MONDE FANTASTIQUE, laissez votre inspiration vous guider et créer vos propres histoires...
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il est temps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sevel



Nombre de messages : 89
Points : 2
Date d'inscription : 20/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Ange
Niveau de puissance:
18/20  (18/20)

MessageSujet: Il est temps...   Sam 20 Mar - 1:45

Samroun.
Dans le genre trou à rat suintant le fumier, cette ville tient la première place du podium. Le pire terrier à nuisibles que j'ai foulé de ma botte et vers lequel je reviens aujourd'hui dans les cahots de cette calèche aux relents âcres de tabac. Mon tabac, celui d'un splendide cigare dont le prix de la boîte suffirait à payer les impôts d'une dizaine de gueux pendant les trois années à venir.
Les yeux tournés vers l'extérieur et sa nuit étoilée que j'aperçois à travers le verre crasseux, je tire une bouffée de mon cubain dont je relâche doucement la fumée par les narines, les volutes s'envolant dans la cabine où je suis seul à être brinquebalé. Si au moins mon imbécile de fils n'avait pas prit le voilier, j'aurais pû voyager confortablement. La navigation me manque.
Pas mal de choses me manquent en vérité et je me demande parfois si ce ne sont pas là les véritables raisons qui ont précipité mon départ de Londres quelques jours plus tôt.
Mais Samroun ne me manque pas.

J'ai passé quoi ? Un an où deux dans ce fichu tas de pierre ? Qu'importe de toutes façons, le fait est que je suis lié malheureusement lié à cette ville de façon intime et ce dans nombre de sens du terme. Si Londres et le manoir Night sont ma résidence principale, Samroun constitue ma maison secondaire. Une sorte de maîtresse qu'on est honteux de fréquenter parce qu'on en connaît la réputation douteuse, mais qu'on est content de revenir culbuter lorsque le besoin s'en fait sentir. Je dois bien l'avouer, cette ville m'a beaucoup plus apporté que tout les coins que j'avais pû visiter avant elle. Beaucoup apporté de contre-temps, oui ! Avec de jolies formes pour la plupart et d'agréables décoltés généreusement remplis mais des contre-temps quand même. Aarwen, Morphine, Nighthaven... Il n'y aura eu que cette gosse d'Evanne qui ait réellement eut une utilité et obtenu à mes yeux une grâce particulière. Pour les autres, ma foi... Elles n'avaient qu'a pas me céder. Leur faiblesse est la cause de ce qu'il convient d'appeller leur échec envers moi. Ces femmes n'auront pas été les compagnes qu'elles auraient dû être pour moi malgré le fait que je leur avait laissé leur chance.
Quoique.

Je ne suis pas totalement honnête, pour le coup. Si il est l'une d'elle pour laquelle j'aurais remis de nombreuses choses en cause, c'était bien Nighthaven. Aprés tout, c'était pour la mettre à l'abri que j'avais quitté Samroun. Afin qu'elle ne soit pas emportée dans la lutte que les Enfers me livraient -et me livrent toujours- , afin que les enfants ne soient pas victimes d'une force bien décidée à se les approprier. Je me suis éloigné d'elle par amour, oui. Vous ne comprenez pas ? Je ne vous n'en demande pas tant à vos capacités cérébrales limitées, de toutes façons. Et qui plus est, votre avis m'importe finalement bien peu.

La Strega aura été le seul regret que j'aurais laissé derrière moi ces dix dernières annés. Il y avait fort longtemps que je n'avais pas pensé au bonheur d'une femme. J'avais tout de même mis mon âme en jeu pour elle et pour autant que je sache, mon essence est toujours destinée à rejoindre l'Enfer et ses chaudrons bouillants comme le tatouage de Malathar parcourant mon dos et une partie de mon épaule et de mon pectoral gauche me le rappelle chaque jour. Tout ça pour rien, quelque part.
Ca m'apprendra à m'enticher d'une de ces larves de la surface.

Il me reste encore quelques heures avant d'arriver dans le tas de purin que je m'apprête à retrouver. Tant pis pour ma cabine dans l'Aurys II, j'ai décidé de louer un hôtel particulier dans le centre-ville. Cette fois, j'ai pris plus de précautions diverses qu'à l'aller, et avoir un logement moins voyant et "personel" en fait partie. Je n'ai pas oublié le sort tragique de l'Aurys I et j'ai encore du mal à le digérer.

Bon, autant m'occuper l'esprit pour le reste du voyage vu que le peu de littérature que j'avais emporté s'est avéré bien insipide. Et alors que je soupire sur mon triste sort de richissime voyageur, mon esprit s'égare dans ma mémoire, rappellant à moi les souvenirs liés à Samroun....

****

J'avais posé pied dans cette ville un peu par hasard, un peu par intêret aussi. A cette époque, je recherchais avant toute chose un moyen de recouvrer mes pouvoirs angéliques dans leur totalité avant de pouvoir retourner dans les Cieux. J'avais arpenté cette terre de long en large durant plus de deux cent années et j'en avais assez. J'en étais écoeuré et je considérais devoir retrouver la place supérieure qui était originellement la mienne. Au fil de mes pérégrinations, cette ville et ses portails étaient venus à mes oreilles et je m'étais dis que c'était une option comme une autre. A bord de l'Aurys, j'avais donc fait voile vers Samroun sans réellement savoir dans quoi je mettais les pieds. Aujourd'hui encore, j'hésite à dire si l'idée était excellente où franchement stupide.

A peine arrivé, mon chemin croisa celui d'une gamine : Evanne. Amusante petite larve gesticulante, elle parvint à s'attirer ma sympathie assez facilement et rapidement et je la pris sous mon aile. Ce même soir je fîs aussi la connaissance d'Aarwen, une jeune vampire à peine revenue d'une chasse nocturne. La nuit qui suivit fût la seule que nous partageames vraiment. J'y gagnerais plus tard une fille, Stagma. Quant à Aarwen, nous nous quittâmes pour ne nous revoir que plus tard aprés que j'eus affronté entre autre un certain Arleme. Le destin mit sur ma route une nouvelle suceuse de sang, plus racée et raffinée que la première : Morphine Van Camp. Excellente amante et femme de goût et de société -tout pour me plaire donc- elle partagea ma couche avant que je ne m'éclipse au cimetière retrouver et sauver Aarwen aux prises avec sa soeur. M'improvisant messie salvateur, j'affrontais cet excitée durant quelques passes avant qu'un plus gros morceau ne s'estime de taille à prendre mon âme. Un incube du nom de Hrutur, auquel je livrais l'un de mes combats les plus rudes puisque je dûs utiliser toute ma force et celle de mon épée pour le tenir en échec sur un match nul. Sa morsure m'infligea un curieux tatouage en forme de papillon noir sur l'avant-bras tandis que je lui laissais pour souvenir une cicatrice cruciforme empreinte de lumière. Tombé dans l'inconscience et l'impuissance suite à la clôture de ce duel, je fûs sauvé par un vampire roux et Aarwen que j'ignorais totalement. Cette défaite avait profondément égratigné mon amour propre et je me devais de le reconstituer. Aprés quelques répliques cinglantes et définitives à mon ex compagne, je pris la fille de l'air quelques temps.

Mon retour ne m'apporta rien de bon. Aarwen revint vers moi pour me demander de conduire une de ses amies sur l'île de la Destinée où étaient conservés les rouleaux relatant chaque existence dans leur intégralité et à laquelle les seuls anges gardiens avaient accès. Je rencontrais dans la foulée Stagma, dont j'appris plus tard qu'elle était ma fille venue du futur pour prémunir le monde de l'étreinte de Sephirot, ce qui me persuada qu'elle n'était qu'une petite imbécile neuronalement limitée. Lors de la traversée vers l'ïle, nous fûmes pris dans une puissante tempête et l'Aurys coula aprés nous avoir presque miraculeusement menés à bon port. Quant à la suite.... Elle n'existe pas dans ma mémoire, punition pour avoir amené des étrangers dans ce lieu saint. Mon seul souvenir ? Avoir envoyé Aarwen sur les roses une fois pour toutes avec sa fille que j'étais décidé à ne jamais considérer comme la mienne.

Quelques temps plus tard, je retrouvais la trace de mon passé sans vraiment la chercher. Un curé que j'avais connu dans sa jeunesse me révéla que la tombe de ma femme Valentine était non loin de Samroun et je m'y rendais sans attendre. Le marbre sobrement gravé mit fin à une quête personelle de plus de deux siècles, à savoir retrouver la seule femme que j'avais réellement aimé. Ma peine n'eut pas le temps d'être formulée puisque mon deuil fût interrompu par l'arrivée d'une femme. Dernière des Stregas et accessoirement superbe amante, comme en jugea le tronc de l'arbre contre laquelle je l'honorais finalement avant de la quitter non sans un curieux sentiment : l'envie de la revoir.

Mes tribulations diverses m'en empêchèrent toutefois et je ne la retrouvais que bien plus tard et tout à fait fortuitement en compagnie de Stagma et de deux femmes inconnues au bataillon et pour lesquelles je n'ai pas fais l'effort de retenir le nom. Toujours était il que Nighthaven était en bien mauvaise posture... Puisque morte, avec les jumeaux qu'elle venait de mettre au monde. Mes jumeaux. Et pour parfaire ce tableau idyllique, le Diable en personne s'invita à la fête alors que j'offrais mon sang à Nighthaven dans un geste désespéré. Le Cornu et moi nous connaissions déjà, puisqu'il m'avait démembré par le passé alors que je m'étais interposé avant qu'il n'abatte Michaël au cours d'une bataille. J'avais à mon tour été sauvé par ce dernier qui avait fait de moi son apprenti, mais cette fois là j'étais seul face au seigneur du Trés-Bas, lui faisant face pour réclamer la vie et l'âme de ma compagne et de mes enfants. Il accepta un marché simple : me rendre ceux que je demandais à retrouver en échange de mon âme à l'heure de ma mort. Et pour s'assurer que je finirais bien parmis les vomissures infernales, il grava sur moi son gardien Malathar, un dragon sous forme de tatouage chargé d'emmener mon âme en Enfer à l'heure de mon expiation. La belle affaire, comme si je comptais perdre mon immortalité angélique. Alors que je ramenais Nighthaven et les enfants sur mon voilier récemment acquis, j'étais persuadé d'avoir remporté haut la main la partie. Je me trompais lourdement.

Quelques jours plus tard, nous retrouvâmes un démon perché sur le berceau des enfants. Je parvins à m'en défaire mais réalisais finalement que Le Diable n'était pas prêt d'abandonner le jeu et qu'il tenterait tout pour récuperer mes enfants, ma femme et mon âme. Ma reflexion fût simple. Nighthaven serait parfaitement à-même de défendre Solstyce et Sweïlilian si je partais. Car j'attirais les pires créatures par ma simple présence dont l'arrivée en enfer aurait délecté quelques uns des furoncles purulent l'habitant et qui faisaient tout pour voir arriver au plus vite cet "heureux évènement".

Je décidais donc de disparaitre sans un mot au risque de me faire haïr de ma propre famille et fîs voile sur l'Angleterre aprés avoir confié à Evanne mon fidèle katana Croc-Célèste. Se séparer de son arme en pleine guerre pouvait ne pas sembler trés malin de ma part, mais j'avais mes raisons. Si je venais à perdre la vie, il fallait que mon sabre soit entre de bonnes mains, sa puissance ne devant pas servir n'importe quelle force. J'offris donc ma confiance à la gamine en y ajoutant de quoi se protéger contre le mal : ma technique des Mille Lames. J'étais conscient d'avoir offert à Evanne un cadeau empoisonné mais je la savais apte à relever le défi surtout si elle pouvait compter sur Croc-Célèste et les Mille Lames. Moi, je parviendrais à me débrouiller seul.

Je revins donc vers mon manoir avec un goût plus qu'amer dans la bouche. J'avais énormément perdu durant mon séjour à Samroun et c'était pour la plupart des choses inestimables. Il me fallut quelques temps pour digérer cet état de fait, avant que je ne reprenne ma vie en main. J'étais antiquaire par le passé et je le redevins avec un succès auquel je ne m'attendais absolument pas. En deux années, mon chiffre d'affaire devint insolemment élevé et ma réputation dépassa les frontières du royaume ce qui m'amena à aller à l'étranger conclure des affaires. Je me remis donc à parcourir le monde à la recherche d'artefacts anciens et autres meubles, affrontant parfois les minions de Lucifer et ses sbires. Tout cela me faisait oublier Samroun et ma famille abandonnée et cette nouvelle vie d'homme d'affaire aventurier s'avéra rapidement me convenir à merveille. La Reine ne tarda pas à m'anoblir me faisant Lord et je rencontrais quelques personnalités plus où moins interessantes. Nethreriel se présenta à moi quelques temps plus tard et nous nous apprivoisâmes mutuellement au fil du temps.
Au Japon, je me procurais un nouveau sabre pour compenser la perte du mien. Une oeuvre d'excellente facture dépourvue de toute magie que je nommais Yamato en référence à son forgeron, un ami de longue date.

Vous pensez bien que toute cette paix relative ne pouvait durer, à croire que le destin s'ennuie lorsque je tente de me faire un tantinet oublier. Il ramena sur ma route une vieille connaissance que j'avais fini par oublier. Judicaël, mon rival lorsque j'étais aux cieux. C'était lui qui avait précipité ma chute sur Terre par un stupide pari jouant sur mon orgueuil et qui avait ainsi récupéré la place d'Archange que je briquais. Il m'avait recherché et retrouvé à Paris alors que l'exposition universelle se préparait doucement. Nos retrouvailles se fîrent sur l'échafaudage de cette drôle de tour quadripède inachevée que je visitais alors. Judicaël venait avec l'idée de me tuer une bonne fois pour toutes. A présent déchu suite à ses accès de folie et ses blasphèmes envers Dieu, il m'avoua tout. Sa jalousie face à mes talents, sa haine pour moi... Haine qu'il poussa au point de tenter de me détruire en m'enlevant ma chère Valentine. C'était lui qui l'avait poussée à la fuite jusqu'a Samroun, lui qui lui avait servi de bourreau alors qu'elle attendait que je lui revienne. C'était ce chien infâme qui avait tranché la gorge de ma femme pour imbiber la terre de son sang et c'était toujours lui qui avait fait couler l'Aurys et poussé Stagma vers la damnation.
Il prétendit également avoir approché Nighthaven et Aarwen pour précipiter leur chute respective, mais je ne lui laissais pas le temps de se répandre en explications. Sabre au clair et haine dans les yeux, je fondis sur lui et engageais le combat que je voulais à mort. Cette râclure n'était même plus un angélique, aussi le tuer serait plutôt récompensé que puni. Nous nous affrontâmes donc avec une violence inouïe qui fît sûrement trembler jusqu'aux fondations même de Paris. Comme lors du combat contre Hrutur, je relâchais mon plein potentiel afin de tenir la distance mais je manquais de me faire tuer. Mon salut vint du Ciel puisque nous passâmes à travers le grand vitrail central de Notre-Dame, lieu saint qui me donna la force suffissante pour occire Judicaël, lui plantant mon épée à travers le coeur sur le grand crucifix.

La lutte avait été âpre et bien plus sévère que je ne l'aurais imaginé. Mon adversaire m'avait amputé d'un bras et sa lumière souillée avait brûlé les trois-quarts de mon corps. Une de mes ailes avait été partiellement sectionnée et l'une de ses techniques, la fantastique "Unlimited phantom blades", m'avait couvert de plaies béantes. J'avais gagné, oui... Mais le prix allait être élevé et déjà Malathar s'extrayait de son tatouage et de mon corps pour venir saisir mon âme de ses crocs spectraux. Je vis l'Enfer ouvrir une de ses portes, ses flammes rougeoyantes venant lécher ma peau mille fois meurtrie. Je vis le visage du Diable se fendre d'un sourire immonde alors qu'il écartelait déjà l'âme de Judicaël. Je vis ma fin approcher, arrivant comme un train filant sur des rails de ténèbres. Je ne vis pas l'homme poser sa main sur moi, par contre. Mais tout disparu alors dans un hurlement de dément que le Diable poussa tandis que je sombrais dans les abîmes du coma.

Je me réveillais près d'un mois plus tard dans une péniche dont je découvris avec étonnement le propriétaire. Le bras armé de Dieu lui-même, mon ancien maître d'armes : Michaël, le plus célébre et redouté des anges. Il avait soigné mes plaies et mon corps détruit en récompense de ma victoire contre Judicaël. Mais je connaissais les Cieux et savait parfaitement que rien n'était désinteressé dans leurs actions. Et ma superbe intuition ne me trompa pas. Si j'avais été sauvé de justesse de la mort c'était parce que mes pairs avaient besoin de moi, où plus précisément de Croc-Célèste. En effet, Michaël me confia que cette épée était en fait.... La plus puissante arme existant dans cette partie de l'univers. La plus adaptée donc à ma main. Bref, il me révéla que le Paradis était sur le point de livrer un assaut décisif contre le Mal et qu'il aurait pour cela besoin de tout ses atouts. Autant dire que Croc-Célèste leur était nécéssaire, tout comme moi par la même occassion, puisque j'étais le seul porteur qu'elle avait jamais choisi de son plein gré. Le marché proposé était simple : je récupérais l'arme et retrouvait ma place au Paradis, renaissant en tant que Séraphin aux six ailes rayonnantes pour combattre pour Dieu à Sa droite.

Pour ce faire, je devais donc retourner à Samroun retrouver Evanne. L'affaire avait l'air simple mais j'étais bien placé pour savoir que dans cette ville, rien ne l'était vraiment jamais d'autant plus que je n'y avais pas que des amis et que je n'étais plus que l'ombre de moi-même sans Croc-Célèste et mes anciens pouvoirs. Oh, Michaël aurait trés bien pû me rendre ma force d'antan mais s'y refusa sous le simple prétexte que j'avais ensemancé quelques vampires, souillant ainsi mon âme un peu plus qu'elle ne l'était déjà. Incroyable ce que les timorés d'en Haut peuvent s'arrêter à quelques menus détails.

Toujours est-il que Michaël se décida à m'octroyer de lui-même les moyens de réussir la mission que je n'avais pas encore accepté. Il fit mienne la technique de Judicaël des "Lames fantôme sans limites" et me confia la flamme de Babylone, curieux artefact angélique logeant dans mes yeux et surtout dans mon oeil gauche. De métallique, mon regard passa à l'azuré profond. La fin de toute une époque de légende, où presque.
Le choix était donc entre mes mains. Libre à moi de faire ce que je voulais, le Paradis ne pouvant diriger mes actes puisque je n'en faisais plus partie. Ils avaient besoin de moi et moi je n'avais besoin de personne. Pourtant, retrouver mon statut avait toujours été mon leitmotiv et il m'était servi sur un plateau d'argent. Je quittais Michaël sans accepter réellement et retournais en Angleterre et à mes affaires, du moins un temps durant.

Un temps trop court à mon goût.
Netheriel vint à moi pour m'exposer son désir de se rendre à Samroun afin d'en savoir plus sur la fuite et la mort de sa mère. Je ne lui révélais rien de ce que je savais et le laissait prendre la route qu'il jugeait bonne. Il devait faire ses propres armes et ce tas de purin en pierre serait parfait pour ce faire. Il prit donc l'Aurys II et me quitta, me laissant aux prises avec mes propres démons.
Mes nuits étaient de plus en plus agitées de cauchemards et mes journées étaient assez sombre, hantées par des pensées tournées vers Samroun et ce que j'y avais laissé. Et la perspective de devenir Séraphin.

Alors je me décidais et fis mes valises. Aprés dix années loin de ce pays pourri par les fientes vomies par les divers portails, j'allais devoir y reposer la semelle de mes bottes. Pour régler mes comptes restés en suspens une bonne fois pour toute. Pour enfin tourner la page sur un pan de ma vie et ce quoi qu'il puisse m'en coûter. Je n'avais jamais réellement quitté Samroun et je ne le réalisais qu'au moment où j'en reprenais la route.
Tant pis pour ceux que je croiserais à nouveau où ceux que je rencontrerais, et tant pis pour ce que j'engendrerais en revenant éclabousser cette cité de ma présence inestimable.
Le monde se souviendrait que Sevel existe et qu'il ne peut tourner sans moi.

****

J'écrase le reste de mon cigare sur les pavés humides. Le temps est donc à l'orage en cette fin d'hiver. Le printemps ne saurait tarder. La saison des amours et des vierges à déflorer. Hmm... Je ne suis pas revenu à la plus mauvaise période, au moins.
Il est donc temps de faire savoir que je suis de retour en ville. Avançant d'un pas calme et conquérant à travers les rues aprés avoir quitté l'attelage m'ayant mené jusqu'ici, je ne peux m'empêcher de me demander quelle sera la première des plantes à vouloir se faire butiner.
Et curieusement, l'air du soir me souffle que je ne suis pas au bout de mes surprises....
Revenir en haut Aller en bas
Sevel



Nombre de messages : 89
Points : 2
Date d'inscription : 20/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Ange
Niveau de puissance:
18/20  (18/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Sam 20 Mar - 1:45

NOM
Night

PRENOM
Sweililiansev-El. Ou Sevelian.
...Contentez vous de Sevel, il ne faudrait pas surcharger vos trois neurones.

AGE
Etait un gamin alors que la Terre n'était qu'un caillou.

RACE
Ange Gardien

ARME
Un katana nommé Yamato, n'ayant de remarquable que la qualité sublime de sa forge.

POUVOIRS
[Lames fantômes sans limites] : Version stéroidée des Milles Lames originelles. L'ange fait apparaitre des épées constituées d'énergie angélique pure qu'il peut diriger vers son adversaire et déplacer vers la pensée. Le nombre d'armes est extrêmement variable mais la technique possède un défaut majeur : son utilisateur ne peut pas bouger d'un périmêtre délimité et trés restreint durant l'invocation des lames. Notons que si une seule épée est créée, le périmêtre n'existe pas mais la puissance de destruction en pâtit terriblement. Sevel peut revenir à la version "simple" des Milles Lames, ces armes invoquées depuis ses plumes tombées. Toutefois, elles n'ont plus le potentiel offensive d'autrefois.

[Babylone] : Artefact issu du Paradis s'apparentant à une flamme bleue. Ses pouvoirs sont divers et trés variés mais la plupart sont interdit à Sevel, qui voit sa nature profonde scellée. Dans la pratique, l'ange peut user de Babylone sous forme de projectiles où de rafales explosive auquelles il peut donner la forme qu'il désire. Si l'utilisateur peut contrôler la puissance des explosions et des impacts, il ne peut en aucun cas tuer sa cible. De plus, Sevel ne peut produire de dégâts trop importants pouvant entraîner la mort. Lors de l'utilisation de Babylone, l'oeil gauche de l'angélique semble littéralement s'enflammer.

PHYSIQUE
Aucun changement notable si ce n'est la couleur de ses yeux non plus gris acier mais bleu azur.
Un bon mêtre quatre-vingt quinze pour un peu moins de quatre-vingt dix kilos tout en muscles finement ciselés roulant sous une peau clair, un visage carré, fermé et toujours sévère. Une chevelure blanche immaculée coupée court et coiffée vers l'arrière. Toujours élégamment vêtu d'un pantalon de cuir noir, de botte marrons montantes, d'un gilet sans manche recouvrant parfois une chemise. Le tout est complété par une lavallière du plus bel effet et d'une paire de mitaine et surtout de son légendaire long manteau de cuir bleu qu'il ne quitte jamais. Quant à son sabre, l'ange le tient généralement à la main dans son fourreau, rarement passé à la ceinture.

MENTAL
Est il nécéssaire de vous rappeller la mentalité de Sevel ? Curieusement, je doute qu'elle vous soit sortie de l'esprit... Mais comme je n'oublie pas que certains ont une capacité de mémoire quelque peu limitée, m'est avis qu'il serait bon de faire un point. Mettez en marche vos quelques connexions neurales actives, donc.

L'ange est un être un peu particulier. D'aucuns diront qu'il est prétentieux, hautain et plus qu'orgueuilleux et ceux là n'auront pas forcément tort. Mais attention, tout cela n'est que l'interprétation qu'on fait de lui. Sevel vous dira bien volontiers qu'il ne fait que s'estimer à sa propre valeur, vous faisant comprendre que votre avis est trop primaire et limité. Pour lui, tout n'est qu'une question d'interprétation et c'est bien sûr toujours la sienne qui prime. Lui imposer votre avis, le faire chuter de sa Tour d'Argent personnelle ? Inutile d'essayer, d'autres avant vous s'y sont cassé les dents. Sevel n'apporte aucun crédit à l'avis qu'autrui porte sur lui, que ce soit en bien où en mal. Les médisants comme les fieffés menteurs hypocrites n'ont pas de prise sur l'avis qu'il se fait de lui-même et il n'hésitera d'ailleurs pas à remettre les pendules à l'heure. Oh, certaines reflexions pourront bien évidemment le toucher malgré tout et si cela devait être le cas, vous l'apprendriez rapidement : sa réplique à votre égard serait radicale, froide et assassine.

Etant depuis toujours un solitaire, chasser le premier venu ne l'effraie aucunement. Quelques personnes proches de lui par le passé en ont fait les frais et s'en souviennent encore, certaines s'estimant à présent ennemis mortels de l'angélique qui n'en fait pas grand'cas, considérant ceux là comme des déchets dont il finira par se débarasser d'une façon où d'une autre. Si son avis sur vous est arrêté avant même que vous ne le rencontriez (vous êtes d'entrée de jeu une larve ininteressante et inférieure), il est tout de même possible de s'attirer ses faveurs et plus difficilement une revue de son jugement vous concernant. Comment ? En prouvant votre valeur à ses yeux. Et malgré les apparences, il y a mille façons d'y parvenir.
Attention toutefois ! S'attirer ses bonnes grâces et sa confiance est certes une épreuve en soi, mais Sevel saura ne pas oublier vos qualités le moment venu. Mais obtenir son pardon.... N'y pensez pas.

Pourtant, l'angélique n'est pas si "pourri" qu'il n'y paraît. Dépositaire d'un grand sens de l'honneur, il suit toujours la même ligne de conduite et ne retourne jamais sa veste en cours de route. Menteur ? Non, jamais. Ses avis tranchés et directs sont vrais et jamais enjolivés où mielleux. Si il dit quelque chose, c'est à prendre au premier degrés en bien comme en mal. Se moquant de blesser l'égo d'autrui, il est direct dans ses mots et ses choix. Maléfique et malveillant ? Et bien... En aucune façon. Rappellons que Sevel est un ange tout ce qu'il y a de plus pur, incarnation du Bien. Ses réactions et ses façons de faire son effectivement particulière, mais il n'agira jamais contre la vie où contre quelqu'un de bon. Si vous êtes issu d'une race penchant vers le Mal, la donne pourrait bien entendu être différente. Et encore ! Il est de notoriété publique que l'ange s'attire aisément l'attention des races qu'il ne cesse pourtant de traîner dans la boue, allant jusqu'a s'acoquiner intimement avec certain(e)s.
Capable d'amour ? Oui, assurément. C'est même dans sa nature profonde. Le seul souci, c'est qu'il se montre difficilement capable de l'exprimer d'une façon où d'une autre. Et le peu de fois où il y est parvenu, cela s'est tragiquement terminé. Alors à présent....

A présent donc, du temps a passé depuis son départ de Samroun. Et même si pour lui qui est immortel (dans le sens où la vieillesse n'aura jamais aucune prise sur lui) si peu d'années ne sont qu'un courant d'air léger, sa façon de faire a un peu changé. Plus réfléchi dans ses réactions à froid, il est aussi moins coureur de jupons bien qu'il se délecte toujours autant des plaisirs de la chair. La reflexion amenée par les révélations de Judicaël lors de leur affrontement à Paris lui a fait comprendre qu'il n'était aucunement omnipotent et qu'il ne pouvait ni tout prévoir ni tout diriger. Réalisant que les points les plus marquants de son histoire personelle étaient issus de rencontres qu'il avait faite et surtout qu'il était parvenu à emmener loin, l'ange est à présent plus proche des êtres qui lui sont chers -bien qu'il ne l'admettra jamais- comme Evanne où Netheriel, mais aussi Nighthaven. Et il n'est pas impossible qu'il revienne sur quelques avis passés.

Mais qui sait ce qu'apportera à Samroun le vent douloureux que son retour fait souffler ? Nul ne peut le dire, aprés tout...


Dernière édition par Sevel le Lun 22 Mar - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shayan
Admin
Admin


Nombre de messages : 296
Age : 29
Localisation : Dans tes rêves
Points : 61
Date d'inscription : 13/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maîtrise des plantes / Contrôle quasi-total du feu / Télépathie
Race: Elfe
Niveau de puissance:
17/20  (17/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Sam 20 Mar - 15:12

>____<" Rebienvenue !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://piratesdesforbans.heberg-forum.net
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Sam 20 Mar - 15:37

Bon bah on attend la version complète de la fiche...
C'est bizarre, j'aurais cru que tes adieux éplorés sur l'ancien MF allaient être éternels. Force est de constater que tu as toujours besoin de moi.

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Arwina
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 312
Age : 30
Points : 39
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Transformation en licorne, soin avec magnétisme et onde de choc bénéfique
Race: Elfe
Niveau de puissance:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Sam 20 Mar - 17:00

Re-bienvenue!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sevel



Nombre de messages : 89
Points : 2
Date d'inscription : 20/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Ange
Niveau de puissance:
18/20  (18/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Sam 20 Mar - 17:52

Merci merci.
Désolé, Rouquin. La seule chose qui soit éternelle chez moi c'est la classe naturelle. Le reste n'est rien que du détail.
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Sam 20 Mar - 19:58

La bienvenue à toi ! Superbe fiche, que j'ai dévorée avec plaisir et intérêt. Que la suite de tes (més)aventures viennent encore enrichir ton histoire ! ; )
Revenir en haut Aller en bas
Shayan
Admin
Admin


Nombre de messages : 296
Age : 29
Localisation : Dans tes rêves
Points : 61
Date d'inscription : 13/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maîtrise des plantes / Contrôle quasi-total du feu / Télépathie
Race: Elfe
Niveau de puissance:
17/20  (17/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Sam 20 Mar - 21:31

Sevel a écrit:
La seule chose qui soit éternelle chez moi c'est la classe naturelle.

"Classe naturelle" euh ... sur ton avatar, on a quand même l'impression qu'tu louche hein !!!

*oui oui, je sors !!*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://piratesdesforbans.heberg-forum.net
Fagos



Nombre de messages : 80
Points : 24
Date d'inscription : 13/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose en aigle/Maîtrise du feu
Race: Mage - Sorcier
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Dim 21 Mar - 19:38

*passe dans le coin et remarque que Sevel est de retour. Décide de passer sans le saluer mais reviens sur ses pas*

Belle fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Aarwen
Admin
Admin


Nombre de messages : 592
Points : 39
Date d'inscription : 09/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe en louve grise, télépathe, télékinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Lun 22 Mar - 15:51

Bienvenue à toi donc! (je ne l'avais point fait officiellement)
Nous attendons donc tes précisions ...

_________________


~~ La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée ~~
(Platon)


Revenir en haut Aller en bas
http://mondefantastique.heberg-forum.net
Sevel



Nombre de messages : 89
Points : 2
Date d'inscription : 20/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Ange
Niveau de puissance:
18/20  (18/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Lun 22 Mar - 17:17

Terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Aarwen
Admin
Admin


Nombre de messages : 592
Points : 39
Date d'inscription : 09/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe en louve grise, télépathe, télékinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Lun 22 Mar - 20:10

Pour ma part, je ne vois rien à redire à ta fiche. (très belle fiche d'ailleurs), donc tout est ok.
Reste plus qu'à attendre un deuxième avis et tu pourras débuter dans la partie s'essayer...
Bon jeu à toi !

_________________


~~ La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée ~~
(Platon)


Revenir en haut Aller en bas
http://mondefantastique.heberg-forum.net
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Lun 22 Mar - 21:57

Voilà le deuxième avis favorable !

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Sevel



Nombre de messages : 89
Points : 2
Date d'inscription : 20/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Ange
Niveau de puissance:
18/20  (18/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Lun 22 Mar - 22:01

Merci bien, poil de carotte.
Revenir en haut Aller en bas
Evanne
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 352
Age : 23
Localisation : On The Moon...
Points : 28
Date d'inscription : 11/12/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Les Milles Lames + Pyrokinésie
Race: Hybride
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Il est temps...   Mar 23 Mar - 23:06

Bienvenue !!! =D

_________________
Evanne's Theme


Revenir en haut Aller en bas
http://evanne.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il est temps...   Aujourd'hui à 16:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est temps...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde Fantastique :: Entrez au royaume de Fírimar :: Les personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: