrisait beaucoup plus les deux autres alternatives, cela allait de soit !

Il rejoignit alors son amie en quelques brassées.


-L’option « salive » me paraît la plus raisonnable.

Il se demanda alors si elle se souvenait du goût de son sang. D’ailleurs, est ce que le sang avait une saveur particulier suivant les personnes ? Elle y avait déjà goûté lorsqu’elle avait été affaiblie. Pour la sauver, il n’avait pas hésité à lui donner un peu de son liquide vital.

-Je suis certain que tu préfères celle-ci aussi, dit-il en lui adressant un sourire.

Entre boire du sang, et donner le sien, s’il avait été vampire, il aurait aussi préféré la première solution ! Il se retourna pour lui offrir son dos blessé. Il chassa rapidement l’image qu’il avait dans la tête. Il s’était rendu compte que les vêtements mouillés d’Aarwen épousaient parfaitement ses formes. Elle était diaboliquement sexy ainsi. Il repensa alors tout de suite à Shayan et se prépara aux soins de la vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Aarwen
Admin
Admin


Nombre de messages : 592
Points : 39
Date d'inscription : 09/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe en louve grise, télépathe, télékinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Ven 19 Mar - 22:55

Aarwen attendait patiemment que son ami prenne sa décision. Elle avait déjà une petite idée de laquelle il choisirait, mais elle s’était amusée à lui proposer la troisième, juste par jeu, pour voir sa réaction. Il n’était pas dans un état aussi critique pour utiliser la méthode aussi radicale que représentait celle de boire du sang de vampire.
Remède très rarement proposé et uniquement en dernier recours.

En attendant, elle se laissait porter par les eaux… son regard teinté d’éclats argentés. Elle regardait la voûte céleste au-dessus de sa tête, un brin rêveuse… son visage offert aux halos blafard de la lune. Elle aimait l’astre nocturne, elle lui vouait un véritable culte, à elle sa mère, ronde et accueillante… Souvent, lorsqu’elle avait besoin de réconfort, elle s’en remettait à elle, lui offrant ses sentiments, ses doutes, ses peurs… ses larmes brillantes… Telle la louve, le front tourné vers elle… se donnant à elle dans son intégralité…

Elle flottait, l’air de rien, l’air ailleurs… mais en apparence seulement.
En vérité, elle captait les pensées de Fagos, suivait le fil nébuleux de ses réflexions… s’amusant de ses remarques et un sourire vint éclairer ses lèvres… Puis, il prit enfin sa décision…


« Bien ! Tu as raison…c’était la meilleure à prendre. »

Elle se redressa alors et plongea son regard dans le sien. De nouveau elle capta ses pensées et alors qu’il lui tournait le dos, elle lui répondit comme s’il lui avait fait partager le fruit de ses raisonnements.

« Oui je me souviens parfaitement du goût de ton sang… D’ailleurs chaque être, chaque chose à un goût particulier, unique…comme une empreinte. Les goûts diffèrent d’une personne à une autre. Selon son âge, son sexe, ce qu’il a mangé ou fait… Les sentiments aussi subliment et flétrissent le sang… la peur, le doute, la colère entre autre… le parfument de manière divine… il n’en est que meilleur… »

Elle parlait de la vitae comme d’un grand cru, mais n’était-ce pas la même chose, après tout pour eux, créature de la nuit.

Sans crier gare, elle se rapprocha à son tour de lui et se plaqua contre son dos. Ses doigts suivaient en douceur les lèvres âcres de la plaie. L’eau glacée et le froid avaient finalement stoppé l’hémorragie, mais elle était loin d’être refermée et si l’on ne faisait rien, la blessure se remettrait à saigner dès qu’il serait de nouveau au chaud. C’était aussi bien pour lui que les gouttes carmines se soient arrêtées, car Aarwen, bien qu’elle sache parfaitement se contrôler, avait encore besoin de se nourrir… même si elle retardait l’échéance, afin de profiter de son ami. Il y avait longtemps qu’elle ne l’avait vu, elle avait régulièrement de ses nouvelles par Shayan, mais lui, elle le croisait finalement que très peu, ou alors en coup de vent… jamais seul, toujours avec les enfants…


« Tu a raison, je préfère amplement cette méthode… mais uniquement parce que c’est la plus douce… de toute façon tu ne saignes plus… alors tu n’as pas à t’en faire. Tu n’as donc rien à craindre du grand prédateur que je suis.»

Elle appliqua alors, sans prévenir sa langue sur l’estafilade, les gestes étaient précis, net… elle ne traînait pas exprès, ni faisait durer les choses, par respect pour lui et parfaitement consciente de la gêne qu’un tel acte pouvait occasionner.
Comme par enchantement, tout se referma et il ne resta rapidement plus rien, aucune trace… comme s’il n’avait jamais été blessé.

Elle l’attrapa par les épaules et l’obligea ainsi à se retourner.


« Et voilà, mon cher, vous êtes comme neuf !!! Shayan n’y verra que du feu ! »

Elle lui fit un clin d’œil complice et commença à sortir de l’eau. D’un bond souple, elle se retrouva sur la berge et elle lui lança d’un air enjoué.

« Peut-être pourriez-vous avoir l’obligeance, cette fois, de nous l’allumer ce feu pour sécher nos vêtements ! C’est quand même pas moi, qui va risquer ma vie pour ça, quand même !!! »

Pour le provoquer, elle lui balança des brindilles…

_________________


~~ La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée ~~
(Platon)


Revenir en haut Aller en bas
http://mondefantastique.heberg-forum.net
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Dim 21 Mar - 19:36

Fagos brûla les brindilles au vol, comme un cow-boy dégainant rapidement son arme à feu, par pur amusement. Ils avaient bien le droit à ce feu maintenant. Il ne sentait plus la blessure, elle avait comme disparue. Il lui en était reconnaissant. Non seulement il n’aurait pas de soins à faire, mais en plus Shayan ne s’inquiéterait pas. En plus, il n’avait rien senti, ou presque, juste la langue froide de la vampire. Mais elle avait fait ça rapidement et soigneusement. Une véritable infirmière compétente ! Il sourit intérieurement à cette image, mais changea radicalement de pensée lorsqu’il se souvint qu’elle pouvait lire en lui. Il avait déjà été assez embarrassé lorsqu’il s’en était aperçu un peu tard. Pourtant, il le savait parfaitement, mais cela lui était sorti de la tête.

Il rejoignit Aarwen sur la berge, le corps ruisselant d’eau et vint allumer rapidement un feu pour se sécher. Aarwen avait seulement la sensation désagréable de l’humidité, cela n’était qu’une gêne. Mais Fagos risquait encore l’hypothermie. Il s’approcha du feu, l’élément qui le fascinait le plus, et observa Aarwen à travers les flammes. La vampire qui se tenait face à lui n’avait rien à voir avec celle qu’il avait rencontré dix ans plus tôt. Sa beauté n’avait pas changé, mais elle avait gagné en charisme. Elle avait tellement vécu de mauvaises passes, mauvaises expériences, qu’elle était beaucoup plus forte. Bizarrement, elle lui apparaissait beaucoup plus libre, moins soucieuse, et beaucoup plus sûre d’elle. Alors que Fagos avait plutôt l’impression qu’il avait régressé en ce qui le concernait.


-Merci Aarwen.

Il l’a remerciait non seulement pour les soins, mais aussi pour sa complicité. Il savait qu’il pouvait compter sur elle pour garder secret ce petit fiasco. Peu à peu son corps se réchauffait et son pantalon séchait. Il se laissa porté un instant par les flammes, envoûté par leur danse. Puis il voulu s’amuser un peu avec le feu. Les flammes qui dansaient librement jusqu’ici prirent petit à petit la forme d’un cheval galopant au grand galop, sautant par-dessus des embûches, pour ensuite s’envoler et prendre la forme d’un aigle, puis d’un phénix. Fagos s’amusait souvent à ce genre de choses auprès de Thorondor. Son fils était fasciné lui aussi par le feu et il aimait voir son regard pétiller lorsqu’il lui faisait apparaître différentes formes enflammées. Il reprit son petit jeu et fit apparaître un papillon virevoltant parmi les flammes puis s’envolant vers Aarwen pour passer juste au dessus de sa tête et disparaître.

-Prends garde Aarwen, les papillons peuvent être dangereux, dit-il, amusé.

Puis il eut une idée. Il n’avait jamais encore essayé ce qu’il allait faire apparaître. Il fit grandir le feu, pour qu’il puisse avoir à peu près taille humaine. Petit à petit une silhouette se dessina. L’apparence d’une femme belle, envoûtante, sombre se dessina peu à peu : Aarwen. Il réalisa le portrait craché de son amie en trois dimensions, toute en feu. Il la fit rapetisser pour pouvoir faire apparaître à ses côtés ses deux enfants, se chamaillant. Puis ils disparurent, comme par enchantement, pour laisser place à un feu tout à fait normal. Le sorcier sourit à la vampire puis alla remettre sa chemise et son manteau, maintenant qu’il était sec.



-Bien, que dis tu d'aller faire un tour en ville?

Fagos avait envie de profiter de cette nuit en compagnie de son amie. Il avait envie de s'amuser un peu et d'oublier l'espace d'un instant son rôle de père.
Revenir en haut Aller en bas
Aarwen
Admin
Admin


Nombre de messages : 592
Points : 39
Date d'inscription : 09/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe en louve grise, télépathe, télékinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Ven 26 Mar - 22:18

Aarwen était ravie, elle avait non seulement guéri son ami, mais elle lui avait également redonné le sourire.
Un pas de plus vers l’oubli de cette soirée désastreuse pour lui. Il pouvait rester droit, sans honte, rien pour lui rappeler cette cuisante défaite. Pas même une cicatrice.

En attendant qu’il daigne enfin sortir de l’eau, elle scruta les environs afin d’être certaine que d’autres ne viendront pas. Rien n’était moins sûr avec ces vampires nouvelle génération. Ils ne respectaient plus aucune éthique, pire, ils bafouaient les ordres établis. Aarwen n’avait jamais été une nocturne modèle, loin de là. Elle n’en avait toujours fait qu’à sa tête, ne se gênant pas non plus à s’abreuver au cou même de ses congénères. Mais elle ne regrettait rien, elle s’était construite toute seule, sans la présence de son Sire, apprenant sur le tas, ne se fiant qu’à elle-même et à ses instincts.
Elle avait découvert ses pouvoirs complètement par hasard, de manière perturbante et déstabilisante… puis doucement, elle avait commencé à les maîtriser.
Maintenant, elle avait parcouru beaucoup de chemin, elle avait du recul sur ce qu’elle était et ce qu’elle voulait. Et elle savait maintenant qu’elle n’avait pas à rougir de son parcours. Son assurance et sa puissance renforcée par ses dernières aventures.

Elle n’avait parlé à personne de sa mésaventure dans les marais d’Elendil, même pas à Fagos. L’expérience avait été terriblement dure, elle avait frôlée la mort, rencontrant encore des peuples à la conscience étriquée, elle qui pensait que la bataille contre Séphirot avait remis certaine chose en place… mais les habitudes et les aprioris ont la vie dure.
Elle n’en était pas sortie vraiment indemne, le souvenir de cette épopée lui avait laissé une marque indélébile dans son esprit…
Elle avait perdu beaucoup d’elle-même, mais heureusement elle y avait gagné un ami. Un combattant comme on en fait plus, une homme d’honneur et droit, quelqu’un sur qui elle pouvait dorénavant compter.
Elle était certaine qu’Anikeï plairait énormément à Fagos.

Elle fut tentée un instant de lui parler de cette expérience, consciente qu’il lui en voudrait s’il apprenait un jour qu’elle avait autant souffert sans en parler. Mais le fait de le voir s’amuser comme un gamin avec ses flammèches l’en dissuada…
Un jour peut-être…


« Oui et bien fait donc attention avec tes papillons… je te rappelle qu’ils sont mortels s’ils m’atteignent. »

Elle l’avait dit sur le ton de la plaisanterie, étouffant un rire d’enfant…

« On voit que tu n’as pas perdu la main pour tout !!! Finalement, cela t’est utile d’amuser ton fils ! »

Elle le taquinait de nouveau, ne pouvant s’en empêcher.
Pourtant, malgré sa peur instinctive du feu, elle l’observait, fascinées par les flammes dansantes. Appréciant à sa juste valeur, sa dextérité avec cet élément sauvage. Prenant de l’assurance, il tentait encore autre chose et rapidement sous les yeux ébahis de la nocturne, sa silhouette apparut, suivit de celle de ses enfants. Puis tout disparu soudain. Le feu avait regagné son foyer…

Elle ne dit rien, le regard toujours perdu dans les cendres.
Elle se rendit compte que le sorcier était en train de se rhabiller et en fit autant.


« Allez en ville ? Oui bonne idée, pourquoi pas ! »

Il était clair qu’il n’avait pas vraiment envie de rentrer. Dur de vivre au quotidien quand on n’est pas fait pour cela.
Sa proposition tombait à pic, car même si elle ne lui avouait pas, la faim lui tiraillait les entrailles et bientôt il lui faudrait se mettre en chasse.
Quoi de mieux que la ville pour cela. Son fourmillement de proie potentielle, inconsciente au danger qui les menace, un vrai garde-manger…

Elle joindrait ainsi l’utile à l’agréable, mais elle se garda bien de le lui dire pour ne pas le mettre mal à l’aise. Elle était rapide et précise, cela ne lui prendrait pas plus de temps qu’il n’en faut et il ne s’en rendrait probablement pas compte, du moins l’espérait-elle.

Elle l’attrapa par le bras et l’embarqua à sa suite.


« Allons-y ! Qu’as-tu donc envie de faire ! Vieux troquet mal famé, mais où l’ambiance est chaude et électrique, promenade dans les rues animées à se moquer des passants comme deux gamins qui n’ont rien d’autre à faire ? Hein ! Allez ! dis-moi tout, qu’est-ce qui te tente ? Une beuverie jusqu’à plus soif ? »

Tout en discutant gaiement, ils se dirigèrent vers les rues animées de Samroun. Il n’y avait plus de couvre-feu depuis quelques temps et la ville se relevait paisiblement de ces années noires…. Le temps n’était plus à l’inquiétude, du moins en apparence… le temps était à la fête…

_________________


~~ La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée ~~
(Platon)


Revenir en haut Aller en bas
http://mondefantastique.heberg-forum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]   Aujourd'hui à 10:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre nocturne (PV Aarwen) [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde Fantastique :: Le Rôle play :: La Campagne :: Les vieilles Ruines-
Sauter vers: