MONDE FANTASTIQUE, laissez votre inspiration vous guider et créer vos propres histoires...
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Profaner et réparer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gangraëll



Nombre de messages : 78
Age : 26
Points : 13
Date d'inscription : 16/12/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Manipulation des matières mortes/Migration de l'âme/communication avec lesmorts
Race: Humain
Niveau de puissance:
19/20  (19/20)

MessageSujet: Profaner et réparer   Mer 12 Mai - 17:44

Après avoir passé de longues heures affalé sur les monceaux de squelettes dans l’ossuaire, Gangraëll sentit qu’il avait suffisamment recouvré sa concentration pour pouvoir s’atteler à la tâche ardue de développer une nouvelle facette de son pouvoir. Sa maîtrise basique des matières mortes lui permettaient de se déplacer et de se défendre, mais ce n’était pas suffisant pour se fondre dans cette société. Il devait apprendre à focaliser ce pouvoir spécifiquement pour reconstituer des tissus morts endommagés à posthume. Dans un sens, ça ne devrait pas poser de problème, puisque ce pouvoir existait déjà en lui, et qu’il ne s’agissait que de le raffiner. Mais d’un autre côté, Gangraëll avait tout de même mis plusieurs mois à apprendre à contrôler son pouvoir le plus élémentaire, celui qui s’était éveillé spontanément de son vivant, alors qu’il se trouvait dans le plan de la Mort, là où la nécromancie est bien plus aisée.

Une belle journée de labeur en perspective. Il ne restait plus qu’à espérer que ce cimetière détenait suffisamment de matière première pour son entraînement et que ses activités n’attireraient pas trop de curieux. Il valait mieux rester discret. Vu comme les autochtones considéraient les nécromanciens, s’il se faisait repérer, un inquisiteur se pointerait vite fait.

*Ouais, ben je me suis pas barré de Tiphora pour avoir encore droit à ces conneries !*

Gangraëll sortit de l’ossuaire en vérifiant que personne ne le voyait ou le suivait, puis il se dirigea vers ce que les esprits des morts lui indiquèrent comme étant l’entrée des catacombes. Arrivé devant l’édifice, il ouvrit la lourde porte pour se rendre compte que de la lumière serait indispensable à un travail correct, et tout simplement pour atteindre le bas de l’escalier sans se gameller.

*D’accord, et où est-ce que je vais trouver une torche, moi ?*

Il était à noter que Gangraëll était originaire d’un pays très arriéré en matière de développement technologique, et que l’existence de combustibles autres que la cire de bougie lui est totalement inconnue. Après s’être torturé l’esprit à trouver une solution qui ne vint pas, il se décida à se rabattre vers la crypte, où les cadavres sont moins nombreux et sans doute mieux surveillés, mais qui, au moins, comportait des vitraux pour laisser filtrer un peu de lumière.

Il pénétra dans la bâtisse et ferma la porte derrière lui, sans prendre la peine de la bloquer. Il sortit son carnet de notes, le posa ouvert à une page vierge sur le sol près de lui et entreprit d’ouvrir le caveau le plus proche pour y récupérer le cadavre à l’intérieur.

*Je sais pas à qui il était, ce corps, mais il en a plus besoin, et moi je peux le mettre à profit.*

Là-dessus, Gangraëll se mit à arracher la peau et la chair séchées et à briser les os du cadavre, dans le but de le réparer ensuite.

[J’attends si quelqu’un veut rejoindre ce RP]
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Profaner et réparer   Mer 12 Mai - 21:32

Fuir, toujours fuir. Le monde, la civilisation, les villes... Tout ce qui représentait un danger potentiel pour le jeune exorciste, peu désireux de se laisser aller à un attachement quelconque. Les relations humaines, quelles qu'elles soient, étaient désormais tabous, de crainte d'attirer Raziel et ses ambitions meurtrières. Troy de Claymore avait toujours suivi cette règle d'or depuis le massacre de sa famille et il s'y tenait avec forte détermination. Son lieu de prédilection, son refuge par excellence, restait le cimetière. Un paisible repère où les morts lui rappelaient le seul don qui le rendait exceptionnel : sa capacité à voir, entendre et discuter avec l'esprit des morts...

Et puis il y avait toujours Bingo. L'adolescente aux allures gothiques, à l'esprit acéré et au ton mordant. Son ironie n'avait d'égal que sa loyauté à l'égard du jeune noble, raison pour laquelle Troy n'avait jamais pu se résoudre à l'abandonner. Pas à pas, sous les dernières lueurs du jour, le jeune homme arpenta le seuil du cimetière, où les tertres se dressaient lugubrement. D'un regard presque tendre, Troy embrassa chaque pierre tombale et commença à remonter l'allée principale.

- T'en as pas marre d'errer comme un lépreux dans cette fosse à cadavres ? lança soudain la voix cynique de Bingo.

Troy ne se retourna pas pour accueillir la jeune gothique, dont l'âme torturée ne trouvait pas le repos. Pour conséquence, elle se trouvait condamnée à errer sur Terre, prisonnière d'un monde astral à mi-chemin entre celui des morts, et celui des vivants. Néanmoins, l'exorciste eut un sourire, manifestant ainsi une bonne humeur dont il n'était pas coutumier :

- Pourquoi ? Ici, les morts sont davantage mes alliés que mes ennemis. Raziel a moins de pouvoir lorsqu'il est confronté à la force de toutes ces âmes tourmentées.

- Il pourrait tout aussi bien trouver le moyen de s'en servir et de retourner cette puissance contre toi...

Troy haussa les épaules. Bingo n'avait pas tort sur ce dernier point. Car aucun doute que Raziel devait s'affairer à réaliser ses plans diaboliques. Ce qu'il cherchait ? Son but ultime ? L'exorciste savait qu'il devrait tôt ou tard le découvrir et surtout, trouver un moyen de vaincre définitivement son reflet démoniaque.

- Oulà.... fit soudain Bingo, en tournant autour de Troy.

- Quoi ?

- Y en a un en pétard pas loin d'ici...

Troy focalisa son attention sur la force de l'aura qui émanait d'une crypte imposante, à quelques allées de la leur. Il perçut également une autre présence, difficilement identifiable. Elle dégageait un pouvoir tout aussi intriguant que la rage qui électrifiait l'atmosphère. Sans demander son avis à Bingo, Troy prit immédiatement la direction de la bâtisse, les sourcils froncés. Sa curiosité naturelle avait pris le dessus, lui faisant oublier toute mesure de prudence. Mais l'absence de peur lui permettrait de réagir avec promptitude si le besoin s'en faisait sentir...

- Tu devrais faire encore plus de bruit... maugréa Bingo en flottant à ses côtés.

Troy se garda bien de lui répondre, mais songea qu'elle marquait encore un point. Tel un enfant conscient d'accomplir une mauvaise action, il progressa sur la pointe des pieds jusqu'à l'entrée la plus probable, et tenta de discerner ce qui se passait à l'intérieur de la crypte. Il distingua une silhouette, plutôt masculine, occupée à...

- Quelle barbarie ! s'exclama Bingo avec une grimace de dégoût. Tu m'étonnes que l'autre nous pète une durite...

Alors que l'inconnu s'acharnait à briser un corps - fort heureusement mort depuis un certain temps - et à l'écorcher sans la moindre émotion, l'esprit originaire de cette enveloppe charnelle hurlait sa colère de voir sa tombe et son corps ainsi profanés. Troy comprit sans difficulté qu'ils n'avaient pas affaire à n'importe quel esprit : un esprit belliqueux, pour le moins mauvais dans ses tendances, qui n'appréciait pas du tout l'initiative de l'homme.

- Bon allez, on se barre... annonça Bingo en faisant demi-tour. Pas nos oignons tout ça...

Mais Troy ne bougea pas. Dans la crypte, une onde maléfique balaya l'endroit, aussi éphémère qu'intense. Sur plusieurs parois, comme sous l'effet d'une force croissante invisible, des fissures brisèrent la pierre dans un bruit inquiétant. Troy sentit son coeur s'emballer et il entra sans hésiter dans la crypte :

- A votre place, je réparerais au plus vite les dégâts ou tout du moins, je cesserais de suite ! lança-t-il à l'adresse de l'être étrange.

- Gnagnagnagna.... fit la voix de Bingo en écho à la sienne.

Bras croisés et visage sombre, elle s'adossa au mur et faillit passer à travers. Avec un juron bien trempé, elle reprit sa position initiale et attendit la suite en grommelant.
Revenir en haut Aller en bas
Gangraëll



Nombre de messages : 78
Age : 26
Points : 13
Date d'inscription : 16/12/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Manipulation des matières mortes/Migration de l'âme/communication avec lesmorts
Race: Humain
Niveau de puissance:
19/20  (19/20)

MessageSujet: Re: Profaner et réparer   Ven 14 Mai - 12:31

Gangraëll avait à peine commencé son travail que l'esprit d'un homme, mort à un âge avancé à en juger par l'apparence de l'esprit, venait le déranger en le sermonant comme s'il n'était qu'un vilain garnement qui avait fait une bêtise.

*Arrêtez ça! Vous n'avez pas le droit! Cette profanation ne vous mènera nulle part. Vous n'aurez que des ennuis.*

*Tu veux bien arrêter de gueuler? Ce corps ne sert plus à personne! Et c'était même pas le tiens, en plus, alors t'as rien à dire.*

Essayant autant que possible de faire abstraction des jérémiades du mort, Gangraëll se lança dans ses expérimentations. Il commença par essayer de reconstituer la peau qu'il avait déchirée en petits lambeaux si secs qu'on aurait dit du parchemin.

*Bon, on va déjà essayer de recoller les morceaux sans chercher à leur donner une forme précise.*

Alors le nécromancien se concentra pour mobiliser son pouvoir de manipulation des tissus morts et commença à faire bouger les lambeaux de peau, les faire se rapprocher, se superposer un peu comme les écailles d'un poisson. Puis, il tenta de réduire au maximum la surface de superposition des lambeaux entre eux pour obtenir la plus grande surface de peau reconstituée au final.

Le résultat n'était pas trop mal, à un détail près. Quand Gangraëll attrapa la peau qu'il avait refaite pour l'inspecter, les morceaux se détachèrent et s'éparpillèrent.

*Ah, ils ne collent pas. Peut-être que c'est trop vieux et trop sec pour ça. Ou alors il y a un autre moyen.*

Gangraëll prit son carnet de notes et la grosse mine de crayon qui y était attachée au bout d'une ficelle grossière et entreprit de noter ses constatation:

-problèmes pour recoller les tissus dissociés. Trop secs? -> essayer avec matériau plus frais. Autre méthode? -> à rechercher.


Au moment où il posa son carnet, il remarqua qu'il percevait maintenant une autre voix que celle du vieillard mort qui se lamentait toujours.

"Bon allez, on se barre... Pas nos oignons tout ça..."

A ce moment-là, Gangraëll comprit qu'il avait été remarqué et qu'il vallait peut-être mieux lever le camp. Il attrapa alors le linceul dans lequel son sujet d'expérimentaion était emballé dans son caveau et s'en servit pour emballer les morceaux de cadavre pour s'en servir ailleurs et plus tard. Mais quand il commençait à nouer, un homme entra et lui adressa la parole d'un ton plutôt menaçant:

"A votre place, je réparerais au plus vite les dégâts ou tout du moins, je cesserais de suite !"

"Gnagnagnagna...."

Gangraëll se releva et prit son paquet comme un balluchon, en n'oubliant pas de remettre son carnet à sa place dans son ventre éviscéré. Il fit face à l'homme en lui disant d'un air de défi:

"C'était mon intention dès le départ de réparer. Mais on ne peut pas réparer quelque chose qui n'est pas cassé, si?" il désigna ensuite Bingo du doigt et ajouta "Et je crois bien que vous avez vexé la petite."
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Profaner et réparer   Ven 14 Mai - 22:33

L'ambiance semblait s'être tendue des suites de l'intervention de l'exorciste, qui fronça les sourcils d'un air navré. Le jeune homme n'avait eu d'autres intentions que celle d'alerter cet inconnu en percevant la colère abyssale d'un esprit profané, mais celui-ci, en dépit de ses talents évidents en la matière, ne paraissait pas ressentir cet état de conséquence. Bingo ricana mais son rire s'éteignit bien vite lorsque l'étrange personnage, à l'allure fort peu ordinaire, fit allusion à elle...

- Frappez-moi, je rêve... lâcha-t-elle.

Troy lui adressa un regard moqueur :

- J'en rêve depuis que tu me colles aux basques, mais à chaque fois, mon poing te passe à travers et c'est une sensation désagréable.

- Va te faire foutre, grogna Bingo, narquoise.

Le jeune noble haussa les épaules et s'intéressa de nouveau à l'inconnu, faisant fi dans la mesure du possible de l'aura maléfique qui envahissait progressivement les lieux :

- Ecoutez, je n'avais pas dans l'intention de vous offenser. A l'évidence, vous n'êtes pas étranger au domaine de la nécromancie, même si vos talents semblent nécessiter d'être développés et maîtrisés.

- Ouais parce que question réparation d'peau, j'ai déjà vu mieux ! rétorqua Bingo, les bras croisés devant la poitrine. Oubliez mon corps pour jouer les apprentis nécromanciens...

- Bingo, tiens ta langue une minute... aboya Troy, agacé.

Il prit une profonde inspiration, sans quitter des yeux son interlocuteur.

- Je m'appelle Troy de Claymore. Je suis... enfin... j'étais exorciste. Aujourd'hui, je n'exerce plus, mais je conserve mes dons de médium. Je constate par ailleurs que vous semblez partager ce... pouvoir.

Il n'osa pas lui demander son nom ou, plus intriguant encore, sa nature. L'homme - si l'on pouvait le considérer comme tel - avait l'air de tout sauf d'un bon vivant. Mais Troy ne voulait pas se montrer trop curieux, préférant laisser l'étrange bonhomme se livrer lui-même, si l'envie l'en prenait. Il ne semblait pas offensif, ou agressif, et avec un peu de chance, le jeune noble pourrait même obtenir un peu d'aide de sa part.

- Je ne voulais pas vous interrompre dans votre entreprise, mais le corps que vous profanez n'est pas le plus approprié, si j'en juge par la colère que cela déclenche chez l'esprit du mort en question...

Troy osa un sourire hésitant, puis se racla la gorge.

- Pourquoi tu lui demandes pas pour le Nécronomicon ? questionna Bingo en levant un sourcil.

- Il t'entend autant qu'il te voit, rappela Troy à voix basse, les dents serrées.

- Ah ouais... Ben tu lui demandes, oui ou non ?

Troy leva les yeux au ciel, exaspéré, et reporta son attention sur l'homme :

- Avez-vous entendu parler du Nécronomicon ?

Probablement... Mais comme tout le monde, il ne devait rien en savoir. Après tout, l'ouvrage légendaire appartenait à un autre monde et personne n'en avait la trace. Le livre avait disparu depuis des siècles et ses gardiens, divins ou maléfiques, étaient réputés pour leur puissance destructrice. Qu'ils soient neutres ne changeaient rien à l'affaire. Quand bien même quelqu'un découvrirait enfin le lieu où demeurait le Nécronomicon - il valait mieux Troy que Raziel - il serait extrêmement difficile d'y parvenir et surtout, de s'en emparer. Le jeune exorciste était bien placé pour le savoir. Mais si déjà il pouvait en connaître l'emplacement...

- Vaudrait mieux trouver l'autre vieux fou, suggéra Bingo en se préparant à faire demi-tour. M'est avis qu'il serait plus à même de nous aider.

Troy partageait son opinion mais par respect pour l'individu en face de lui, il patienta.
Revenir en haut Aller en bas
Gangraëll



Nombre de messages : 78
Age : 26
Points : 13
Date d'inscription : 16/12/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Manipulation des matières mortes/Migration de l'âme/communication avec lesmorts
Race: Humain
Niveau de puissance:
19/20  (19/20)

MessageSujet: Re: Profaner et réparer   Dim 16 Mai - 21:11

On a beau être un mort-vivant, on sait rester poli quand on l'a été de son vivant, et bien que Gangraëll se soit montré très familier avec Troy en le tutoyant d'emblée, il lui retourna les présentations quand celui-ci les entamma:

"Ouais, ben moi c'est Gangraëll, nécromancien et Enfant de la Mort. Et en effet, je suis capable de voir et communiquer avec les morts depuis que je suis mort moi-même."

Quand il eut répondu, Gangraëll constata que son interlocuteur montrait à présent une certaine réserve à le brusquer. De la peur? De l'appréhension? De la simple hésitation? Qu'importe, s'il n'était pas belliqueux, Gangraëll n'avait aucune raison de l'agresser. Mais il se sentit tout de même obligé de riposter verbalement quand l'exorciste l'engagea à cesser de profaner le corps du vieux, qui d'ailleurs flottait maintenant au-dessus de son soi-disant protecteur avec un sourir victorieux que Gangraëll s'apprêtait à briser.

"C'est pas son corps. Si ça l'était, ça se verrait. L'esprit garde la forme du corps dans la mort et regarde-il ressortit le crâne à peine couvert de peau et de chaire séchée de sa besace de fortune-la forme du crâne du cadavre et celle du visage du vioque ne collent pas. C'est pas son corps, donc il a rien à dire."

Avec l'appui de cette preuve, le vieux ne pouvait plus rien dire et ne se fit pas attendre pour disparaître. Pendant ce temps, le duo se disputa autour d'un sujet étranger aux oreilles du nécromancien.

"Avez-vous entendu parler du Nécronomicon ?"


"Euh, non. Vu le nom, je me doute que ça a un rapport avec la mort, voire la nécromancie, mais je viens pas de ce monde. Vous savez, je suis tombé par l'un de ces portails. Y en a un qui s'est ouvert juste sous mes pieds et... enfin bref."

Et après un bref instant de réflexion.

"Mais tu sais quoi? Je suis prêt à t'aider dans ta recherche si ça peut me profitter. Alors dis-moi, c'est quoi, ou qui, ce Nécronomicon?"
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Profaner et réparer   Jeu 20 Mai - 14:41

Gangraëll. C'était donc son nom. Troy ne fit aucun commentaire et se contenta de l'écouter respectueusement lorsqu'il prit la parole, pour se justifier de ses actes. Ses protestations étaient légitimes si l'esprit en colère était un imposteur se jouant de la situation, ce qui semblait bien être le cas. La réaction de Bingo ne se fit pas attendre : elle adresse un geste obscène à l'adresse du vieux râlant et eut un ricanement moqueur :

- Bien envoyé, ça... Ce cadavre ambulant me plait bien, même s'il pue comme un vieux rat mort !

Troy jeta un oeil inquiet vers Gangraëll, conscient que les paroles crues de Bingo n'étaient pas toujours accueillies avec le meilleur égard. Ne connaissant rien de l'incongru personnage, l'exorciste était en droit de se montrer quelque peu inquiet. Mais l'homme ne sembla pas réellement outré, du moins à première vue. Avec un peu de chance, il comprendrait très rapidement que Bingo n'avait rien contre lui, et que c'était seulement dans sa nature de s'exprimer ainsi. De son vivant comme depuis sa mort tragique, l'adolescente gothique disait ses quatre vérités à qui voulait l'entendre, sans se soucier de l'impact qu'auraient ses mots. Et puis à présent qu'elle errait entre deux mondes, forme éthérée qui contrôlait à peine ses nouvelles possibilités, Bingo estimait qu'elle ne risquait pas grand chose, plus encore tant qu'elle demeurait sous la protection de son compagnon, Troy de Claymore.

- Hum... Il ne faut pas lui en vouloir, se crut obligé d'ajouter Troy à l'adresse du mort.

Puis il songea à sa réponse lorsqu'ils avaient abordé le sujet du Nécronomicon, amené par Bingo, imprudente par son impulsivité irréfléchie. D'emblée, Troy se montra de nouveau hésitant, ne sachant trop dans quel camp de situait Gangraëll, et s'il pouvait ou non lui faire confiance. Le sujet était trop grave pour être sous-estimer ou mal considéré.

- Votre aide pourrait peut-être nous être profitable, reconnut l'exorciste en choisissant soigneusement ses mots. Mais si vous escomptez tirer profit du Nécronomicon, j'ai bien peur que votre aide soit incompatible avec notre quête.

Bingo lui décocha une tape derrière la tête, plus violente qu'elle ne l'avait voulu. Troy étouffa un cri et foudroya du regard le fantôme :

- Mais quoi ? s'énerva-t-il.

- Soit pas aussi négatif, nom d'une gangrène purulente ! L'envoie pas sur les roses avant même de savoir quelle aide il pourrait nous apporter. Cause lui un peu du bouquin, ça lui mettra peut-être l'eau à la bouche...

Troy grommela un juron et reporta son attention sur Gangraëll :

- C'est une histoire aussi longue que compliquée. Une quête de l'impossible qui implique bien des êtres venus d'ici et d'ailleurs. Le Nécronomicon est un ouvrage sacré rédigé avec le sang des morts par des forces absolues : l'Alpha et l'Oméga, omniprésents et aussi vieux que l'univers lui-même. Mais le livre a disparu des mondes il y a des millénaires et semble tenu hors du temps. Notre seule piste est un vieil ermite du nom de Zùl Zénéfus, dont nous ne savons strictement rien.

- Ok, ok, c'est bon, t'en as assez dit, intervint Bingo, soudain méfiante.

Elle croisa les bras sur sa maigre poitrine de fantôme gothique et transperça de son regard acier le mort-vivant :

- Le bouquin renferme un pouvoir absolu, qui peut être divin ou maléfique. Il contient également tous les secrets et toutes les vérités, de tous les mondes, à travers toutes les époques. Ce qui inclut le nom de tous les démons existants, des plus insignifiants aux plus redoutables...

- Vous comprendrez pourquoi la question du profit nous inquiète, renchérit Troy. Il ne sera jamais question de laisser un tel ouvrage entre les mains de n'importe qui, si tant est que nous parvenons à le retrouver.

Bingo et le jeune noble échangèrent un regard grave dans l'attente de la réaction du mort. Ils en avaient dit bien plus qu'il n'était souhaitable mais Troy savait qu'il avait besoin d'un coup de main pour arriver au bout de cette quête. Bingo ne suffisait pas. Par ailleurs, sa règle d'or du non attachement à tout être humain n'entrait pas en vigueur s'il s'agissait d'un mort-vivant... Voilà pourquoi Gangraëll, en priant pour qu'il soit de confiance, à la fois sans peur et d'honneur, pouvait représenter un allié de poids.
Revenir en haut Aller en bas
Gangraëll



Nombre de messages : 78
Age : 26
Points : 13
Date d'inscription : 16/12/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Manipulation des matières mortes/Migration de l'âme/communication avec lesmorts
Race: Humain
Niveau de puissance:
19/20  (19/20)

MessageSujet: Re: Profaner et réparer   Lun 24 Mai - 21:32

Suite aux explications sur le Nécronomicon, Gangraëll marqua une pause qui l'aurait fait passer pour une statue. C'était assez confus, en fait. Les explications de Troy faisaient appel à des notions qui le dépassaient un peu.

"Euh... je suis pas sûr d'avoir bien tout saisi. En fait, j'ai rien compris. Sauf peut-être le passage sur les secrets et les vérités du monde."

Il prit l'air de réfléchir un instant et enchaîna.

"Mais bon, les secrets et les vérités, c'est amplement suffisant pour moi. Je sais même pas si je pourrais en tirer quelque chose, mais on verra bien. C'est OK pour moi."

Il prit son baluchon et le hissa sur son épaule.

"En tout cas, si ça peut m'apprendre à régénérer les tissus morts endommagés, riren que ça je suis preneur. C'est par où pour rencontrer votre machin-truc l'ermite, là?"

Et, en attendant la réponse, il reprit les deux morceaux de peau morte qu'il avait gardé et s'employa à tenter à nouveau de les recoller.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Profaner et réparer   Aujourd'hui à 10:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Profaner et réparer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Le chocolat ne peut réparer un coeur brisé
» Norah - Se préparer au pire, espérer le meilleur, prendre ce qui vient (Confusius)
» COKA ? PARFOIS IL FAUT SE SÉPARER POUR MIEUX SE RETROUVER...OU PAS.
» La pizza...
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde Fantastique :: Le Rôle play :: La Ville de Samroun :: Le cimetierre-
Sauter vers: