MONDE FANTASTIQUE, laissez votre inspiration vous guider et créer vos propres histoires...
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morriganne



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : Québec
Points : 17
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun pour le moment, sinon don de ressentir et persuader les gens
Race: Hybride
Niveau de puissance:
2/20  (2/20)

MessageSujet: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Mar 7 Sep - 6:54

La jouvencelle débarqua à Samroun alors que la nuit était déjà bien entamée. Pour tout bagage : une petite besace contenant quelques vêtements, la gravure de sa mère et quelques économies volées à ses parents-par-procuration. Immobile à l’entrée de la ville, elle l’observait silencieusement, de l’extérieur, avec ses yeux d’étrangère.

Voilà, elle y était. La ville, dans l’obscurité, ne semblait avoir aucun cachet particulier, sinon qu’elle semblait totalement déserte voire à l’abandon. Aucun son, aucun mouvement ne venait perturber cette nuit dense, mise à part les pas de la jeune fille. Elle regarda à gauche, puis à droite, ne sachant trop de quel côté entamer sa marche. Elle se dit qu’il aurait été plus sage de prévoir le voyage à l'avance ou à tout le moins, de se renseigner sur la ville… ne serait-ce que pour savoir où passer la première nuit! Mais bon... tant pis, il était trop tard.

Heureusement, Morriganne était une jeune femme de caractère avec beaucoup de sang froid, ce n’était certainement pas la nouveauté des lieux qui allait lui faire plier l’échine comme la plupart des gamines de son âge, qui seraient probablement retournées chez leurs parents en pleurnichant.

Elle emboita le pas à la recherche d’une auberge quelconque ou d’une ruelle tranquille afin de se mettre à l’abri pour la nuit, dans la mesure du possible. Elle continua sa marche durant un bon moment. Étrangement, les rues de la ville ne semblaient guère lui inspirer confiance. Exténuée, elle due se résoudre à s’arrêter au bord d’un bâtiment dont elle n'arrivait même pas à lire l’affiche extérieure tant la noirceur dominait. Elle tenta de se rassurer en se disant que ce n’était que la première nuit et que dès l’aube, elle tenterait de s’organiser plus convenablement.

Elle s’assied à même le sol et sortit de sa besace la fameuse gravure.



De ses doigts, elle caressa délicatement le visage de cette femme qui lui était totalement étrangère et qui pourtant, lui avait donné la vie. Elle tentait d’imaginer sa voix, sa façon de se mouvoir pour s’en faire une idée globale. Comme elle la trouvait belle et radieuse! Elle esquissa un bref sourire qui devint aussitôt aigre. Elle lue pour elle-même, dans un murmure presque inaudible ce qu’il y était inscrit :

Désirée Oudry…. Quelle ironie ! Se nommer Désirée, désirer tant d’hommes, tant de réjouissances, tant de plaisir… et même pas foutue de désirer sa propre progéniture!

Les yeux de la nymphe s’embuèrent aussitôt, envahie par la tristesse elle ne put que détourner son regard pour tenter de se ressaisir, mais la tristesse fit plutôt place à la colère. Un vent glacial arrivant de nulle part se leva alors, faisant tourbillonner tout aussi bien sa longue chevelure que les débris de la rue. Momentanément saisie, Morriganne regardait la scène avec des yeux tout ronds d’étonnement.

Il y a décidément quelque chose d’étrange ici se dit-elle.

Elle rangea la gravure dans sa besace et en ressorti sa cape. Elle disposa son sac en une masse compacte en guise d’oreiller de fortune et allongea son corps menu sur la pierre froide. Elle s’endormit rapidement, recroquevillée sur elle-même et emmitouflée sous la cape.
Revenir en haut Aller en bas
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Mar 14 Sep - 12:54

Fagos marchait tranquillement dans les rues sombres de Samroun. Il aimait la nuit car elle faisait partie intégrante de lui. Il avait grandit et vécu une partie de sa vie adulte dans un monde sombre, sans étoile dispensant une lumière aussi forte que dans ce monde. Il se sentait ainsi plus à l'aise une fois la lumière disparue. Il voyait parfaitement, et tous ses sens étaient en éveil. Les rues de Samroun n'étaient pas toutes paisibles. Il évitait tout de même le quartier des vampires. Il savait parfaitement qu'ils étaient de sortie la nuit, ayant tout le loisir de quitter leur quartier sombre, mais il n'était pas suicidaire. Il avait déjà combattu des vampires, mais de là à aller se jeter dans la gueule du loup...

Cela faisait maintenant quelques heures qu'il errait dans le centre ville et prit la direction Est.
Les quartiers des libraires étaient ouverts pour la plupart de jour comme de nuit. Regroupant essentiellement mages et sorciers, Fagos y allait de temps en temps. Mais cette fois-ci il ne trainerait pas. Il avait bien prévenu Shayan de sa sortie, elle ne supporterait surement pas qu'il y reste toute la nuit. Leur fils dormait à points fermés, paisiblement. Lorsqu'il n'était encore qu'un bébé, notre sorcier passait des nuits entières à le regarder dormir, écoutant sa respiration régulière, parfois accompagné de sa femme.

Fagos était en train de penser à ces souvenirs lorsque quelque chose l'interpella. Il vit un groupe de trois personnes se diriger silencieusement vers une masse sombre. Il s'approcha à son tour, ayant un mauvais pressentiment. D'après la fine silhouette couchée à terre, il s'agissait d'une femme. Que faisait une femme en train de dormir seule au beau milieu de Samroun et près des quartiers des libraires?! Les trois bandits la réveillèrent en lui tirant les cheveux afin de relever sa tête. Tandis que l'un tentait de la tenir de force, l'autre récupéra une besace.

Ce n'était pas le problème de Fagos. Cette femme était complètement inconsciente. Elle n'avait qu'à se débrouiller toute seule. Mais lorsqu'il décida de faire demi tour, il aperçu le visage de celui qui avait prit la besace. Il avait une oreille complètement brûlée. Fagos fulmina de rage. Cet homme avec sa bande avait tenté de le trousser lui et Shayan mais il lui avait donné une leçon. Cependant, il n'aurait jamais du lui donner une deuxième chance puisqu'il recommençait à voler. Shayan avait eu raison, il aurait du le tuer comme les autres sur le champ.

Cette fois-ci il n'aura pas de troisième chance. Fagos sortit de l'ombre et lorsque le jeune bandit le vit, il blêmit aussitôt.

-Je t'avais dit que je te surveillerai.... Tu ne mérites pas cette fois-ci ma clémence.

Le bandit lâcha aussitôt son butin et prit ses jambes à son cou. Le sorcier n'avait pas envie de jouer cette fois-ci. Il n'avait pas tenu sa parole, il ne méritait donc pas de vivre. D'un geste vif de la main, Fagos envoya une boule de feu vers le vaurien. Celui-ci continua un instant sa course en feu avant de s'effondrer sur le sol. Les deux autres connurent le même sort.

Une fois le calme réapparu, il prit la besace et la redonna à sa propriétaire.

-Tenez, et tâchez de vous trouver une auberge.

Sur ces mots, il commença à s'éloigner.
Revenir en haut Aller en bas
Morriganne



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : Québec
Points : 17
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun pour le moment, sinon don de ressentir et persuader les gens
Race: Hybride
Niveau de puissance:
2/20  (2/20)

MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Jeu 16 Sep - 0:23

Morriganne entra dans une pièce exigüe bondée de gens inconnus. Elle fit le tour de la pièce du regard. Elle remarqua que celle-ci était richement décorée et que l’humeur semblait définitivement à la fête. Elle observait un peu en retrait, les gens danser et chahuter d’ivresse. Son regard se posa enfin sur une femme qui brillait par son charme et de laquelle émanait une confiance inouïe. La scrutant sous tous ses angles, Morriganne réalisa bien vite que c’était sa mère biologique qui, entourée d’hommes, riait à gorge déployée, charmeuse et joviale.

Morriganne sentit tout son corps se contracter. Que devait-elle faire? S’avancer vers elle et la gifler pour son indifférence ou au contraire se jeter dans ses bras en pleurant à chaudes larmes? Absorbée par son hésitation, elle n’avait pas remarqué que sa mère la regardait à présent, semblant un peu décontenancée. Morriganne en perdit tous ses moyens, ne pouvant que lui faire un signe de la main peu convainquant en guise de salutations. Désirée la regarda, sourcillant légèrement puis, semblant la reconnaître lui fit un sourire totalement désarmant puis poursuivit ses manières exagérées auprès des hommes l’entourant.

Ne sachant trop pourquoi, la jeune fille posa son regard au loin, attiré par une masse costaude et sombre, en retrait au fond de la pièce. Plissant les yeux comme pour focaliser sur cette masse, elle put apercevoir qu’il s’agissait d’un homme … mais pourquoi était-il seul dans la seule obscurité que la pièce avait à offrir? Elle fut soudainement saisit d’un pressentiment puissant… cet homme était son père, elle en était certaine. Telle une automate, elle s’avança dans sa direction afin d’apercevoir son visage. S’avançant d’un pas rapide elle sentit tout à coup une puissante douleur au niveau de la tête, plus précisément au niveau du cuir chevelu, entraînant ainsi un cri puissant de sa part.


Horrifiée et stupéfaite de la façon dont on l’extirpait des bras de Morphée, Morriganne s’aperçue qu’elle criait réellement à plein poumon. L’esprit encore embrouillé par le rêve surprenant qu'elle venait de faire autant que par le réveil violent qu'on lui affligeait, elle s’aperçut trop tard qu’on lui avait pris de force sa besace. Désespérée de perdre le seul souvenir qu’elle possédait de sa mère, elle criait de plus belle.

Surgissant de nulle part, un homme s’occupa efficacement de ses détrousseurs avant même que Morriganne n’ait pu penser à faire quoique ce soit pour sa défense. La besace à nouveau en sa possession, l’homme s’apprêtait déjà à repartir, veillant à lui prodiguer un judicieux conseil.

Abasourdie, elle rapatria son maigre avoir et couru derrière lui


- Messire! Messire!…. Merci de m’avoir sauvé la vie et de m’avoir rendu ma besace ! Vous ne pouvez imaginer à quel point son contenu m’est cher !

Morriganne regardait l’homme avec de grands yeux candides et encore égarés de son réveil brutal.

- Sans vouloir abuser de votre amabilité, pourrai-je vous demander de m’indiquer un endroit où je pourrais dormir en toute sécurité? J’arrive à peine à Samroun et j’avoue avoir été négligente mais je me sentais si épuisée et en plus, j’y voyais rien dans l’obscurité.

La jeune fille le fixait avec des yeux maintenant suppliants, espérant qu’il accepterait, à tout le moins, de la guider vers un endroit moins dangereux de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Sam 18 Sep - 22:09

Fagos était plutôt satisfait de s’être débarrassé de cet individu. Il avait été bien faible la dernière fois pour lui laisser une chance. Il aurait dû deviner qu’il ne changerait malgré ses menaces. Le fait d’être père l’avait plus que changé !

Le sorcier pensait être enfin tranquille lorsqu’il entendit des pas courir vers lui. La jeune fille ne tarda pas à le rattraper et à le remercier. Elle lui demanda son aide. Et voilà ! On donne un l’équivalence de la main et c’est le bras tout entier que l’on vous réclame !
Fagos pensa aussitôt à refuser mais hésita un instant. Il la jaugea du regard et s’aperçu qu’elle était très jeune. Ses vêtements sales trahissaient son long chemin parcouru. Une chose l’interloquait : il avait usé de son pouvoir, mais elle ne semblait pas effrayée. Si elle venait d’arriver à Samroun, d’où venait-elle alors ? Et qui était-elle ? Si la magie ne la surprenait pas, elle avait surement déjà dû en avoir fait l’expérience. Peut-être avait-elle, elle aussi, traversée le portail… Elle n’était pas une elfe, elle n’en avait pas les caractéristiques physiques. Elle n’était surement pas une vampire non plus car elle se serait débrouillée sans lui devant ces pauvres humains et elle verrait parfaitement dans l’obscurité. Peut-être une sorcière alors…mais dans ce cas, surement de faible puissance…

-Négligente… Inconsciente surtout.

Ces vauriens auraient très bien pu profiter d’elle, voir la tuer.

-Deuxième point : ne jamais donner une telle précision sur votre besace. Vous me dites que son contenu vous est cher. Mais peut-être ne devriez vous pas me faire confiance... Je pourrai très bien la dérober aisément… dit-il, menaçant.
La jeune fille pouvait imaginer la facilité avec laquelle il exécuterait cet acte. Elle avait été témoin que d’une infime partie de ses pouvoirs.

-Prenez la direction du centre-ville, par cette rue, dit-il un l’indiquant du doigt. Vous y trouverez des auberges.

Sur ce, il commença à s’éloigner mais il vit une ombre passer à une centaine de mètres d’eux. Surement un vampire… S’il la laissait ici, elle ne ferait surement pas long feu ! Il se résout alors à l’accompagner jusqu’à une auberge. Aucun lieu n’était vraiment sûr à Samroun, mais au moins, elle aurait un lit…
Il fit demi-tour et passa devant la jeune fille.


-Suivez moi et ne vous arrêtez pas.

Ils prirent tous deux la direction du centre-ville et Fagos s’adressa à la créature par la pensée. Si c’était bel et bien un vampire, il l’entendrait.
-Va te trouver une autre proie. Celle-ci est la mienne, pensa-t-il fermement.
Il espérait que cela marcherait. S’il était seul, Fagos n’aurait surement pas de mal à se défendre. Mais s’ils étaient plusieurs…
Heureusement, ils passèrent deux rues sans encombre. Le vampire avait bien reçu le message et était partit chasser ailleurs. Il avait surement deviné qu’il ne fallait pas se frotter à lui.


-Vous qui êtes nouvelle à Samroun, un conseil : ne trainez jamais dans les quartiers Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Morriganne



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : Québec
Points : 17
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun pour le moment, sinon don de ressentir et persuader les gens
Race: Hybride
Niveau de puissance:
2/20  (2/20)

MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Mer 22 Sep - 22:06

Inconsciente...inconsciente...ronchonna t-elle intérieurement en roulant subtilement des yeux.

Morriganne n'avait toujours pas réalisé l'ampleur de ce qui venait de se passer, et le danger potentiel dans lequel elle s'était foutue. L'esprit encore choqué, elle pestait intérieurement du ton condescendant qu'il semblait lui tenir mais se gardait bien de le laisser paraître à l'homme. Il avait finalement consentit à la guider vers un lieu plus sûr de la ville malgré une apparente réticence initiale, elle n'allait tout de même pas l'envoyer paître. Elle se dit qu'il valait mieux jouer à l'agneau et se montrer docile, mais elle n'en bouillait pas moins intérieurement qu'on la traita comme une enfant écervellée. Elle n'avait d'ailleurs pas saisit pourquoi l'homme avait changé d'idée, il semblait plutôt avoir envie de se débarrasser de sa présence encombrante...


Citation :
-Deuxième point : ne jamais donner une telle précision sur votre besace. Vous me dites que son contenu vous est cher. Mais peut-être ne devriez vous pas me faire confiance... Je pourrai très bien la dérober aisément…

La jouvencelle fronça les sourcils aux paroles de l'homme. Mais bien sûr qu'il pourrait lui dérober sa besace aisément ou même lui faire du mal s'il le voulait... et alors? Elle n'avait de toute façon plus rien à perdre puisqu'elle avait déjà tout perdu dès sa naissance...Elle le regardait en plissant les yeux, comme il lui semblait étrange, en fait, tout Samroun lui semblait déjà étrange ! Un pressentiment que rien ne devrait l'étonner en cette ville l'envahit.


- Mais vous m'avez prêté main forte, et ce qui s'y trouve a une valeur sentimentale et non pas marchande !


Tout en marchant d'un pas rapide derrière l'homme, Morriganne fouinait dans sa besace pour en sortit la gravure de sa mère, elle le rejoignit en courant presque et une fois à ses côtés la lui tendit.

- Je suis ici pour découvrir qui sont mes parents biologiques, et là -pointant le dame sur la gravure- c'est ma mère, il y a environ 15 ans.

Elle jetta un coup d'oeil à l'expression de l'homme pour tenter de déceler s'il semblait la connaître.

-L'auriez-vous déjà aperçu, récemment ou voilà une quinzaine d'années, rôder dans les alentours? Elle aimait faire la fête.... quels sont les endroits de la ville qui sont généralement en effervescence la nuit à Samroun?

La nymphette regardait l'homme avec ses grands yeux couleur azur, trahissant l'espoir qui l'envahissait intérieurement, bien malgré elle.
Revenir en haut Aller en bas
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Mar 12 Oct - 14:59

Sans faire attention au conseil de notre sorcier, la jeune femme brandit une gravure sous le nez de Fagos. Celui-ci soupira intérieurement. Il sentait qu'il n'allait pas se débarasser d'elle tout de suite. Il aurait peut-être mieux fait de la laisser se débrouiller seule et assumer son inconscience. Mais il fit tout de même un effort et s'arrêta pour observer la femme qui posait sur cette gravure. Il y a quinze ans.... Elle datait donc du temps de Séphirot. A cette époque, ils étaient en pleine guerre. Qui sait si ses parents existaient encore...

Fagos examina ce visage souriant, qui ne lui disait rien. Il y a quinze ans, il avait d'autres préoccupations que de trainer dans les tavernes du coin. Sa femme était devenue amnésique, puis durant leur aventure pour qu'elle puisse retrouver la mémoire, elle avait mit au monde leur enfant.


-Je suis désolé, mais je ne l'ai jamais vu, dit-il en lui rendant son bien précieux.

Puis il se remit en marche vers une auberge.

-Il y a beaucoup de tavernes à Samroun pour ceux qui aiment la fête. Mais à cette époque, il y a quinze ans, l'esprit de Samroun était loin d'être festif! C'était une sombre période. Samroun était contrôlée par une mage noir du nom de Séphirot. Véritable enfer...
Il faut te faire à l'idée que tes parents ne sont peut-être plus de ce monde.

Fagos était peut-être cru, mais elle était bien assez grande pour comprendre et ne plus être bercé par des illusions.

Mais si cette femme aimait s'amuser comme tu le précises, renseigne toi auprès des tavernes. Si les gérants sont toujours les même, tu as peut-être une chance de retrouver sa trace.
Fagos ignorait quel était son passé et pourquoi elle était à leur recherche. Mais quelque fois il vallait mieux ne pas fouiner le passé...

-Ta mère était humaine?

Sa question pouvait paraître surprenante, mais autant qu'elle sache la vérité sur Samroun. De toute façon, elle avait vu ses pouvoirs et elle n'avait pas bronché devant.
-Et tu n'as pas de renseignements sur ton père?
Revenir en haut Aller en bas
Morriganne



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : Québec
Points : 17
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun pour le moment, sinon don de ressentir et persuader les gens
Race: Hybride
Niveau de puissance:
2/20  (2/20)

MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Ven 15 Oct - 0:08

La jouvencelle avait bien décelé l’exaspération sur le visage de l’homme et en conclut qu’elle ralentissait la course avec ses questions, et puis, ses états d’âme à lui, fallait bien l’avouer, lui importaient peu comparativement à ce qui l’avait amené à Samroun. Elle accéléra la cadence, se promettant bien de lui soutirer le plus d’informations possibles avant qu’il ne l’abandonne à elle-même…ce qui ne saurait tarder…elle le sentait. Après tout, il constituait la seule personne, sans mauvaise intention à son égard, qu’il lui avait été donné de croiser depuis son arrivée à Samroun, quelques heures auparavant.

Elle ne put s’empêcher d’esquisser une mine dépitée en apprenant que le portrait de sa mère ne lui disait rien. Morriganne écoutait néanmoins très attentivement, la portion de l’histoire de Samroun que l’homme consentait à lui révéler. Une guerre?... Une mage noire?.. Un enfer?

Plus l’homme parlait, plus le visage de la jeune femme devenait livide et sa mâchoire pendante. Toute cette histoire lui semblait si … improbable !


- Une mage noire vous dîtes?!

Morriganne n’avait même aucune idée de ce qu’était un mage… mais selon ce que l’homme lui racontait, ce semblait peu réjouissant à rencontrer.

Ses traits se durcirent lorsque celui-ci évoqua la possibilité que ses parents ne soient plus de ce monde.


- Sauf votre respect, il est impossible que mes deux parents soient morts. Je puis le sentir… juste ici

À ces mots, elle posa sa main sur sa poitrine, tout près de son cœur.

Elle ne put s’empêcher de stopper nette sa marche rapide lorsqu’il lui fut demandé si sa mère était humaine. Qu’aurait-elle pu être d’autre?! Elle répondit à l’homme dont le discours lui semblait de plus en plus étrange sur un ton témoignant de l’évidence de sa réponse

- Mais bien sûr qu’elle est humaine ! Pour ce qui est de mon père, tout ce que je possède de lui… se résume à ce qui coule dans mes veines.

Reprenant sa marche, elle tenta de dire tout ce qu’elle savait de son père, peut-être que le comportement qu’elle lui décrivait lui donnerait une idée de qui il pourrait bien être.

- Je sais seulement qu’ils n’ont eu qu’une seule nuit d’amour et qu’il avait déguerpit sitôt satisfait ..du moins, c’est la version que ma mère donna à ses parents et sa soeur. Je ne sais même pas s’il fut mis au courant de mon existence pour être franche. Mais comme mon visage ne ressemble guère à celui de ma mère, peut-être vous rappellerait-il celui d’un habitant de Samroun qui n’aurait que peu d’égard vis-à-vis des femmes et qui serait davantage enclin aux conquêtes et aux idylles qu’aux relations amoureuses?

Morriganne ne pouvait croire que son père n’avait affiché indifférence qu’à sa mère… elle semblait si gracieuse et si belle sur la gravure… aucun homme, le moindrement sensé et prêt à s’engager n’aurait osé l’abandonner ainsi! Elle prenait des poses, montrant son visage sous différents angles pour que l’homme la voit sous toutes ses coutures, lui tournant autour, tenace comme une môme qui veut une gâterie.

- Au fait, je me nomme Morriganne Daubigny, et vous?

Sur ces mots, la jouvencelle lui décocha un sourire quasi angélique


Dernière édition par Morriganne le Ven 15 Oct - 3:57, édité 1 fois (Raison : ouff ...2 endroits j'avais mis le nom d'un autre perso que je joue .. *rougit*)
Revenir en haut Aller en bas
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Lun 18 Oct - 13:02

La description de la jeune fille fit sourire Fagos. Il n’y a pas si longtemps que cela (une quinzaine d’années n’étaient rien comparée à sa longévité), il fut ce genre d’homme : séducteur, charmeur, ensorceleur… Il ne comptait plus ses conquêtes. Jusqu’à ce qu’il rencontre Shayan…
Qui sait si lui aussi n’avait pas une progéniture disséminé un peu partout dans les mondes parallèles qu’il avait traversé. Il se demanda un moment comment il réagirait si l’un de ses enfants potentiels débarquait à Samroun pour le retrouver. Autant dire que cela compliquerait la situation actuelle, surtout avec sa famille. Il n’était pas certain de vouloir connaître la réponse quant à cette question : Avait-il d’autres enfants?

La demoiselle tourna autour de lui afin de lui montrer son visage sous toutes les coutures. Sa mère était brune, elle était rousse. En toute logique, son père devait être roux… Il ne connaissait pas de rouquin… Ah si, il en connaissait un…Tout le monde le connaissait d’ailleurs puisqu’il s’agissait d’un gouverneur de Samroun : Vlaad. A bien y réfléchir, cela pouvait paraître plausible. Vlaad était aussi du genre coureur de jupons. Mais c’était un vampire…Pourquoi ne pas avoir tué la belle une fois l’acte accompli? Il fallait admettre que Vlaad n’était pas un vampire comme les autres. Déjà être une Etoile et être ami avec une elfe, ce n’était pas donné à tous les vampires! Mais il ne connaissait pas vraiment le vampire… Aarwen le connaissait. Peut-être même connaissait-elle cette femme sur la gravure.

La jeune fille le sorti de ses réflexions en se présentant.

-Fagos, lui répondit-il.
-Dis moi, as-tu des facultés spéciales? Ta mère était humaine, mais tu ignores qui était ton père. Sache qu’à Samroun toutes sortes de races y vivent. Si ton père a des pouvoirs ou des facultés spéciales, tu les as peut-être aussi. Cela te permettrait de réduire ta vision de recherche.

Ils reprirent leur route et arrivèrent au centre-ville, vaste place en arc de cercle. Au centre se trouvait une fontaine, et non loin d’elle une statue équestre en bronze. De grands bâtiments leur faisaient face et Fagos décida de les présenter à Morrigane.

-Le bâtiment que tu vois sur la droite est la bibliothèque, à gauche, il s’agit d’un musée, et au centre se trouve le Parlement. C’est ici que se retrouve le conseil gouvernant Samroun en attendant de trouver un Roi. Il est composé de quatre gouverneurs : Eternity, Vlaad, Arwina et Gwydion. Tu devrais peut-être les rencontrer. Ils ont peut-être des traces écrites concernant ta mère et ton père…
Revenir en haut Aller en bas
Morriganne



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : Québec
Points : 17
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun pour le moment, sinon don de ressentir et persuader les gens
Race: Hybride
Niveau de puissance:
2/20  (2/20)

MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Jeu 28 Oct - 4:50

Morriganne regardait Fagos, un peu intriguée. Ses propos semblaient faire naître en lui une grande réflexion. Peut-être avait–il idée de qui pouvait être son père mais n’osait avancer un nom? Elle hésita à insister davantage auprès de lui, se mordillant la lèvre en le scrutant, comme pour contenir toutes les questions qui lui traversaient l’esprit. N’y tenant plus, elle tenta sa chance :

-Cette description semble éveiller en vous des possibilités connues, je me trompe? À qui pensez-vous?

Concernant les facultés particulières, cette question l’intrigua. Elle prit le temps d’y réfléchir convenablement, puisque sa réponse aiderait à déterminer de manière plus aisée qui pourrait être son père ou à tout le moins, réduire le champ de recherche. Lui revint à l’esprit que depuis son arrivée, lorsqu’elle ressentait une émotion intense, un fort vent se levait soudainement. Ce phénomène l’avait surprise puisqu’elle ne l’avait remarqué que depuis son arrivée à Samroun.

-Bien, vous allez peut-être trouver étrange ce que je vais vous dire mais, depuis que je suis ici, j’ai remarqué que lorsque je suis très en colère ou très triste, un vent puissant se met à tourbillonner dans tous les sens! Peut-être le hasard, mais vraiment à chaque fois je vous assure! Est-ce que vous croyez que ce pourrait être un pouvoir comme vous dites, particulier ? Est-ce que cela pourrait m’en apprendre davantage sur mon père Messire Fagos?

Les yeux de la jouvencelle se mirent alors à briller, comme chaque fois que la jeune femme avait l’impression d’être sur la bonne voie, c'est-à-dire, savoir qui était son paternel.

Arrivés au centre-ville, Morriganne écouta la description que Fagos lui fit de celui-ci. Son visage s’éclaira lorsqu’il émit l’idée qu’il pouvait y avoir des papiers officiels concernant son père et sa mère biologiques.


-Dois-je obtenir un rendez-vous pour rencontrer ces personnes? Si vous les connaissez, pourriez-vous me les présenter? Ensuite, promis je ne vous embêterai plus!

Elle plongea son regard dans celui de Fagos, espérant qu’il accepterait de lui présenter les gens qui seraient en mesure de l’aider

-Aussi, je me demandais, où est l’auberge la plus proche d’ici?

[HRP] Merci de ta patience!
Revenir en haut Aller en bas
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Jeu 28 Oct - 19:52

Te voilà validée, Morriganne ! Je vous déplace dans les rues de Samroun.

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Dim 31 Oct - 11:51

-Je vous y conduis. Nous ne sommes plus très loin.

Ils n’étaient plus loin d’une auberge. Et douée comme elle l’était, elle aurait pu se perdre, ou bien se faire encore une fois attaquée, même si les attaques en plein centre-ville étaient moins fréquentes.
-Concernant les Etoiles, vous pouvez les rencontrer quand vous le désirez. Il y a toujours un gouverneur sur place généralement. Vous n’avez pas besoin de moi. Allez les voir en mon nom, peut-être qu’ils vous recevront plus rapidement.

Il repensa au pouvoir qu’elle lui avait décrite…car il s’agissait bien d’un pouvoir. Il n’y avait pas de hasard. Elle avait le don d’invoquer le vent, même si pour l’instant elle le faisait inconsciemment. Comme elle l’avait précisé, tout ceci était nouveau pour elle. Mais Fagos trouvait ça étrange que ce pouvoir ne se soit déclenché qu’à Samroun. Cependant, il n’avait pas les réponses à toutes les questions concernant ce royaume. Ainsi, il lui restait à apprendre à contrôler ce pouvoir car il n’agissait qu’en fonction de ses émotions pour l’instant.
Il réfléchit alors un instant sur la race de son père. Le contrôle du vent pouvait provenir d’un elfe, ou d’un sorcier. Son fils Thorondor avait hérité de son pouvoir du feu. Mais il avait double raison de l’avoir puisque Shayan contrôlait aussi cet élément. Allez savoir, son père était peut-être un vampire. Il n’y avait pas forcément de logique dans l’héritage de pouvoirs. Mais cela lui paraissait improbable puisqu’il n’avait jamais connu de vampire sachant contrôler le vent.

Ils arrivèrent enfin à l’auberge « Aux endormis » et entrèrent. Tout était calme à cette heure et l’aubergiste était occupé à nettoyer son comptoir.

-Bonsoir. Avez-vous une chambre de libre pour cette jeune femme?
-Ouai, bien sûr. Il tendit une clef en ajoutant : chambre 6.
-Merci.
Fagos paya l’équivalence de deux nuits puis tendit la clef à Morrigane.

-Vous êtes tranquille durant deux nuits. Concernant votre père, votre pouvoir me fait penser à un sorcier ou un elfe. Mais vous n’avez pas les caractéristiques des elfes. Je pencherai donc plus pour un sorcier. Malheureusement mon aide s’arrête ici car je n’en connais pas qui maîtrise le vent. Nos chemins se séparent ici, mais qui sait, peut-être auront nous l’occasion de nous recroiser. Je vous souhaite bonne chance dans votre quête.
Sur ce il la salua d’un baise main et quitta l’auberge. Une fois éloigné et tranquille, il se transforma en aigle et prit la direction de sa maison où l’attendait son fils et sa femme.

[fin de rp pour moi Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Morriganne



Nombre de messages : 29
Age : 39
Localisation : Québec
Points : 17
Date d'inscription : 24/08/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun pour le moment, sinon don de ressentir et persuader les gens
Race: Hybride
Niveau de puissance:
2/20  (2/20)

MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Ven 5 Nov - 7:50


Arrivés à l’auberge, Morriganne observait l’environnement alors que Fagos s'entretenait avec l'aubergiste ; plutôt chaleureux considérant le caractère impersonnel de ce type d’endroit pensa-t-elle pour elle-même.

La donzelle se sentait tenaillée par ses états d’âme : d’une part elle se sentait rassurée d’être en un lieu sûr et d’autre part, elle avait l’intime conviction que Sieur Fagos allait l’abandonner à elle-même, ce qui l’angoissait quelque peu, étant donné l’événement qui avait eu lieu seulement quelques heures après son arrivée à Samroun.

Faisant abstraction de son tumulte intérieur et de son anxiété, elle le remercia néanmoins pour les deux nuits dont il venait de lui faire cadeau. Elle se promettait bien d’ailleurs, de lui remettre l’équivalent de cette somme dès qu’il lui serait possible. Elle écouta ensuite ce qu’il avait à dire quant aux possibilités paternelles. Esquissant une petite moue, pas tout à fait rassasiée par les hypothèses qu’il avançait, prenant un ton empli de gratitude elle lui dit :


- Sieur Fagos, je tiens à vous remercier pour l’aide que vous m’avez apportée et quel fabuleux protecteur vous faîtes!

Elle lui décocha un sourire espiègle, sachant trop bien que n’eut été de sa pitié envers elle, jeune écervelée qu’elle était, il se serait bien passé de jouer à la nounou et au guide touristique.

- J’espère sincèrement que nos chemins se recroiseront Sieur Fagos, et sinon, qui sait, peut-être forcerai-je le destin tout comme je le fais présentement pour mon père biologique!

Elle ne put réprimer un léger gloussement d’enfant, trop heureuse de le tourmenter encore un peu avant qu’il ne parte. Se calmant, elle lui fit un sourire sincère et non moins reconnaissant de tout ce qu’il avait fait pour elle au cours cette nuit.

Sieur Fagos ayant tiré sa révérence, elle discuta un moment avec l’aubergiste. Il accepta sans grand enthousiame, de lui faire faire le ménage et divers tâches dans l’auberge moyennant son logis et ses repas à venir. Morriganne soulagée, s’en fut à sa chambre, la numéro 6, espérant pouvoir enfin prendre un peu de repos avant de se rendre au Parlement, tôt en après-midi.

[Un énorme merci à toi ljd Fagos, ce fût très agréable de faire un RP avec toi ! En espérant que je trouverai une façon éventuellement que Morriganne se trouve à nouveau sur le chemin de Fagos ... question qu'elle l'exaspère encore un peu! ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !    Aujourd'hui à 16:27

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP ouvert à tous] Et que le vent se lève !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bataille Ombre - Vent [Event 2013 - Ouvert à tous]
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Questions ouvert à tous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde Fantastique :: Le Rôle play :: La Ville de Samroun :: Les rues-
Sauter vers: