MONDE FANTASTIQUE, laissez votre inspiration vous guider et créer vos propres histoires...
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Satané portail!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erishun



Nombre de messages : 5
Points : 2
Date d'inscription : 09/09/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race:
Niveau de puissance:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Satané portail!   Mer 12 Sep - 12:54

[Vlaad: je suis désolée, j'ai bien compris que je ne suis pas censée commencer là, mais je ne sais pas pourquoi, je ne peux pas poster dans la partie "s'essayer".... n'hésite pas à me déplacer si besoin!]

Il faisait froid.
Ce fut la première chose que ressentit Erishun en reprenant conscience. Un vent glacial soufflait autour d’elle.
La douleur fut la deuxième chose qui s’imposa à son esprit. Tout son corps était endolori, et elle avait l’impression de s’être fait mâcher par un dragon. Mais il y avait autre chose qui la dérangeait et elle fini par ouvrir les yeux.
Le paysage l’effraya. Un ciel clair et étoilé, un chemin de terre battue sur lequel elle gisait, un vent froid qui secouait les arbres noirs, un croissant de lune brillant.... Une bouffée d’angoisse lui noua le ventre. Dans ses derniers souvenirs, elle combattait un magicien fou dans une chambre lugubre, et elle se retrouvait.... Ici?
Elle tenta de s’assoir pour mieux voir où elle se trouvait, et le mouvement réveilla une douleur cuisante sur sa cuisse gauche. Elle l’examina. Son pantalon était imbibé de sang frais, qui coulait de la plaie que lui avait infligé le magicien. Un coup de dague, juste avant de la pousser vers...
Le portail.
Oui, elle s’en souvenait maintenant. Ce monstrueux portail qu’il avait réussi à ouvrir, malgré tous ses efforts pour l’en empêcher. Elle était tombée en plein dedans. Voilà comment elle avait atterri ici.
Bon, la plaie n’était pas si profonde, et il faisait nuit. Cela ne mettrait que peu de temps à cicatriser. La question la plus importante était de savoir où elle se trouvait, et surtout, comment rentrer chez elle. Fao allait s’inquiéter et la chercher partout - s’il avait vaincu le sorcier et n’était pas mort. A cette pensée, sa poitrine se serra. Qu’était devenu son comparse, le grand assassin aux yeux d’ambre? Elle se concentra pour essayer de le localiser. Depuis qu’elle avait goûté son sang, leurs âmes étaient étroitement liées, et elle savait toujours où il était. Mais elle ne trouva que le vide. Il n’était pas mort, non, cela elle l’aurait senti; mais il n’y avait aucune trace de lui.
Elle ne put empêcher les larmes de couler. Elle n’avait pas seulement atterri loin de chez elle; non, elle avait carrément plongé dans un autre monde....
Elle se leva tant bien que mal. Malgré son désespoir, elle ne pouvait pas rester là. Il fallait qu’elle trouve un moyen de rentrer chez elle.
Elle marcha plusieurs heures sur le chemin désert, dans une lande solitaire. Le vent sifflait lugubrement. Elle sentait toutes ses égratignures cicatriser, lui provoquant des démangeaisons et une soif grandissante.
Elle finit par arriver devant un bâtiment isolé. Une auberge, à en juger par l’enseigne pendue au dessus de la porte. Elle avait conscience qu’elle devait offrir un spectacle pitoyable, avec ses vêtements déchirés et couverts de sang et ses cheveux ébouriffés, mais avait-elle vraiment le choix?
Elle poussa la porte et entra.
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Satané portail!   Mer 12 Sep - 14:13

Depuis maintenant plus de trois heures, Troy de Claymore broyait du noir, dans tous les sens du terme. Assis contre la pierre froide du caveau, plongé dans l'obscurité, il ne cessait de maugréer, lâchant de temps à autre un juron entre ses dents serrées. Bingo, le fantôme de l'adolescente gothique qui lui imposait sa présence depuis plusieurs années, tenait sa langue, contrairement à ses habitudes. Visiblement, elle se sentait coupable. Alors qu'elle errait en silence à quelques pas de l'exorciste, un bruit fixa son attention. Cela provenait de l'une des trois tombes situées à l'intérieur du caveau où ils se trouvaient. Un grondement sourd s'éleva puis s'éteignit, aussi bref que le cri d'une mouette. Troy de Claymore déplia ses jambes puis se redressa en prenant appui contre le mur. Sa blessure le faisait terriblement souffrir et s'il ne trouvait pas rapidement un moyen de sortir d'ici, la gangrène le tuerait avant ce satané démon qui l'avait mis dans cette fâcheuse posture...

- Qu'est-ce que c'est que ça encore ? grogna le jeune noble, un filet de sueur se tissant sur son front.

- A ton avis ? C'est sûrement cette saleté de Bélial. Ou peut-être même cette ordure de Raziel !

- Quel que soit le sort qu'il use contre nous, je ne suis pas en état de me battre...

- J'avais remarqué, ironisa Bingo en croisant les bras sur sa maigre poitrine. Peut-être que si tu bénissais cet endroit, je pourrais en sortir et aller chercher de l'aide ?

- Tu me prends pour un prêtre ou quoi ? s'énerva Troy.

- Non, pour un exorciste. Tu connais bien deux trois blabla en rapport avec Dieu qui pourrait faire office de contre-sort ?

Troy haussa les épaules, l'air irrité. S'ils en étaient là, c'était bien par la faute de Bingo ! Elle avait insisté pour aller jusqu'à ce minable petit cimetière composé de quelques tombeaux et de ce caveau stupide, prétextant y sentir la présence de Belial, le démon qui en avait après l'héritière des Nightingale. La jeune fille, portée disparue, était sa mission depuis plus d'un an maintenant. S'il ne la retrouvait pas, l'exorciste n'apprendrait jamais le moyen de se débarrasser de Raziel, sou double maléfique. Et ça, c'était une chose à laquelle il ne pouvait pas renoncer. Hélas, tout ne se passait pas comme prévu. Bingo n'avait pas voulu prendre en considération ses avertissements et résultat, Belial leur avait tendu un piège : Troy avait été gravement blessé et ils se retrouvaient tous deux enfermés dans ce mystérieux caveau, où trois tombes inconnues les avaient accueillis. Même en tant que fantôme, l'adolescente s'était retrouvée dans l'incapacité de quitter les lieux, sans doute parce que le démon s'était arrangé pour poser des runes ou autres sortilèges visant à l'en empêcher.

- Allez, prends ton bouquin et essaye ! l'encouragea Bingo en piétinant sur place devant la sortie, murée, scellée et condamnée par la magie du démon.

Le jeune homme eut un soupir exaspéré et sortit sa petite bible. Il feuilleta les pages un instant, puis s'arrêta sur un passage de l'Ancien Testament. Il se mit à psalmodier les mots, les phrases, priant avec une ferveur qu'il avait depuis longtemps abandonnée. Lorsqu'il eut terminé, il referma le livre dans un claquement sec et adressa un regard sceptique à son étrange acolyte.

- Ben quoi ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? marmonna-t-elle, les sourcils en circonflexe.

- T'attends quoi là ? La Saint Glinglin ?

- Hé, on voit que c'est pas toi qui va prendre cher si ton truc n'a pas fonctionné ! se défendit le fantôme.

- C'était ton idée, rappela Troy avec un sourire narquois. Alors assume...

Bingo rejeta ses mèches noires en arrière et prit une profonde inspiration. De son pas léger et fantômatique, elle s'avança le plus près possible du mur puis tendit le bras. A sa grande surprise, ses doigts passèrent au travers sans que rien ne vienne la gêner ! Ainsi, la lecture de Troy avait eu l'effet escompté. Le sortilège qui la clouait à l'intérieur du caveau était levé.

- Allez, c'est le moment de mettre les voiles, annonça-t-elle avec un sourire. Je vais chercher de l'aide...

- C'est ça. Va chercher de l'aide, maugréa Troy, visiblement peu convaincu.

- C'est quoi ton problème ?

- Mon problème, c'est que tu es un fantôme, Bingo !! Les gens capables de te voir ou de t'entendre comme moi sont tellement rares que je suis sûr qu'on peut les compter sur les doigts d'un main ! Et encore, un mutilé qui en aurait accidentellement perdu deux....

- Quel pessimiste. T'inquiète, je vais assurer. Je suis peut-être un fantôme, mais pas sans ressources ! Je te laisserai pas tomber alors tiens le coup, ok ?

- Dégage en vitesse au lieu de perdre du temps, finit par lâcher Troy de Claymore, épuisé.

Lentement, il se laissa retomber contre le mur. Ses forces déclinaient et son envie d'en réchapper vacillait également. Il se consolait en songeant que s'il périssait, Raziel serait vaincu en même temps. C'était peut-être ce qu'il y avait de mieux à faire après tout ! Alors que Troy se laissait aller à de morbides pensées, tout son flanc irradié par la douleur, Bingo s'éclipsa.

Dehors, il faisait nuit. Quelques étoiles habillaient le ciel d'encre et un mince croissant de lune ajoutait une parcelle de lumière, d'un éclat toutefois terne. Il y avait du vent, mais Bingo ne le sentait pas. Flottant à toute vitesse, elle se transporta à travers la grande plaine, tous ses sens en alerte. Elle était fantôme depuis si longtemps qu'elle avait appris à développer certaines facultés. Elle trouverait un moyen d'attirer l'attention d'une âme charitable capable de venir en aide à son vieux camarade. Le premier bâtiment qu'elle croisa fut une taverne. Une vieille taverne abandonnée vu son état de délabrement. Ou si ce n'était pas le cas, la clientèle ne devait pas se bousculer ! Mais il suffisait d'une personne alors afin de n'écarter aucune piste, Bingo se devait d'aller vérifier. Avant même d'atteindre la porte, son attention fut attirée par une silhouette fugitive.

Une femme, vêtue de rouge, qui semblait quelque peu désorientée. Bingo fila vers elle, provoquant une spirale de courant d'air froid qui retomba aussi vite qu'elle l'avait créée. Elle se concentra de toutes ses forces, consciente qu'elle allait se vider d'une grande partie de son énergie ectoplasmique pour tenter d'entrer en contact avec l'inconnue.

Aidez-le... fut la seule chose qu'elle parvint à prononcer.
Revenir en haut Aller en bas
Erishun



Nombre de messages : 5
Points : 2
Date d'inscription : 09/09/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race:
Niveau de puissance:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Satané portail!   Jeu 13 Sep - 14:27

Alors qu’elle allait pousser la porte, une rafale de vent plus violente que les autres fit voler ses cheveux et lui provoqua un frisson glacé dans le dos.
“Aidez-le!” Gémit une voix dans son oreille.
Elle se tourna brutalement, cherchant autour d’elle. Rien. Avait-elle rêvé? Elle fouilla les alentours du regard, mais il n’y avait personne.
Tant pis. Elle se décida à entrer dans l’auberge, mais la déception fut immédiate et cruelle: le bâtiment était abandonné, et depuis longtemps visiblement. La grande salle ne contenait que quelques chaises pourries et brisées, de la poussière et des toiles d’araignées. Un petit arbre avait même poussé entre deux pierres du mur.
Elle ressortit, découragée. Il n’y avait même pas un animal à sang chaud dans les buissons, pour autant que son ouïe et son odorat puissent en juger. Elle s’assit sur le seuil brisé, à nouveau au bord des larmes. La blessure de sa cuisse l’élançait en cicatrisant.
Alors qu’elle se lamentait sur son sort, du bruit attira son attention. Une branche qu’on agitait, et ce n’était pas le vent qui produisait cela. Elle se redressa aussitôt.
“Il y a quelqu’un? cria t-elle.
Aucune réponse. Elle s’avança vers l’endroit d’où venait le bruit.
“Il y a quelqu’un? cria t-elle de nouveau. Répondez!”
Le vent fut sa seule réponse. Elle allait se détourner et revenir vers la route lorsqu’un nouveau bruit attira son attention un peu plus loin - des pierres qui roulaient.
Elle hésita un instant. Visiblement, quelqu’un se jouait d’elle, essayait de l’attirer sans se montrer. Un piège? Un autre roulement de cailloux la décida. Un être vivant qui se cachait, c’était toujours mieux que ce désert. Prudente, elle fit jaillir ses griffes et avança.
Elle fit ainsi plusieurs dizaines de mètres dans les broussailles. Chaque fois qu’elle croyait être perdue, un bruit l’attirait dans une nouvelle direction.
Les broussailles finirent par s’éclaircir et elle se retrouva devant un petit cimetierre - quelques pierres tombales à moitié écroulée dans les herbes folles et un grand caveau.
Elle s’arrêta, perplexe. Pourquoi l’avait-on attirée ici?
Elle laissa tous ses sens explorer les lieux en faisant lentement le tour des tombes. En vain, jusqu’à ce qu’elle s’approche du caveau. Soudain, à la limite de l’audible, elle capta quelque chose.... Un battement, à la fois étouffé et résonnant. Un coeur! Un être vivant!
“Ohé! Il y a quelqu’un? Cria t-elle.
Pas de réponse, mais le battement accéléra.
Elle s’approcha du caveau et en fit le tour, examinant les murs de granit. Il y avait quelqu’un à l’intérieur, elle en était sûre à présent. Près de la porte, un reste d’odeur nauséabonde, métallique et familière lui fit retrousser le nez - de la magie. Quelqu’un avait lancé un sort ici, mais celui ci était en train de se dissiper.
L’oreille collée au battant, elle frappa. Des coups lui répondirent. La serrure était verrouillée, mais elle était vieille et rouillée: quelques coups de dague, et elle tomba en poussière.
Il faisait très sombre à l’intérieur, mais il ne lui fallu pas longtemps pour apercevoir une silhouette. Un homme, grand et mince, des mèches de cheveux dans le visage... Le coeur d’Erishun se serra.
“Fao? c’est toi? Murmura t-elle d’une voix étranglée.
L’homme bougea, et l’illusion se dissipa. Sa déception fut si grande qu’elle ne put s’empêcher de l’apostropher d’un ton furieux.
“Qu’est ce que vous fichez ici?”
Elle ne sentait même pas les larmes de sang qui coulaient sur ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Satané portail!   Jeu 13 Sep - 19:22

Combien de temps s'était écoulé depuis le départ de Bingo ? Trop aurait été bien incapable de le dire. La douleur l'égarait et il ne résista pas à l'envie de se laisser aller... La tête contre la pierre froide et humide du caveau, une goutte de sueur glissa le long de sa tempe, le chatouillant. Il ferma les yeux, heureux de se détendre un instant. Mais à peine se mit-il à somnoler qu'un bruit sourd le tira de son repos. Lorsqu'il rouvrit les yeux, il remarqua immédiatement que la tombe du milieu avait bougé : son lourd couvercle de marbre avait été poussé de quelques centimètres... Mal à l'aise, l'exorciste se redressa tant bien que mal. Il n'aimait pas ce qu'il ressentait. Son instinct le trompait rarement. Or, à cette seconde, c'était une vilaine intuition qui l'animait. L'endroit empestait soudain le soufre, le laissant croire à juste raison que le Mal œuvrait...

Brusquement, il entendit un bruit d'une autre nature. Quelqu'un frappait ! Par réflexe, Troy répondit à ce curieux appel, prenant appui d'une main fatiguée contre la paroi. C'était sûrement Bingo qui avait finalement réussi à trouver de l'aide. Il se promit de la remercier un jour, mais pas tout de suite... Un murmure malsain emplit l'air derrière lui et il sentit les poils sur sa nuque se hérisser. Il préféra ne pas se retourner dans l'immédiat, impatient de voir la porte s'ouvrir sur un semblant de liberté !

"Fao ? C'est toi ?"


La voix était féminine et pour cause : c'était bien une jeune femme qui se trouvait devant le médium. Mais pas n'importe quelle femme. Outre sa beauté presque surnaturelle, Troy sut qu'elle n'était pas humaine. Fort heureusement, ce n'était pas non plus un démon. Il était trop expérimenté dans son métier pour ne pas sentir ces choses là. Il voulut répliquer mais l'inconnue ne lui en laissa pas le temps, l'agressant si brusquement qu'il en demeura coi :

"Qu'est-ce que vous fichez ici ?"

- Je suis en vacances, ça se voit pas ? aboya Troy, adoptant un ton tout aussi agressif. Mais c'est bête, j'ai oublié ma crème solaire !

Puis il se tourna vers Bingo, qui avait glissé à ses côtés avec un sourire au coin des lèvres. Le jeune femme la foudroya du regard :

- T'as pas trouvé mieux que ça ? grogna-t-il.

- J'ai fait ce que j'ai pu... Et puis au moins, elle t'a ouvert. C'est ce qu'on voulait, non ?

- M'ouais... Mais j'espérais quand même quelqu'un d'un peu plus... enfin d'un peu moins... Oh et puis zut !

Toujours aussi agacé, Troy de Claymore s'intéressa de nouveau à la femme, dont les flamboyants cheveux accueillaient un triste reflet de la lune. Belle, elle l'était. Mystérieuse, à n'en pas douter aussi. Mais elle était dangereuse. De cela, Troy en était sûr. Et non humaine. Mais qu'était-elle alors ? Il parviendrait bien à le découvrir tôt ou tard. Cela faisait plus ou moins partie de ses attributions. L'urgence, pour l'heure, c'était de se tirer de ce mauvais pas avant que les choses ne dégénèrent.

- Vous êtes douée d'une étonnante perspicacité ! En effet, je ne suis pas... ce Fao, poursuivit-il à l'adresse de sa sauveuse providentielle. Désolé de vous décevoir. Mais je vous remercie d'avoir ouvert la porte. A présent, si vous voulez bien, je me suis suffisamment attardé dans le coin.

- Troy....

- Quoi ? marmonna l'exorciste en jetant un œil impatient à Bingo.

Le fantôme de l'adolescente était livide en permanence mais il remarqua l'inquiétude qui crispait ses traits rebelles. Son regard était braqué sur la tombe du milieu. Lorsqu'il s'y intéressa à son tour, il remarqua la main qui en sortait, agrippant le rebord de marbre. Les longues griffes, épaisses et maculées d'un sang séché, laissèrent des marques indélébiles dans la tombe et Troy recula.

- On ferait mieux de foutre le camp ! s'exclama Bingo. En tout cas, moi j'me tire... J'veux pas voir le massacre...

Troy était bien d'accord. Belial ne s'était pas contenté d'emprisonner le jeune noble. Non. Afin de s'assurer sa mort dans les pires souffrances, il avait aussi pris soin de réveiller ce qui dormait dans le caveau. Et ce qui dormait dans le caveau risquait d'être de mauvaise humeur et peut-être même affamé... Dans un accès de rage, le monstre éjecta littéralement ce qui, jusqu'à présent, l'avait tenu dans l'obscurité la plus totale, et se redressa lentement avec un grondement sourd. Haut de plus de deux mètres, le démon avait un faciès indescriptible, ses crocs proéminents luisant de salive. Ses cornes menaçantes s'enroulaient sur elles-mêmes et sa peau rougeâtre achevait le macabre tableau de son apparence.


Troy de Claymore n'avait jamais rencontré ce démon auparavant, ni dans la réalité, ni dans ses livres. Mais quoi qu'il fût, il n'avait rien d'engageant et l'exorciste ne comptait pas s'éterniser pour tenter d'obtenir des réponses que, de toute façon, il ne trouverait pas.

- Dehors ! cria-t-il soudainement en se propulsant hors du caveau, entraînant avec lui l'inconnue.

C'était le genre d'ennemis qu'on ne combat pas avec une épée, un coup de dent, ou une croix bénie. En vérité, Troy n'était pas encore certain de la manière dont ils pouvaient le vaincre, raison pour laquelle il était préférable de fuir. Pour avoir une chance de l'emporter, Troy devait être renseigné sur son ennemi. Connaître jusqu'à son nom. Tout savoir de sa nature, de ses pouvoirs, de son but, de ses origines. Or, dans le cas présent, c'était un gouffre d'ignorance qui s'ouvrait sous ses pieds.

- Tu crois vraiment qu'il va vous laisser lui échapper ? lança Bingo, qui devançait le groupe.

- Comment ça "vous" ? Tu te sens pas concernée peut-être ?

- J'suis un fantôme. Qu'est-ce que tu veux qu'il me fasse ?

- Oh je ne sais pas.... Qu'il t'anéantisse afin que même ton âme disparaisse à jamais ? Et ton esprit avec ? D'autres démons ont croisé notre route et ont failli réussir dans ce domaine. Rappelles-toi la Messiah ! rétorqua sèchement Troy.

Le hurlement guttural du monstre résonna dans la nuit, si fort que Troy dut se boucher les oreilles, lâchant la main de sa sauveuse. La bête venait de déployer ses ailes monstrueuse et d'un seul mouvement, elle venait d'atterrir non loin d'eux, leur barrant la route...

- Voilà qui risque d'être plus compliqué... maugréa Troy en fouillant ses poches.

- Tu cherches quoi là ? voulut savoir Bingo, nerveuse malgré elle.

- Une cigarette. J'aime bien me détendre avant ce genre de confrontation, et y a rien de tel qu'une petite clope, ironisa-t-il.

Bingo fut bien incapable de déceler l'ironie de la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Erishun



Nombre de messages : 5
Points : 2
Date d'inscription : 09/09/2012

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race:
Niveau de puissance:
20/20  (20/20)

MessageSujet: Re: Satané portail!   Sam 15 Sep - 12:01

“Qu’est ce que vous fichez ici?
Je suis en vacances, ça se voit pas ? aboya t-il, adoptant un ton tout aussi agressif. Mais c'est bête, j'ai oublié ma crème solaire !

La réponse la laissa interloquée, tandfis que l’homme continuait à discuter dans le vide, s’adressant visiblement à quelqu’un d’autre. Un fou? Elle aurait fait tout ça pour se retrouver avec un fou sur les bras? A moins qu’il ne soit un sorcier, ou quelque chose dans ce genre, capable de communiquer avec d’autres dimensions.... ce qui ne l’arrangeait pas beaucoup plus.
Elle allait lancer une répartie cinglante lorsque qu’un bruit bizarre s’éleva - une sorte de crissement, de raclement contre la pierre. Puis un violent mélange d’odeurs la frappa: d’abord l’odeur du sang et de la pourriture lorsque l’homme bougea, visiblement angoissé, aussitôt submergée par la puanteur de la magie, ce parfum de métal chaud qui lui assécha la bouche en lui donnant l’impression d’avoir mâché du fer blanc, et le souffre.
Pendant qu’elle essayait de comprendre ce qui se passait, luttant contre la nausée provoquée par l'odeur pestilentielle, une immonde créature avait jaillit d’une tombe.

-Dehors ! Cria soudainement l’homme, les propulsant tout deux hors du caveau.
Ils coururent ainsi sur quelques mètres, jusqu’à ce qu’un hurlement guttural les arrête brusquement, obligeant son compagnon d’infortune à se boucher les oreilles. Puis il se mit à fouiller dans ses poches, tout en continuant sa discussion décousue avec son interlocuteur invisible.
*mais qu’ai-je donc fait pour mériter ça?* se demanda Erishun.
Elle n’eut pas le temps de chercher la réponse: le monstre avait atterrit devant eux, leur barrant la route.
Il était laid, très laid. Et très grand. Il les regardait d’un air mauvais en soufflant bruyamment, et n’avait pas l’air pressé de les attaquer, sûr de sa force. Erishun remarqua le filet scintillant qui partait de sa cheville et serpentait au loin. Cela au moins ressemblait à quelque chose qu’elle connaissait, bien qu’il fut argenté au lieu de doré comme chez elle: un démon venu d’une autre dimension. Impossible à tuer avec des armes classiques, donc, et malheureusement, elle n’avait pas d’armes magiques sur elle...
Un craquement de cuir ramena son attention vers la créature. Il levait un bras terminé d’une main aux longues griffes et s’apprêtait à frapper l’homme, un peu plus proche de lui qu’elle.
Elle n’hésita pas. Rapide comme l’éclair, elle se jeta sur lui et le bouscula, l’envoyant bouler dans les broussailles, trois mètres plus loin. Elle se réceptionna en roulant, évitant de quelques millimètres les griffes qui raclèrent la pierre dans un grincement odieux.
Le temps de se remettre sur pied, le monstre abaissait son autre main vers elle. Elle n’eut que le temps de lever les poings, lacérant le bras de la créature de ses lames. Il recula aussitôt, hurlant de douleur, et elle en profita pour s’éloigner.
Elle rejoignit l’homme qui s’était glissé derrière un gros rocher et marmonnait toujours.

“C’est un démon, n’est ce pas? Je suppose que vous n’avez pas d’armes magiques.... Comment peut-on le vaincre?
Un souvenir la frappa soudain.
“son nom! Un nom, ça peut vous aider? Il y avait quelque chose gravé sur la porte du caveau.... Famille de Carolis-Masonrêve.... et des graffitis... Mazaroth! ça vous dit quelque chose?
A ce moment, un fracas retentit et une pluie d’éclats de pierres les éclaboussa. Elle leva la tête.... Le monstre avait fait exploser le haut du rocher et se dressait au dessus d’eux, son bras gauche entaillé gouttant de sang, l’air furieux.
“Je crois qu’il n’a pas aimé le poison.... dit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Satané portail!   Mar 18 Sep - 23:20

La surprise avait saisi Troy lorsque la femme avait fait preuve de réflexe, mais plus encore lorsqu'il remarqua que la peur se faisait absente chez elle. Un signe inhabituel mais qui confirma le sentiment de l'exorciste : elle n'était pas humaine. Mais au moins ne manquait-elle pas de ressources ! Peut-être pouvait-il voir en elle une alliée, même temporaire ?

- Pourquoi tu traînes ? grogna tout à coup Bingo, qui lui tournait autour.

- ... Mazaroth, ça vous dit quelque chose ?

La femme retint de nouveau l'attention du jeune noble, qui en oublia la question du fantôme. Il se redressa, épousseta tranquillement ses vêtements depuis son abri fortuit derrière le rocher, tout en gardant un œil sur le démon, puis sur la femme.

- Non, lâcha-t-il avec indifférence. Mais je n'ai pas la science infuse, bien que je sois assez expert dans le domaine. Il faut croire que j'ai encore des lacunes...

- Je peux peut-être tenter le coup de la possession ? suggéra tout à coup Bingo.

A chaque fois qu'ils avaient eu affaire à un ennemi particulier et surtout, d'ordre surnaturel, il avait suffi à Bingo de prendre possession du corps pour avoir accès à la mémoire de l'être en question et d'en tirer ainsi toutes les informations voulues. Mais Troy, tout comme l'adolescente, n'étaient pas ignorants du risque que cela représentait. Si la créature possédée se révélait trop puissante, cela pouvait mettre prématurément fin à l'existence fantomatique de Bingo, la jetant dans les limbes de l'oubli...

- Vu la bête, j'ai peur que ça ne soit trop dangereux... Tu risquerais d'y passer.

- Vu la bête, je crois qu'on n'a pas tellement le choix ! Si on ne connait pas le nom du monstre, on pourra pas le vaincre !

- Essayons avec Mazaroth... suggéra Troy.

Bingo haussa les épaules, visiblement irritée. Mais elle ne contredit pas l'exorciste. Alors le jeune homme s'empressa de sortir sa petite Bible et y chercha le passage approprié, la base de tous ses exorcistes. Il y avait peu de chances pour que ça fonctionne mais après tout... Ils avaient peu à perdre ! Il se dépêcha de réciter les formules antiques, y intégrant le nom de Mazaroth. Le rituel achevé, le démon se mit à hurler et à se contorsionner comme s'il était en proie à la pire des souffrances.

- Hé, ça fonctionne !! jubila Bingo.

Troy afficha un air satisfait et referma son livre. Cela avait été plus facile que prévu. Toutefois, son sourire retomba rapidement lorsqu'il lui sembla que quelque chose clochait. Le corps effroyable semblait se déchirer en deux, semblant annoncer la fin du démon, mais il aperçut bien vite quelque chose... Quelque chose qui s'extrayait du corps à l'agonie...


Et alors que sous les yeux effarés des trois protagonistes, un autre monstre prenait forme, les épaules de l'exorciste s'affaissèrent.

- Je crois que ce n'était pas Mazaroth, soupira-t-il, plus à lui-même qu'à l'adresse de la jeune femme. Le problème quand on se trompe, c'est que la situation peut empirer ! On ne sait jamais quelles conséquences va provoquer une erreur de jugement !

- Tu parles d'une erreur ! s'exclama Bingo. Regarde-moi cette horreur rampante !

A peine eut-elle prononcé le dernier mot que la créature se mit à vomir. Elle vomit une substance gluante, telle de la glaire, qui coula lentement sur le sol, imbibant la terre. Sa queue fouetta l'air, menaçante, et de l'étrange fluide qu'elle laissait échapper, des larves se mouvèrent. Leur croissance s'accéléra et de nouvelles créatures se dressèrent autour des trois voyageurs.

- Pas bon, ça.... grogna Bingo en s'élevant de quelques centimètres.

- Inattendu surtout, renchérit Troy.

Son esprit fonctionnait à toute allure. Où avait-il entendu parler d'un démon capable de générer ses semblables de cette façon ? Cela lui était familier mais le nom lui échappait encore. Prudent, Troy de Claymore se saisit de sa bible et se référa aux dernières pages, collées par ses soins, où figuraient quelques sortilèges de survie. Parmi eux, un lui permettait de faire apparaître une arme et d'autres certains alliés peu conventionnels...

- Soyez prête à réagir, avertit-il à l'adresse de la femme.

L'avertissement lancé, les premières créatures se lancèrent à l'assaut, crachant une liquide acide dont Troy se protégea de justesse. D'un coup de pied, il repoussa son ennemi et prononça son sort favori pour récupérer une arme. Le combat s'engagea, sans pitié...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Satané portail!   Aujourd'hui à 7:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Satané portail!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poukisa PORTAIL la pakapab ouvri?
» La situation du Portail Leogane
» Portail bizare à Dratan
» Le portail vers le paradis . Le début de la tragédie.
» Face au Petit Livre Rouge, le Portail Bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde Fantastique :: Le Rôle play :: La Campagne :: La plaine-
Sauter vers: