MONDE FANTASTIQUE, laissez votre inspiration vous guider et créer vos propres histoires...
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Enfer et damnation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Enfer et damnation   Lun 1 Mar - 22:11

Troy de Claymore fixait le grand miroir auquel il faisait face depuis plusieurs minutes, dans l'attente d'être reçu par la comtesse de Nightingale. La glace était désespérément vide. Vide de son reflet, son reflet qu'il n'avait plus revu depuis près de trois ans. Il devait cette perte au démon Raziel, qu'il avait cru emprisonner dans un miroir ordinaire lors de son exorcisme. Au lieu de quoi, Raziel s'était emparé de son reflet pour s'incarner dans le monde des vivants. Il était ainsi devenu son double maléfique, le plus terrible ennemi que Troy pouvait imaginer. Car s'il parvenait à le tuer, il se tuait lui-même... Ainsi, il ne lui était pas possible de le combattre et de s'en débarrasser sans mettre en danger sa propre existence.
Raziel... Engeance maudite des enfers... Fils du Diable traqué par les Chasseurs d'Abraham. Et lui dans tout ça ? Troy l'Exorciste ?

- Monsieur de Claymore, la comtesse va vous recevoir, annonça le majordome avec dévotion.

Troy acquiesça machinalement, le regard toujours perdu sous la surface du miroir. C'était si étrange de ne pas s'y voir. Comme s'il était lui-même devenu un fantôme. Le jeune homme, habillé avec goût, dégageait un charme et une élégance qui rappelaient la noblesse de ses origines. D'une démarche soigneusement travaillée, il traversa l'immense salon, troublé par le silence et la pénombre ambiante. On lui ouvrit deux hautes portes, qui donnèrent sur une pièce non moins grande que la précédente, au centre duquel trônait une longue table en bois. A son extrémité, droite comme un i dans son fauteuil, une vieille dame à l'air aigri.

- Je suis heureuse que vous ayez répondu à mon invitation, lord Claymore.

Sa voix était sèche, l'intonation froide. Son regard exprimait une sévérité intimidante et elle dégageait une autorité dominatrice que Troy avait du mal à soutenir. Il se contenta donc de hocher gravement la tête en signe de réponse. Il s'était arrêté à une distance respectueuse, une main autour de sa canne d'ébène au pommeau argenté, l'autre correctement repliée dans son dos. Immobile et patient, il attendit que son hôtesse reprenne la parole :

- On dit grand bien de vous, mon cher. Votre renommée en tant que médium m'a toujours inspiré le plus grand respect.

- M'avez-vous donc convié pour une séance de spiritisme ? Souhaitez-vous entrer en contact avec un disparu ?

- Pas le moins du monde, répondit sèchement la vieille femme, sans toutefois hausser le ton. Ce n'est pas à vos talents de médium que je compte faire appel, mais à votre connaissance des démons.

Troy de Claymore fronça les sourcils et ses mâchoires se crispèrent. Il avait depuis longtemps renoncé à cette page de son histoire. Il ne voulait plus avoir affaire à des démons - il en avait déjà suffisamment bavé avec Raziel. Il ne voulait plus se soucier d'eux, ni en entendre parler. Tout cela était derrière lui.

- Je regrette, madame la comtesse. Je ne puis accéder à votre requête, quelle qu'elle soit.

- Monsieur de Claymore, est-il véridique qu'un démon du nom de Raziel s'est incarné dans votre reflet et vous tourmente depuis lors ? Un démon particulièrement redoutable dont la vie dépend de la vôtre, et dont l'inverse est aussi vrai ?

- J'imagine qu'il était impossible que cette triste histoire demeure secrète. Les rumeurs se répandent si vite et on ne peut les contrôler.

- Je sais que ce... monstre a détruit votre vie en tuant les vôtres. J'en suis profondément affligée et je vous prie d'accepter mes plus sincères condoléances. Je sais que depuis la perte de votre fiancée, vous refusez tout attachement humain et que vous fuyez tout ce qui touche de près ou de loin aux démons. Ai-je tort ?

- Non, c'est la vérité, reconnut Troy à contrecoeur.

Il n'aimait pas la tournure de la conversation. Un mauvais pressentiment lui étreignait le cœur mais déjà, il savait que ce que la comtesse avait à dire allait forcer son intérêt. La vieille dame se leva lentement. Elle contourna la table, le port altier et le dos droit en dépit de son âge avancé. Sans un mot, elle approcha du grand buffet qui trônait contre le mur et saisit un cadre à photo, qu'elle tendit à son invité. Troy observa la jeune fille qui lui souriait depuis la photographie figée, en noir et blanc.

- Elle est...

- C'est ma petite fille, coupa la comtesse de Nightingale.

Troy se mordit la joue, heureux d'avoir été coupé à temps. Il aurait pu craindre d'offenser la vieille femme s'il s'était montré trop élogieux quant à la beauté de l'inconnue. D'un geste hésitant, il reposa le cadre à photo sur la table et reporta son attention sur son hôte.

- Elle a disparu il y a maintenant un an. Je sais qu'elle a des ennuis mais je ne pouvais rien pour elle. Sa fugue fut une épreuve douloureuse pour moi, car elle est ma seule héritière, la dernière Nightingale.

- Qu'attendez-vous de moi ? Je ne suis pas policier, je ne crois pas pouvoir vous aider, s'excusa Troy en se préparant à partir.

- Ne parlez pas trop vite et ayez la décence d'attendre que j'ai fini, cracha la comtesse avec raideur.

Troy se sentit rougir et sa mauvaise humeur s'accentua. Néanmoins, il attendit en grinçant des dents.

- Ma petite-fille est traquée par un Fils du Diable. Je l'ai découvert il y a près de quinze jours. L'homme que j'avais engagé pour enquêter est mort pour me permettre d'entrer en possession de cette information. Malheureusement, je n'ai pas de noms, ni de détails. Je veux que vous repreniez cette enquête et vous sauviez ma petite-fille. Débarrassez-la de ce démon qui la tourmente.

- Je n'arrive déjà pas à me débarrasser de Raziel, alors comment croyez-vous que je puisse aider votre petite-fille ? s'irrita Troy, dont la patience commençait à être mise à rude épreuve.

- Vous trouverez, monsieur de Claymore. Vous trouverez...

- Qu'y gagnerai-je ?

La comtesse eut un sourire qui ne plut pas au jeune exorciste. Elle croisa ses mains sous son menton, prenant appui sur la table.

- Vous êtes un homme intelligent. Tout service exige un prix, j'en conviens. Si vous exécutez cette mission avec succès, je vous révèlerai le moyen de vaincre Raziel sans sacrifier votre vie. Dans le pire des cas, peut-être perdrez-vous à jamais votre reflet, mais vous préserverez votre vie et que retrouverez la paix et la tranquillité de votre âme.

Troy sentit son cœur faire un bond. Essayait-elle de l'entourlouper ou existait-il réellement une façon de détruire Raziel sans que lui-même en meure ? Ce serait si extraordinairement merveilleux ! Troy savait qu'il ne passerait pas à côté d'une telle occasion. Et la comtesse de Nightingale, si sûre d'elle, comprit qu'elle venait de remporter la manche.

- C'est donc entendu, monsieur de Claymore ?

- Je vais faire tout mon possible pour retrouver votre petite-fille et détruire le démon qui est à ses trousses. Je pourrais même tenter de découvrir le pourquoi du comment. Mais en aucun cas je ne peux vous garantir de la retrouver en vie. Soyez consciente qu'il est peut-être déjà trop tard.

- Je sais, acquiesça gravement la vieille femme. Mais vous devez tout tenter. De mon côté, je tiendrai ma parole. Je vous enverrai vers la seule personne capable de vous aider à résoudre votre problème...

Troy s'inclina respectueusement et la comtesse eut un geste presque méprisant à son égard, l'invita à se retirer, ce qu'il fit. Grommelant à voix basse, le jeune exorciste s'éloigna. Ses pas résonnèrent lugubrement dans la place. Il récupéra son manteau et son chapeau, puis quitta le sombre manoir des Nightingale, planté à quelques lieues de Samroun. Son fiacre attendait devant les grilles de fer mais Troy avait besoin de prendre l'air. Il ordonna à son cocher de rentrer et décida, quant à lui, de revenir à pieds. La nuit qui s'annonçait apaiserait son esprit agité. Pour une fois que Raziel le laissait en paix depuis un peu plus d'un mois, il savourait chaque instant passé en solitaire.

Troy de Claymore, exorciste et médium, allait devoir renouer avec une vie qu'il avait voulu oublier. Il allait devoir se remettre en chasse. L'enquête était ouverte pour retrouver la petite-fille de la comtesse. Par quoi allait-il commencer ? Ah, une petite cigarette, histoire de se remonter le moral... Ensuite, il pourrait peut-être prendre un verre. Ou rentrer directement chez lui. Allez savoir... Depuis quelques temps, Troy vivait sans se poser de questions. Sa seule crainte restait toujours de voir Raziel débarquer sans prévenir, et le ronger à petit feu, de tourmente en tourmente, en lui apportant mille souffrances...
Revenir en haut Aller en bas
Sélénya



Nombre de messages : 54
Points : 18
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maîtrise de l'eau / Télékinésie / Télépathie
Race: Inclassable
Niveau de puissance:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Mar 2 Mar - 0:46

La campagne s'étendait à perte de vue et ma destination se rapprochait petit à petit. Yara ouvrait la marche tandis que je marchais d'un pas boiteux à sa suite. Je n'étais pas sortie indemne de ma chute dans le ravin, je m'étais écorchée le bras, explosée le genou et blessée à la tête. Quant à mon apparence, je devais ressembler à la rescapée d'un guet-apens : vêtements déchirés, cheveux en bataille... Mais pour l'instant, cela ne me préoccupais pas le moins du monde. Je voulais atteindre la ville.

J'en étais encore à me demander ce qui s'etait passé, quel était ce lieu inconnu quand je stoppais pour lever les yeux au ciel. La nuit était claire et les étoiles parfaitement visibles, sauf que je ne reconnaissais aucune constellation. Je baissais de nouveau la tête en poussant un profond soupir. Voyant que je m'étais arrêtée, Yara revint sur ses pas.

**Qui-a-t-il?**


- C'est un foutu merdier... Je suis accusée de meurtre, je me retrouve avec le Sceau sur le dos et téléportée dans un lieu totalement inconnu... Et encore je n'ai fait que résumer...

J'étais d'humeur exécrable depuis ma fuite, cela se sentit dans mes paroles assez mordantes, je devais m'exprimer et je le fis à haute voix. De plus, m'attaquer au Sceau n'avait pas améliorer mon état d'esprit, une satanée migraine avait décidé de me pourrir l'existence et j'étais épuisée.

**Puisque tu le prends sur ce ton..**


Yara, froissé par mon hostilité latente, reprit sa marche d'un pas dédaigneux. Je lui lançais un regard noir sans rien répliquer, à part croiser les bras. Ce n'était pas la première fois que nous nous disputions et ne serait certainement pas la dernière, mais nous finissions toujours par nous réconcilier. J'étais encore en train de ruminer quand j'entendis des pas. Tournant mon attention vers la source de ce bruit, je pus constater qu'une personne se dirigeait vers nous. C'était le premier être vivant que je croisais et je décidais de l'attendre pour obtenir des renseignements. Le vent s'était levé, faisant voler mes cheveux et les lambeaux de mes vêtements, je pouvais sentir sa morsure sur mon dos à travers la déchirure de mon habit. Tel un spectre sur le bord de la route, je me tenais immobile, observant le promeneur d'un regard froid et peu avenant. Je me méfiais, ne sachant sur qui j'allais tomber. Je le scrutais à loisir, détaillant son physique et ses habits à la coupe si étrange. Cependant, ej remarquais de suite qu'il se dégageait une certaine noblesse du marcheur. Quand l'homme arriva à quelques pas et donc à portée de voix, je l'interpellai.

- Excusez-moi... Je me suis perdue et je voulais savoir quels étaient ces lieux... demandais-je d'une voix calme en désignant les environs d'un geste de la main.

Je le fixais d'un regard interrogatif, attendant impatiemment sa réponse. Je sentais que Yara se tenait à quelques mètres de nous, sous une apparence de renard ordinaire, curieux de la tournure que prenait notre voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Jeu 4 Mar - 20:42

Sous le regard des étoiles à peine voilées, Troy de Claymore longea le sentier qui se perdait dans l'étreinte de la forêt. Il avançait d'un pas lent, et ralentit encore pendant qu'il s'efforçait de sortir une cigarette et de l'allumer, sa canne coincée sous un bras. Lorsqu'il y parvint, il aspira une longue bouffée toxique et eut un sourire bienheureux. Tranquillement, il reprit sa progression, de cette même démarche qui trahissait ses nobles origines. Indifférent au vent, indifférent aux ténèbres qui pouvaient recéler bien des dangers, indifférent au monde qui l'entourait, il se contentait de marcher. Ses pensées étaient tournées vers un brusque espoir insensé, celui d'une solution miracle à son problème : Raziel. Il en avait presque des vertiges tant il avait cru cet espoir impossible.

- Aidez-moi...

Troy entendit la voix murmurer à son oreille, plaintive et désespérée. Il haussa un sourcil, sans pour autant s'arrêter.

- S'il vous plait... souffla encore la voix. Il me détruira. Il sait comment me détruire... Il sait...

- Moi aussi, rétorqua Troy sans la moindre compassion.

Une forme éthérée se dessina alors à côté de lui. La silhouette agitée d'un homme de faible constitution se précisa et il joignit les mains devant lui, comme pour adresser une ultime prière à son Dieu, tout en venant s'imposer sur le chemin de l'Exorciste.

- Je vous en prie... Ne le laissez pas me détruire. Aidez-moi.

- Vous êtes déjà mort. Il ne peut pas vous détruire, s'exaspéra Troy en s'arrêtant enfin, la cigarette entre le majeur et l'index.

- J' lui ai déjà dit, mais il refuse de me croire ! lança une voix ironique.

Troy se retourna et avisa la jeune fille aux tatouages qui gambadait gaiement en venant à leur hauteur. Il leva les yeux au ciel et se remit en route, à une allure plus précipitée, tout en grommelant à voix basse.


- Troy ! Où est-ce que tu vas ? Tu ne dis plus bonjour aux copines ?

- Dégage, Bingo. La dernière fois que tu m'as collé aux basques, j'ai failli y laisser ma peau, grogna le jeune homme.

Bingo haussa les épaules et trottina derrière lui. Ses cheveux noirs, coupés courts, étaient constamment en bataille et son regard saphir étincelait dans l'ombre. Un maquillage sombre accentuait son côté gothique et des bracelets à pointes confirmaient son penchant pour ce style à part.

- Hey, boude pas pour si peu... Je t'ai tiré de l'embrouille.

- De justesse, et encore, c'était un coup de bol !

- S'il vous plait, aid...

- La ferme ! gronda Bingo en montrant les dents. Tire-toi avant que ça soit moi qui te détruise !

Aussitôt, la forme tremblotante du pauvre homme s'évapora et la jeune fille prit un air satisfait. Dans le monde éthéré des esprits égarés, elle était une terreur... Bon, face aux démons, elle manquait encore d'assurance et de prestance, mais elle y travaillait. Entièrement vêtue de noir, la peau blanche, Bingo flotta autour de Troy, ses contours floutés par le mouvement qu'elle entamait.

- Alors ? Qu'est-ce qu'on fait ? Tu vas bosser pour la vieille et retrouver la naine ?

- Je te signale que la naine a au moins ton âge, sinon plus. Du moins de ton vivant...

- M'ouais... Bon, et comment elle s'appelle ?

Troy réfléchit, puis fronça les sourcils. Zut. Voilà une question qu'il n'avait pas songé à poser, et la comtesse de Nightingale n'avait pas jugé utile de lui donner cette petite précision : l'identité de sa "cliente". Il étouffa un juron et tenta d'ignorer le rire sarcastique de Bingo.

- Tu changeras jamais, Troy. Toujours aussi tête en l'air.

- J't'ai rien demandé.

- Mais j'en connais une qui va le faire... remarqua Bingo en se dandinant exagérément, les mains sur les hanches.

Une expression surprise transparut sur les traits de Troy, mais il vit bientôt ce qu'avait vu sa coéquipière spectrale : une étrangère en piteux état, ainsi qu'un renard, un peu plus loin, immobile et attentif à la scène. Curieux. Lorsqu'elle fut suffisamment près, Troy put l'entendre lancer une phrase, d'un banal sidérant...

- Excusez-moi... Je me suis perdue et je voulais savoir quels étaient ces lieux...

Un parler peu commun, qui laissa Troy perplexe. Il prit le temps d'étudier l'inconnue autant qu'elle l'étudia elle-même, analysant son état déplorable. Quelques plaies superficielles, peut-être des blessures plus importantes, les vêtements déchirés, l'air hagard... A se demander d'où elle arrivait. Sans se presser pour répondre, l'Exorciste arbora un sourire en coin, cynique, et balança sa canne d'avant en arrière, tel un pendule. Puis il porta la cigarette à ses lèvres, en tirant une longue bouffée.

- Vous êtes tombée du ciel ou vous êtes passée sous une diligence lancée à grande vitesse par six chevaux enragés ?

Le ton était narquois, mais en aucun cas agressif ou froid. C'était dans la nature du jeune noble d'employer ce genre de ton ; ainsi, il évitait les engouements précipités, ou la naissance de sentiments qui risquaient d'engendrer un quelconque attachement.

- Tu veux que je passe dedans pour voir les dégâts ? proposa Bingo, toute émoustillée, en flottant autour de la jeune inconnue.

- Non, laisse. Je crois qu'elle survivra.

- Ouais... J'crois qu'elle a la peau dure celle-là. Tu devrais peut-être la recruter pour la chasse aux démons.

- Ferme-la, ordonna posément Claymore en jetant son mégot par terre, avant de l'écraser.

Puis il reporta son attention sur la jeune femme, plutôt jolie sous ses airs de naufragée.

- Vous êtes à quelques lieues de Samroun, la capitale de ce... monde. Pour vous y rendre, c'est par là, indiqua-t-il d'un geste nonchalant.

Puis il s'écarta et reprit sa route, du même pas lent et noble qui le caractérisait. Bingo le suivit en ricanant.

- Si j'étais vivante, y aurait longtemps que j't'aurais...

- Pas d'attachement, que ce soit physique ou émotionnel, coupa Troy, sévère.

- En fait, j'allais dire qu'il y a longtemps que j't'aurais étranglé... Mais que j't'aurais sauté, c'est bien aussi...

- Charmant, grimaça Troy.

Bingo lui envoya une grande claque dans le dos, qui faillit le faire trébucher en avant. Il voulut répliquer mais déjà, le fantôme avait repris sa nature éthérée, et son poing ne frappa que le vide. Derrière lui, à quelques pas, il abandonnait la malheureuse inconnue après lui avoir livré les indications demandées. Il ne fit pas davantage attention à l'étrange renard, qui n'était sans doute pas là par hasard...


Dernière édition par Troy de Claymore le Jeu 4 Mar - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anikeï



Nombre de messages : 137
Points : 42
Date d'inscription : 08/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose - Persuasion - Sphères d’eau
Race: Humain
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Jeu 4 Mar - 23:48

[je peux me joindre à vous ? Quand tu parles à un mort, Troy, je suppose qu'on a l'impression que tu parles tout seul ? Je vais faire comme si c'était le cas, je me corrigerai dans mes autres messages si c'est faux]

La nuit est claire ce soir. La lueur des étoiles est bien suffisante pour y voir et marcher sans trébucher. La campagne est paisible. Seul le vent murmure à travers la plaine, faisant frémir les arbres et rejetant mes cheveux. Külüg, mon fidèle cheval noir, apprécie autant que moi la promenade, et va à un amble enjoué. Tout comme moi, il n'aime pas la touffeur de la ville. La steppe est un monde vide d'hommes. Un peu l'inverse de celui-ci. Avec ces gens qui arrivent du portail et tous les marchands qui reviennent vers Samroun, même la campagne n'est pas déserte. Il est aisé d'y croiser du monde. Seule la nuit reste tranquille et c'est pour cela que ce sont maintenant mes heures de prédilection.
Oh bien sûr, c'est aussi la nuit que l'on risque le plus de mauvaises rencontres. Mais je sais de quoi je suis capable et je sais me défendre. Même lorsque je n'ai pas l'Epée sur moi, mes saïs sont bien assez dissuasifs.
Et j'en reviens à penser aux elfes fantomatiques et à ma mission. L'Epée est silencieuse. Le Destin m'a-t-il oublié ? Je ne peux que m'en réjouir. Mais je sens que mon heure viendra. Peut-être dans longtemps. Cela expliquerait pourquoi le temps m'épargne. En tout cas, la force de l'Epée grandit en moi chaque jour, jusqu'au moment où j'y sacrifierai ma vie...

Une voix fait dresser les oreilles de mon cheval bien avant d'éveiller mon attention. Allons bon ! Ne peut-on pas être tranquille pour songer ? Faut-il que la nuit devienne aussi bruyante que le jour ? Je me rends compte que je suis dans la région qui, dit-on, abrite le portail. Deux êtres étranges auraient-ils passé de nouveau cette porte ? Certains disent qu'il faudrait la fermer. Moi je sais que personne n'y parviendra. Mais enfin, qui est cette personne pour tenir conversation toute seule ?
Je presse Külüg et l'arrête sur une petite hauteur. La route passe jusque quelques mètres en-dessous de nous. Un homme, de stature assez athlétique, sombrement vêtu, marche d'un pas ferme, fumant une cigarette. Il parle tout seul, ou plutôt semble s'adresser à une personne invisible. Son allure de dandy, sa canne, me rappelle vaguement quelque chose, mais je ne peux pas mettre de nom sur ce visage faiblement éclairé par les étoiles et le bout incandescent de son mégot.
Derrière lui vient une jeune femme à la peau pâle et aux cheveux paraissant blancs et scintillants. Du sang et de la poussière la macule de la tête aux pieds. Sa chute s'est probablement terminée dans le portail, car elle demande à l'homme où elle se trouve. Un renard trottine à ses côtés, finit par s'asseoir à quelques mètres et regarder la scène intensément. Très intensément même, pour une bête...
Külüg renâcle. Je n'ai pas envie d'intervenir, ou même de dire quoi que ce soit. Les comportements farfelus des hommes sont un spectacle en soi, mais je ne m'y mêle que rarement. Autant regarder la saynète qui va se jouer, entre l'homme au compagnon invisible et la femme au renard...
Revenir en haut Aller en bas
Sélénya



Nombre de messages : 54
Points : 18
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maîtrise de l'eau / Télékinésie / Télépathie
Race: Inclassable
Niveau de puissance:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Sam 6 Mar - 1:48

Quel étrange jeune homme... Tandis que j'attendais qu'il parvienne à ma hauteur, je l'entendis parler tout seul... Certes soliloquer avec soi-même pouvait passer, mais continuer tandis qu'on renseignait une pauvre égarée, je trouvais cela moyen. Etait-il fou au point de discuter avec des personnes imaginaires?

- Vous êtes tombée du ciel ou vous êtes passée sous une diligence lancée à grande vitesse par six chevaux enragés ?

- Je suis passée sous une diligence lancée à grande vitesse, ça vous va comme explication?...
répliquai-je sur le même ton, un grand sourire sur les lèvres tout en réajustant la sangle de mon fourreau dorsal.

J'aurai pu éviter de répliquer, mais il aurait pu garder son commentaire pour lui. Je n'étais en état pour apprécier ce genre de remarque.

- Non, laisse. Je crois qu'elle survivra.
- Ferme-la


La suite de son discours était incompréhensible car je ne voyais pas à qui s'adressait ces paroles, et je me renfrognai quand il intima l'ordre de me la fermer. Je lui adressai un regard pour le moins suspicieux et froid, tandis qu'il me donnait les informations sur ma position actuelle. Ce qui ne m'éclairait pas plus que cela puisque je ne connaissais de Samroun.

**Nous ne sommes pas seuls**
m'informa Yara.

J'inspectai les alentours et repérai un cavalier positionné au sommet d'une colline à quelques distances de nous. Je l'observais pendant quelques instants, identifiant un homme à la chevelure blanche et chevauchant un destrier noir, avant de reporter mon attention sur le nobliau pour constater qu'il m'avait laissée en plan sur le bord de la route.

- Demeuré...
déclara Yara d'un ton persiflant alors que le jeune noble venait de passer à sa hauteur en discutant à haute voix. Je levais les yeux au ciel en l'entendant, parfois mon kitsune pouvait lancer des piques mais également lâcher des commentaires blessants et cela était énervant voire exaspérant.

- C'est fort aimable à vous de me renseigner mais on ne peut pas dire que vous soyez très hospitalier dans ce pays, dis-je en lui emboîtant le pas d'une démarche boitillante. Ça vous arrive souvent d'insulter les gens que vous croisez? Car je dois dire que votre savoir-vivre est plus que déplorable pour une personne de votre condition...

Voilà que je me permettais de critiquer son comportement, ses manières et son statut de nobliau puisqu'il m'apparaissait comme tel. Yara se redressa et vint se coller aux basques de mon interlocuteur, tout en lui adressant un regard plein d'assurance et quelque peu moqueur. Cela devait sembler peu ordinaire de se faire suivre par un renard à l'attitude plus que suspecte, mais je ne fis aucune remarque à mon ami renard, qu'il fasse ce qu'il veut de cet homme, son attitude ne m'avait pas plu même s'il m'avait fourni les réponses que j'attendais. Je poursuivis sur ma lancée.

- En plus vous tapez dans le vide? Vous vous battez contre des fantômes ou quoi? Vous ne seriez pas un peu porté sur la bouteille par hasard?


La moquerie empreignait mes paroles, il était divertissant d'observer cet énergumène, ses réactions étaient drôles et son discours pour le moins décousu, mais je n'étais pas d'humeur à me laisser traiter de la sorte.

- Et je ne vois pas pourquoi vous parlez d'attachement, je ne vous connais même pas puisque vous n'avez pas daigner vous présentez ou proposer d'escorter une pauvre blessée jusqu'à la ville... Vous semblez très peu intéressé par le sort de votre prochain. Et je ne vois aucune raison qui puisse alimenter un lien quelconque entre nos deux personnes...
. ajoutai-je sur un ton dédaigneux.

Pourtant, il n'était pas moche, c'était simplement un fou au physique plus qu'avantageux. Je me rendis compte que je ne l'avais pas remercié pour son « aide », mais je m'abstins pour l'instant. Cette rencontre n'avait pas démarré de la meilleure manière qu'il soit.

**Vas-y mollo quand même dans tes propos...**

Je crus m'étouffer de rire.
**Toi, me dire ça! Pfff...**

Yara n'était pas le mieux placer pour me faire ce genre de remarques, alors je l'ignorai. Je jetai un coup d'oeil en direction du cavalier pour savoir quelless étaient ses intentions. Nous rejoindre? Passer son chemin?
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Sam 6 Mar - 19:40

D'ordinaire, les nuits étaient plutôt calmes et silencieuses. Les gens normaux dormaient et il n'y avait pas âme qui vive dans les campagnes désertées. Troy aimait la nuit pour la tranquillité que cela lui inspirait. Il appréciait d'être coupé du monde, loin de tout, désireux de semer ses ennuis au fil de son errance. Mais ce soir, la chance ne tournait pas en sa faveur. Au premier abord, en voyant cette belle femme seule, il avait eu certaines pensées typiquement masculines à son égard mais très vite, il avait senti l'irritation le gagner. Cette piplette arrogante le faisait tanguer entre cynisme et énervement. Il admettait volontiers être quelque peu intriguée par son histoire s'il considérait son état, mais il était bien placé pour savoir que la curiosité était un vilain défaut.

- Demeuré...

Troy leva un sourcil et adressa un regard noir à Bingo, qui marchait en silence à ses côtés. Aussitôt, la jeune fille fut sur la défensive et lui rendit son regard.

- Hé, c'est pas moi ! grogna-t-elle.

- Ah non ?

- Nan. C'est l'aut' truc là...

Troy s'arrêta et suivit la direction que pointait du doigt le fantôme. Ses yeux se posèrent sur l'étrange renard et il eut envie de rire. Pourtant, aucun son ne sortit de sa bouche.

- Qu'est-ce qui veut lui ? grommela Bingo.

- C'est juste une bestiole.

- Mais nan, j'te parle de l'autre, là-haut...

Le jeune Exorciste eut un soupir exaspéré et leva les yeux vers les hauteurs du terrain accidenté. La silhouette d'un cavalier se découpait nettement sous les ombres de la nuit.

- ... semblez très peu intéressé par le sort de votre prochain. Et je ne vois aucune raison qui puisse alimenter un lien quelconque entre nos deux personnes...

L'inconnue, toute boiteuse qu'elle était, était remontée à la hauteur du jeune noble, et son ton n'avait guère changé. Troy fronça les sourcils et finit par détourner son attention du mystérieux cavalier pour s'intéresser de nouveau à la jeune femme :

- Dites, vous ne voudriez pas aller râler un peu plus loin ?

- Colle lui une grande baffe, conseilla Bingo en tournant autour de la blessée. Toute façon, au point où elle en est, ça changera pas grand chose. Pis au moins, elle te foutra la paix.

- Lâche-moi avec tes idées tordues, rétorqua sèchement Troy en lui décochant une oeillade meurtrière.

Il prit une profonde inspiration et plongea son regard dans celui de la femme.

- Vous savez quoi ? Vous avez entièrement raison... Je ne m'intéresse pas du tout au sort de mes semblables. En fait, je m'en fiche totalement. Vous vouliez savoir où vous aviez atterri, je vous ai répondu. Y a-t-il autre chose pour votre service ?

Troy grinçait des dents, comme si ces derniers mots lui avaient écorché la bouche. Pourtant, il ne revint pas sur ses paroles, même s'il les regrettait déjà. Bingo lui balança son coude dans les côtes, et il retint un cri de douleur. Le coup partit, frappant le vide pour la seconde fois

- Bingo ! hurla Troy, cette fois en colère. Tire-toi !

Le fantôme de l'impossible jeune fille éclata de rire. Elle sautilla sur place un instant, puis commença à courir. Elle zigzagua entre les deux protagonistes puis sauta par-dessus le renard sans cesser de rigoler.Finalement, elle heurta violemment - et sans doute volontairement, Troy était prêt à le parier - la jeune femme déjà affaiblie par ses blessures.

- Nom de Dieu ! Si t'arrêtes pas ton cirque maintenant, j't'exorcise !

- C'est ça. Ben prend ta croix et ton eau bénite et commence tout de suite, parce que t'as pas fini avec moi ! ricana Bingo avant de léviter.

Bras croisés d'un air déterminé, elle s'éleva et s'éloigna, puis feignit de courir dans les airs, en direction du cavalier inconnu. Pendant que Troy marmonnait quelques excuses incompréhensibles en aidant l'étrangère à se relever, Bingo alla étudier de plus près l'homme à cheval. Elle s'efforça de percevoir son aura et effleura ses cheveux du bout de ses doigts, juste de manière à ce qu'il croit à l'effet du vent, et non à celui d'une main fantomatique...

- Bingo ! tempêta encore Troy en remarquant son manège. Fous-lui la paix ! Tu vas me rendre dingue !

Fatigué, l'exorciste passa ses mains sur son visage avec un soupir agacé. Oui, il allait devenir dingue un jour prochain...

Troy...

Le jeune homme s'immobilisa, la peur au ventre... Son coeur se serra d'angoisse et il sentit un filet de sueur froide couler le long de son dos. Il fit volte-face et scruta les ténèbres dans l'espoir de percer l'obscurité. Une présence maléfique, à moins que ce ne fut le fruit de son imagination ? Comment savoir... Son obsession pour Raziel tournait à la folie. La psychose s'était depuis longtemps installée en lui. Se pouvait-il que le démon ait déjà retrouvé sa trace ?

- Ne restez pas là, conseilla vivement Troy en reprenant sa route.

Le vent se leva, tourbillonnant en rafales glacées. Les arbres grincèrent, engendrant une sinistre musique, et Troy eut l'impression de recevoir le souffle de la mort au visage...
Revenir en haut Aller en bas
Anikeï



Nombre de messages : 137
Points : 42
Date d'inscription : 08/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose - Persuasion - Sphères d’eau
Race: Humain
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Sam 6 Mar - 23:34

L'échange continue entre l'homme et la femme, toujours plus décousu. Avec le vent, il me semble même entendre une troisième voix, alors que l'homme en noir jette un regard suspicieux au renard. J'hausse un sourcil. La situation est vraiment cocasse pour qui ne sait rien de ce qui se passe réellement. En fait, je crois que l'homme s'adresse à un esprit, ou du moins une personne invisible, assez consistante pour pousser la femme - car je ne la crois pas assez faible pour trébucher seule sans esquisser un mouvement. En tout cas, l'homme comme la femme semblent aussi incisifs l'un que l'autre dans leur propos et la discussion tourne court.
Je sursaute en sentant quelque chose de frais dans mes cheveux. Le vent ? Peut-être qu'en usant de la télépathie, j'aurais une réponse. Après tout, si esprit il y a, je pourrais sans doute m'en rendre compte. Je ferme les yeux et laisse mon esprit s'étendre sur les protagonistes sans entrer dans leurs pensées.
L'homme, exaspéré et épuisé.
La femme, fatiguée elle aussi, perdue et en colère d'être traîtée ainsi.
Un autre esprit, étrange, critique et acerbe. L'interlocuteur de l'homme ?
Sans doute que non, car maintenant j'entends un rire amusé. Qui tourne court.
Quelqu'un a fait son apparition et je cache aussitôt tous mes dons. Le vent qui s'est levé n'est pas plu froid, c'est l'individu qui porte la froideur du Mal en lui, je peux le pressentir. Je n'ai pas la sensibilité des races étrangères, mais lorsqu'on possède une telle aura, même un aveugle peut le deviner... D'ailleurs, je ne vois personne. Pourtant, ma monture confirme mes craintes. Elle a vu bien des horreurs, mais ses oreilles se couchent sur son crâne. Quelque chose vient. Une douleur cuisante me brûle violemment la main et me fait voir une nuée d'étoiles. "Ce" n'est pas bien intentionné du tout. C'est même très maléfique.
Et l'homme en noir semble d'accord avec moi.

- Ne restez pas là ! lance-t-il à l'adresse de la femme, mais sans doute à la mienne aussi, car je sais qu'ils m'ont vu tous deux.

L'homme accélère le pas.


- J'ai comme l'impression que ton ami est sur le point d'avoir de gros problèmes, je murmure à la cantonade, à l'adresse de l'esprit qui parlait avec l'homme, sans savoir s'il m'aura entendu.

Je me laisse glisser à bas de ma monture et lui tapote les flancs. Külüg s'éloigne sans demander son reste, mais il reviendra à mon sifflet. La douleur de ma main est effroyable. L'angoisse me noue le ventre mais je ne m'enfuis pas. Pourquoi ? Je suis sûr de mes pouvoirs. Je suis sûr de ne pas aller à ma perte. Et même s'il ne doit rien se passer, la tension montante m'attire comme un aimant. La curiosité aussi.
Une silhouette fait brusquement son apparition, comme sortie de nulle part, échappée des arbres noirs et grinçants. De loin, elle a la même allure que l'homme en noir. Au détail près...
A pas lents et mesurés, je me rapproche sans me joindre à la scène. Les doigts me démangent. Mes saïs m'attendent. Cette nuit ne sera pas de tout repos...
Revenir en haut Aller en bas
Sélénya



Nombre de messages : 54
Points : 18
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maîtrise de l'eau / Télékinésie / Télépathie
Race: Inclassable
Niveau de puissance:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Dim 7 Mar - 1:02

Le commentaire de Yara n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd, le jeune noble qui continuait de discuter avec je ne sais qui, s'était tourné vers le renard comme si ce dernier avait émis cette remarque désobligeante. En tout cas, lorsque je rejoignis mon interlocuteur je fus accueillie fraichement, ma présence semblait le déranger cependant je restais à ses côtés. De plus, nous allions dans la même direction, alors il devra supporter ma compagnie jusqu'à la ville. Je restais silencieuse, à l'observer d'un regard pénétrant. Je doutais encore de sa santé mentale, mais de plus près il semblait une personne lucide, si on faisait abstraction du fait qu'il parlait à haute voix.

- ...Vous vouliez savoir où vous aviez atterri, je vous ai répondu. Y a-t-il autre chose pour votre service ?


Il me proposait de nouveau son aide alors que je ne m'étais pas montrée dès plus aimable avec lui, et je regrettais légèrement mon attitude précédente. Pourtant, je notai que cette offre semblait lui coûter vu l'expression qu'il affichait. Je ne souhaitais pas me mettre à dos le premier individu qui m'accordait son aide alors j'optai pour une attitude plus conciliante.

- Si vous pouviez m'indiquer l'adresse d'une auberge, vous seriez bien aimable... répondis-je d'une voix calme et plus douce accompagnée d'un petit sourire contrit.

Je venais de finir ma phrase qu'il se mit de nouveau à batailler dans le vide. Je lui lançai un regard étonné et interrogatif. Que signifiait tout ce cirque? Y-avait-il vraiment quelqu'un à ses côtés? Qui était donc ce Bingo? Peut-être que c'était... Mes réflexions furent interrompues par un choc brutal qui me propulsa par terre et m'arracha un petit cri de douleur quand mon genou blessé heurta violemment le sol. Me redressant sur un coude, je jetai un regard stupéfait sur les alentours, cherchant l'origine de ce phénomène mais je ne vis rien, à part Yara qui trottinait autour de nous en humant l'atmosphère, comme s'il cherchait également celui qui m'avait frappé.

**Je ressens des choses étranges...**


Etant un kitsune esprit de Lordrasil, Yara avait une perception différente de celles des Waels, de plus on ne connaissait pas tout sur ces créatures car elles ne révélaient que très peu de choses sur elles, alors je n'étais guère surprise quand il me donnait ce genre d'information. J'acceptai le bras du jeune homme pour me relever avec une légère hésitation, quant aux marmonnements qui sortirent de sa bouche je n'en compris pas un mot.

- Merci...


C'était plus un murmure qu'autre chose. Je me sentais fatiguée comme si l'énergie qui m'avait soutenue jusque là s'était dissipée, et j'espérais que cela ne se voyait pas tant que ça. Je fermais quelques instant les yeux, prise de vertige suite à cette remise sur pied un peu trop rapide à mon goût. Je portai ma main au niveau de ma tempe gauche effleurant la blessure qui s'y trouvait et constatant qu'une croûte de sang séché s'était formée. Le malaise passé, je libérai la main secourable du jeune homme avant d'ouvrir lentement les paupières. J'avais de nombreuses questions à lui poser, surtout concernant son compagnon invisible et son statut d'exorciste puisqu'il avait employé ce terme. Or, je n'en eut pas le temps.

Troy...

Ce nom effleura mon esprit comme si cet appel de mauvaise augure avait été lancé par télépathie. Qui en était la source? Mon interlocuteur l'avait également entendu et son comportement montrait qu'il en connaissait l'auteur et vu le conseil qu'il me donna, cela ne devait pas être un enfant de chœur. Le dénommé Troy repartit d'un pas vif, comme pour s'éloigner au plus vite d'une menace approchant. Je sentai un changement dans l'atmosphère comme si une puissance venait à notre rencontre.

- Troy... Attendez...


J'utilisai ce nom en supposant que c'était bien le sien. Je grimaçai à cause de mon genou tandis que je me lançai sur les traces du noble.

- Que se passe-t-il?


Daignera-t-il me répondre? En tout cas, Yara avait stoppé, truffe au vent, oreilles dressées et poil hérissé, attitude qu'il adoptait souvent face au danger. Suivant son regard, je me tournai vers les arbres et ce que je vis me laissa pantoise. Un sosie de Troy venait de faire son apparition.

**Il est dangereux...**


Mon kitsune me mit en garde, cependant l'individu qui se dressait actuellement face à nous ne semblait pas plus dangereux que Troy. Or, les impressions de Yara étaient rarement fausses. Ma méfiance s'éveilla et je me préparais à devoir faire face à une situation périlleuse. Grâce à mes sens, je perçus l'approche de notre observateur anonyme qui avait renvoyé son cheval pour se joindre à nous. J'espérais simplement que cela ne dégénèrerait pas, je ne me sentais vraiment en forme pour affronter ce genre de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Dim 7 Mar - 14:34

Dans l'étreinte de la nuit, quelque chose de diabolique prenait racine dans le monde des vivants. La complainte du vent se mua en murmure de colère sous les frondaisons obscures, puis un ricanement sinistre se répercuta entre les arbres. Troy se figea, tous ses sens aux aguets, et son cœur manqua un battement lorsqu'il vit émerger la silhouette ô combien familière de son double maléfique... Par réflexe, il fit un pas en arrière sans quitter des yeux l'ombre de son jumeau qui se découpait à quelques mètres de lui.

- Raziel... murmura-t-il avec effroi, incapable de réaliser que le démon l'avait retrouvé plus vite que prévu.

Il y eut un nouveau ricanement, plus mauvais encore que le précédent. Mais Raziel ne bougea pas. Bingo, non loin du cavalier, était en train de s'interroger, l'air perplexe. L'inconnu l'avait-il sentie ? Avait-il deviné son existence pour s'adresser ainsi à elle ? A moins que ce ne fût qu'une hasardeuse tentative... Peut-être même qu'il parlait à l'attention de la femme. Non, absurde, elle était trop loin pour l'avoir entendu, surtout qu'il avait parlé à voix basse...

- Hé ! Troy ! Je crois que ce gaillard peut... Troy ?

L'aura démoniaque qui se répandit dans les environs coupa net le fantôme agité de la jeune gothique. Lentement, comme dans un cauchemar qu'elle vivait au ralenti, Bingo tourna les yeux pour apercevoir le double de Troy.

- Ah merde... grogna-t-elle, de fort mauvaise humeur.

Les mains sur les hanches, elle soupira et étouffa un juron. Finalement, elle donna une tape sur l'épaule du cavalier, contrôlant de justesse sa force pour ne pas le faire basculer en avant, sans quoi il se serait lamentablement écrasé en bas...

- Bon allez... Quand faut y aller, faut y aller... lança-t-elle à la cantonade, sans se soucier de ceux qui ne l'entendraient pas.

Apparemment, l'homme avait eu raison en prétendant que Troy allait avoir de gros problèmes. Bingo en était la première étonnée, mais le cavalier n'avait encore aucune idée de ce qui se tramait. Ni elle d'ailleurs. Ni Troy. Bingo se rendit auprès de son vieil ami en une fraction de seconde et sautilla d'une jambe sur l'autre.

- Qu'est-ce qu'on fait ? On attaque ou se barre en courant ?

Troy gardait les dents serrées, s'efforçant de réfléchir à toute vitesse. Il y avait deux innocents à proximité. Deux personnes qui n'avaient rien à voir dans son histoire et qu'il ne tenait pas à impliquer au péril de leur vie. Bingo le savait aussi bien que lui mais hélas, Raziel n'était pas de ceux qui épargne les inopportuns.

- Bon, ok, laisse-moi faire. J'vais lui botter les fesses, décida le fantôme en avançant d'une grande enjambée.

- Non, Bingo. Tu risques...

- Je risque quoi ? J'suis déjà morte... Tu veux qu'il me tue une seconde fois ? se moqua la jeune fille.

- Les démons ont plus d'un tour dans leur sac, avertit Troy d'un ton dur.

- Ouais, ben les fantômes aussi ! Il va faire connaissance avec Bingo pour la... heu... deuxième fois !

Soudain, l'exorciste remarqua que son double tenait quelque chose dans la main. Une forme qu'il craignait de reconnaître tout en sachant qu'il avait déjà deviné.

- Qu'est-ce que tu veux Raziel ? aboya Troy, toujours sur ses gardes.

- Héhéhé... Pauvre fou. Quand comprendras-tu qu'il ne faut jamais se fier aux apparences ? La vie ne te l'enseignera donc jamais assez ?

Le doute étreignit Troy en même temps que Bingo, qui flotta quelques pas en arrière. Un silence tendu retomba pendant que Raziel levait le bras, révélant à la faible lueur des étoiles ce qu'il tenait : la tête tranchée d'une femme, dont le sang goutait à un rythme régulier, imprégnant la terre. Troy ne la reconnut pas immédiatement, mais bientôt, la vérité se fraya un chemin dans son esprit torturé. Puis Raziel jeta la tête à ses pieds en éclatant d'un nouveau rire sardonique :

- Tu sais qui c'est, n'est-ce pas ? Tu l'as rencontrée peu de temps avant de quitter le Cercle d'Abraham. C'est elle qui a remplacé ton cher Ingham à la tête des Chasseurs.

Troy ne répondit rien. Si Raziel avait pu frapper au cœur de la secte secrète d'Abraham, c'est qu'il était bien plus avancé dans ses plans que Troy ne l'avait cru. Mais quelque chose le dérangeait dans cette scène macabre. L'incertitude s'était infiltrée en lui et Bingo partageait son inquiétude. Raziel fit un pas en avant et soudain, il prit l'apparence d'une effrayante petite fille.


- Oh merde ! s'exclama Bingo en s'écartant d'un bond pour trouver refuge derrière Troy. C'est une Messiah ! Moi j'me frotte pas à elle !

- Te voilà bien courageuse tout à coup... lui reprocha Troy, moqueur.

- Va te faire foutre... J'ai pas envie de risquer ma carapace ectoplasmique...

- Ce que je ne comprends pas, c'est comment elle a pu passer dans notre dimension... s'inquiéta l'exorciste, le sang battant à ses tempes.

- Ben il faut croire que ton pote Raziel a trouvé le moyen d'en recruter une !

La fillette aux longs cheveux noirs leur adressa un regard glacial. Elle ne souriait plus et bien qu'elle semblât avoir dix ans, elle semblait bien plus âgée sous son air terrifiant. Les Messiah faisaient partie des démons les plus redoutables que Troy ait jamais eu à combattre au cours de son existence. Capable de prendre n'importe quelle forme humaine en copiant l'apparence des autres, elles pouvaient capturer les sens et imposer des mensonges dans l'esprit des vivants. Habituellement prisonnières de l'Interdimension, l'enfer des démons vaincus par les exorcistes au cours de l'Histoire, Troy n'avait jamais cru possible leur retour dans le monde des vivants, du moins pas sans l'aide d'un exorciste ou d'un médium particulièrement puissant. Raziel n'était ni l'un ni l'autre. Si une Messiah se dressait devant eux, c'est qu'un humain l'avait invoquée... Un exorciste ou un médium plus puissant que ne l'était Troy de Claymore.

- Troy ! Je ne veux pas t'alarmer mais je te rappelle que les Messiah peuvent être néfastes pour les fantômes autant que pour les vivants et qu'elle peut t'infliger des trucs pas cool du tout !

- Je déteste les Messiah... gronda Troy entre ses dents serrées.

- Ouais... Moi aussi. On peut y aller maintenant ?

- Vous n'irez nulle part, mes mignons... minauda la fillette en esquissant un sourire cruel. Vous êtes à moi. Tous les quatre...

Puis elle tendit brusquement le bras et sa main se referma sur le vide. Aussitôt, Bingo s'effondra au sol, parcourue de spasmes. Elle semblait en proie à une crise d'épilepsie et pour Troy, son silence fut plus insupportable que de la voir se tordre de douleur au sol. Il n'eut cependant guère le temps de réagir. L'abominable fillette tendit son autre bras et opéra un curieux mouvement des doigts, tout en murmurant quelques mots inaudibles. La seconde suivante, Troy fut plongé dans les ténèbres. Il eut l'impression qu'on lui brûlait les yeux et même si la souffrance fut éphémère, la conséquence était là : la Messiah venait de le priver d'un sens. La vue.

- J'vais faire diversion ! Bingo, relève-toi et emmène-les loin ! hurla Troy en se frottant machinalement les yeux.

Péniblement, le fantôme de la jeune fille se redressa en tremblant. Le sortilège de la Messiah avait cessé au moment où Troy avait subi une nouvelle attaque de l'enfant.

- Hé, du gland... Tu comptes courir à l'aveuglette ? grommela Bingo. Je crois que la Messiah n'a pas encore retrouvé toute sa puissance. Elle ne peut utiliser qu'un sort à la fois. Bien fait pour sa gueule...

- Bingo, reste polie ! Et je t'en prie, éloigne la femme et ce cavalier avant qu'il n'y ait des morts !

- Pas question. C'est chacun sa merde. Pis t'as besoin de moi, surtout si tu te mets à courir dans la forêt, comme un c... Attention, sur ta gauche ! cria-t-elle brusquement.

Troy voulut esquiver la première attaque physique de le Messiah enragée, mais reçut le coup de poing en plein visage, un coup d'une force sidérante...

- Heu... Pardon, l'autre gauche, s'excusa Bingo en se matérialisant sans même s'en rendre compte. Allez, reprends-toi ! Cogne ! Te laisse pas faire ! Vas-y ! Mais frappe ! Frappe, bon Dieu de bon Dieu !! Qu'est-ce t'attends ?

A présent bien en vue des deux inconnus, même si son corps physique faiblissait et disparaissait de temps à autre, Bingo gagnait petit à petit en puissance pour prolonger la durée de ses apparitions dans le monde des mortels...
Revenir en haut Aller en bas
Anikeï



Nombre de messages : 137
Points : 42
Date d'inscription : 08/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose - Persuasion - Sphères d’eau
Race: Humain
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Dim 7 Mar - 16:45

[j'ai fait un peu parler Bingo, dis-moi si c'est gênant !]

Bientôt, la présence maléfique se dresse bien en vue sur le chemin. Il est évident que c'est le jumeau de l'homme qui se tient là, las et en colère. Une voix résonne dans l'air, ou plutôt mon esprit la capte plus que mes oreilles.
Troy.
Troy de Claymore ! Mes souvenirs reviennent à l'évocation de ce nom. Je ne connais pas l'homme mais je sais quelles histoires on murmure parfois sur lui. C'est un grand exorciste, d'un caractère de chien mais de grande valeur. Qui a tout de même réussi, dit-on, à être possédé, ce qui l'a en partie rendu fou. Cela aurait pu expliquer pourquoi il parle tout seul, mais en réalité, il ne semble pas s'adresser à ses démons intérieurs. En tout cas, le démon en question a un corps bien distinct et à la fois identique à celui de l'homme.


< Quand faut y aller, faut y aller ! >

La voix, du même ton que le rire de tout à l'heure, effleure à peine mon esprit, mais la bourrade est bien réelle. Ceci dit, je n'ai pas envie de sauter allègrement dans la gueule du loup. Les démons, ce n'est pas vraiment mon domaine de prédilection. Depuis l'aventure désastreuse des marais d'Elendil, je sais ce que "circonspection" veut dire. Néanmoins, je me glisse un peu plus près de la jeune femme.

- Que se passe-t-il? lance-t-elle, mais le dénommé Troy est trop absorbé par l'observation de l'homme qui s'avance.

Mon propre regard est captivé par cette silhouette. Ma main est un brasier et du sang perle de l'ancienne morsure. Jamais je n'ai tant souffert. Que j'essaie de partir ou que je me joigne à ce combat qui n'est pas le mien, je sais que je vais y laisser des plumes. Une autre nuit mémorable en perspective.
Au moment où je vais répondre, l'homme jette quelque chose à terre. Une tête coupée de femme, toute ensanglantée. Troy de Claymore reste figé, perplexe et inquiet malgré sa rage.
L'air devient de plus en plus glacial. Les arbres se courbent. Le renard hérisse ses poils.


- Ce type est un exorciste. Mais il a raté son coup contre un démon, qui apparemment vient lui rendre une visite de courtoisie... je murmure à l'adresse de la femme, sans quitter le démon des yeux.

Mais mes explications tournent court au moment où l'homme prend brutalement l'apparence d'une petite fille aux traits atrocement sinistres et mauvais. J'ignore totalement ce qui se joue en réalité entre eux, mais l'homme a l'air complètement déstabilisé.


- Je crois qu'on ferait mieux de se tirer vite f...

En fait, cette solution devient vite impossible. La fillette tend la main et soudain, j'aperçois brièvement une jeune femme vêtue de noir se convulser sur le sol. Cela dure quelques secondes à peine mais cela suffit à me glacer le sang. Il y a bien un esprit à qui s'adresse l'homme. Et cet être étrange est même capable de la supplicier. Cela donne le ton de ce qui va bientôt se passer...
Mais au fait, pourquoi rester là ? Ce ne sont pas là mes affaires. Cette femme et Troy ne sont ni mes compagnons de voyage, ni même des connaissances ou des amis. Je ne vois pas pourquoi je prendrais un parti. Le Destin est neutre, non ?
Mais en fait, je crois qu'il ne s'agit pas de prendre parti. Mes doigts me démangent. Ces dix ans ont été relativement calmes, presque à m'ennuyer. Oh bien sûr, on trouve toujours à s'occuper. Pourtant, un petit combat de ce genre, ça me tente bien. Je n'ai pas peur de mourir, je suis sûr que le Destin me protège. Et j'ai vraiment envie de délier mes muscles endormis.
Troy se met à courir droit devant lui, vers la forêt, titubant avec maladresse, poursuivi par la fillette. La dénommée Bingo apparaît alors de temps à autre, sautillant autour des adversaires et encourageant son ami.
Premièrement, ériger ces fameuses barrières mentales. Et ne rien tenter avant de savoir si j'ai une chance de tenir la mesure contre cette créature.
Deuxièmement, faire usage de ses cartes maîtresses.
Bien sûr, je pourrais prendre possession du corps de l'homme, puisqu'il semble avoir perdu la vue momentanément. Mais je doute qu'il soit d'accord. Quant à Bingo, j'en serais bien incapable puisqu'elle n'a pas réellement de corps. Autant essayer de déstabiliser la créature, le temps que l'homme recouvre ses esprits et sa vue, et puisse organiser sa défense. Je ferme les yeux.


< Bingo ? Bingo, c'est ça ? >

* A ta place, mon gars, j'essayerais pas les trucs d'esprit avec cette bête-là, parce que tu vas t'en prendre plein la tronche, * réplique le fantôme.

< Essaye plutôt de convaincre ton ami de me laisser le diriger en attendant qu'il voie clair, parce que là, autant qu'il pisse dans un violon, si tu vois ce que je veux dire... >

En attendant de voir les résultats de cette brève conversation, je me fais oublier. De toute manière, vu le spectacle qui se déroule sous les yeux de la femme, ce n'est pas un problème. Autant qu'ils ne sachent pas tout ce dont je suis capable, j'ai horreur de ça.
Métamorphose. Le faucon est la première forme que j'ai maîtrisé. Il ne me faut qu'une poignée de secondes pour devenir oiseau.
Un courant d'air chaud m'envoie dans les étoiles. Vu du haut, la scène a l'air ridicule, un vrai théâtre de marionnettes. Mais on y joue une tragédie. Quand la hauteur est suffisante, je change de courant et replie mes ailes.
Un faucon est capable de piqués à plus de 200 km/h, et c'est à cette vitesse que je descends sur cette hideuse gamine. Au dernier moment, j'ouvre mes ailes et je tends mes serres, mettant toute mon inertie dans cette attaque. Je sens les chairs se fendre, mes serres s'enfoncer dans la peau molle, avant de remonter en chandelle jusqu'à me fondre dans la nuit, accompagné de cette douce musique qu'est le hurlement d'un ennemi touché.
J'atterris discrètement dans les fourrés et reprends forme humaine. J'abandonne mon manteau, plus gênant pour des transformations plus sophistiquées. Sur mon torse, le tatouage irradie d'une lueur puissante et dorée. Je fais quelques pas, quittant l'abri des arbres, les mains prêtes à saisir les saïs passés à ma ceinture. Un fugace sourire passe sur mes lèvres.
Prêt à en découdre.
Revenir en haut Aller en bas
Sélénya



Nombre de messages : 54
Points : 18
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maîtrise de l'eau / Télékinésie / Télépathie
Race: Inclassable
Niveau de puissance:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Dim 7 Mar - 19:08

Je pardonnais à Troy son absence de réponse vu les circonstances présentes. Il semblait profondément perturbé par l'apparition de son sosie. Ce fut le cavalier qui eut l'amabilité de me fournir des renseignements précieux. Ainsi, le jumeau était un démon dont Troy avait raté l'exorcisme... Voilà qui était fort intéressant. Je remerciai d'un signe de tête l'inconnu avant de revenir sur notre visiteur. Un dénommé Raziel d'après l'exorciste. Je pus constater que c'était un être bien plus maléfique que je ne le croyais. Il venait tourmenter Troy avec la tête tranchée d'une de ses connaissances. Plutôt efficace comme stratagème. Sauf que je n'étais pas au bout de mes surprises. Le jumeau se transforma en une petite fille, je levai un sourcil étonné en captant un nom que lâcha le jeune noble. Une Messiah... Un terme totalement inconnu et qui ne m'éclairait guère sur les capacités de notre adversaire. Oui, une adversaire qui avait nullement l'intention de nous laisser partir tranquillement.

La suite se déroula très vite, l'enfant enchaînant deux attaques, l'une à l'encontre du compagnon invisible de Troy et l'autre directement contre ce dernier. Il ordonna à ce Bingo de nous mettre, l'inconnu et moi, à l'abri avant d'essayer de faire diversion en allant se jeter tout droit dans la gueule du loup. Le coup de poing de la petite fille le cueillit violemment au visage, elle avait une force incroyable pour un être aussi petit. Tandis que Troy se retrouvait au sol, je pus enfin apercevoir le fantôme qui l'accompagnait et qui aurait du s'occuper de nous, une fille dont la silhouette fluctuait, hésitant entre apparaître ou non et qui semblait encourager son compagnon.

Puisant dans mes ressources, je profitai d'une diversion orchestrée par l'inconnu métamorphosé en faucon, pour rejoindre Troy et le soustraire au démon, faisant abstraction de mes blessures. Yara en profita pour se jeter sur l'enfant et la mordre de toutes ses dents, évitant ainsi que l'enfant n'en profite pour m'attaquer.

- Vous êtes inconscient, affronter cette chose alors que vous êtes aveugle...
déclarai-je d'un ton assez dur.

J'avais fait preuve d'une force étonnante vu ma condition physique. Je lui tenais fermement le bras, le trainant presque pour l'éloigner du danger, je ne doutais pas qu'il puisse l'affronter mais pas dans ces conditions. Le cavalier, de nouveau humain, s'avançait vers notre adversaire, armé et prêt à en découdre.

L'être démoniaque avait réussi à se débarrasser de Yara, et se mit à nous poursuivre. Pour gagner du temps, j'utilisai la télékinésie et projetai une attaque contre l'enfant, ne sachant si cela allait porter ses fruits. Je sentis que le Sceau pompait de l'énergie dans l'intention de me bloquer mais j'espérai que cela fonctionnerait. Sinon, j'allais devoir sortir les armes, à moins que Troy ne retrouve ses moyens et exorcise la créature.
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Dim 7 Mar - 21:30

[Il n'y a aucun problème pour que vous fassiez parler ou agir Bingo, tant que vous respectez son personnage... ^^]

Comment une nuit au premier abord si calme avait-elle pu dégénérer à ce point ? Troy de Claymore avait seulement répondu à l'appel de détresse de la comtesse de Nightingale pour retrouver sa petite-fille, et voilà qu'il se retrouvait aux prises avec une Messiah désireuse de se repaître de chair et de sang. Pourtant, en dépit des tourments qu'elle lui infligeait, Troy savait qu'il n'allait pas mourir ce soir. La Messiah ne pouvait pas le tuer si elle avait à dessein de servir Raziel ou si elle avait besoin de lui, pour une quelconque raison... Malheureusement, il ne répondait pas de la vie des deux innocents malencontreusement tombés sur son chemin. Mauvais endroit, mauvais moment aurait-il clamé. Mais l'heure n'était aux questions, ni aux constations, mais bien à l'action.

- La Messiah retrouva la totalité de ses pouvoirs si elle reprend sa forme originale, lança-t-il à l'adresse de Bingo au moment où un hurlement déchirait la brise nocturne.

A l'évidence, quelqu'un ou quelque chose venait de s'en prendre à la fillette diabolique, et ce premier cri de douleur était un soupçon d'espoir pour une victoire à emporter. Néanmoins, Troy ne voulait pas que la Messiah meure. Elle était sa seule piste pour résoudre l'énigme de son émergence hors de l'Interdimension. Il devait arriver, avec ou sans aide, à la neutraliser et à la faire parler. Quel soutien avait-elle reçu ? Quel allié Raziel avait-il pu trouver pour invoquer une Messiah hors de sa prison intemporelle ?

- Bingo ! Qu'est-ce qui se passe ? s'exclama Troy en avançant droit vers un arbre, les bras tendus devant lui.

Le choc contre le tronc lui arracha une bordée de jurons bien trempés et il fit volte-face. Il devait absolument se ressaisir. Ignorer la perte de sa vue pour se focaliser uniquement sur ses autres sens. Son ouïe était la clé. Les bruits de la Messiah le guideraient pour faire face à l'ennemi.

- Y a une espèce de pigeon qui vient de lui fondre dessus et qui lui a méchamment lacéré la tronche, expliqua Bingo. Et si j'ai bien compris, c'est le bonhomme sur le cheval qui s'est transformé en truc à plumes.

- Un sorcier ? voulut savoir Troy, soudain empli d'espoir.

- Nan, un oiseau si tu préfères.

- J'te parle du mec ! tempêta Troy. Est-ce que c'est un sorcier ?

- Qu'est-ce j'en sais ? Y a pas marqué devin... grommela Bingo en désignant son front. Mais il me suggère, enfin il te suggère, par mon intermédiaire, de te laisser guider par lui tant que tu pilotes à l'aveuglette !

- La Messiah ! Je ne l'entends plus... Où est-elle ? Que fait-elle ? s'alarma l'exorciste, ignorant les remarques du fantôme.

Bingo se retourna et haussa un sourcil. L'abominable fillette s'était agenouillée au sol, le visage ensanglanté, et un éclat de rage brilla dans ses yeux sombres. Elle traçait quelque chose dans la terre et murmurait une sinistre litanie. Déroutée, bingo fronça les sourcils et croisa les bras en observant son manège.

- Ben là, elle dessine en chantonnant...

- Idiote ! Elle exécute le rituel pour retrouver sa forme originale ! Empêche-la !

- T'es marrant, toi... Qu'est-ce que tu veux que j'fasse ? C'est un démon de niveau supérieur et chuis juste un truc ectoplasmique. Un fantôme quoi !

- Je m'en fous, fais quelque chose, c'est tout !

Au même instant, l'étrange renard de la jeune femme bondit et passa à l'attaque. Un grondement sourd résonna et il planta ses crocs le plus profondément possible dans le bras de la fillette. Pendant ce temps, l'inconnue s'était précipitée vers Troy pour l'écarter et tenter de fuir.

- Vous êtes inconscient, affronter cette chose alors que vous êtes aveugle...

- Ne vous mêlez pas de ça ! intima sèchement le jeune exorciste en se dégageant. Vous n'avez aucune idée des pouvoirs de la Messiah ! Vous pourriez la tuer un millier de fois, elle renaîtrait toujours de ses cendres, à moins d'arriver à lui arracher le cœur ! Le seul moyen de la neutraliser, c'est de l'envoyer de l'Interdimension ou de la priver de sa forme originale, et encore c'est parfois insuffisant... Et au souvenir de votre état actuel, je doute que vous me soyez d'une aide quelconque...

- Hé, Troy ! Y a le machin poilu qui vient aussi de lui faire une sale blessure et... Ah bah merde, vlà qu'elle le mord aussi !

Troy huma l'air, soudain inquiet. Il se retourna, faisant face à la scène, et sa main se resserra sur le bras de la jeune femme.

- Bingo... Il y a une odeur de sang.

- J'viens de te dire que la Messiah avait été blessée à deux reprises, lui fit remarquer le fantôme.

Le ricanement lugubre de la fillette retentit et elle se redressa au centre du pentacle qu'elle venait de graver dans la terre de ses ongles pointus.

- Il y a du sang sur le dessin qu'elle a fait ? questionna Troy, l'angoisse l'étreignant.

- Heu... ouais, un peu... admit Bingo en reculant prudemment. C'est pas un bain de sang mais y en a...

Mordu à la patte, Yara s'était vivement écarté en boitillant, allant rejoindre sa maîtresse en geignant. Un peu plus loin, le cavalier avait repris forme humaine et s'avançait, étrangement calme et serein, comme s'il était prêt à en découdre, résigné au sort qui pouvait être le sien.

- Bingo ! Elle va reprendre sa forme originale ! Bouge-toi !

A son tour au bord de la panique, Bingo sauta sur place et ne réfléchit pas plus longtemps. Elle se jeta sur la fillette qui commençait lentement à grandir et tenta de posséder son corps, espérant maîtriser la métamorphose. Elle parvint à s'imposer l'espace d'une dizaine de secondes, puis fut violemment rejetée hors du corps.

- Trop tard ! gronda la voix caverneuse de la Messiah. Merci à ce stupéfiant renard... Son sang semble posséder d'extraordinaires propriétés... Je me sens renaître, plus puissante encore que jadis...

Et elle éclata de rire tandis que la métamorphose s'opérait. Immédiatement, Troy recouvra la vue et assista, impuissant, à la renaissance de l'horrible créature...


Plus loin, Bingo s'efforça de se redresser, encore secouée par le choc. Elle jura à voix haute et la colère l'étouffa. Une onde de puissance émana de son être et elle darda un regard haineux sur le démon. Sans s'en rendre compte, elle se matérialisa clairement et une aura incandescente entoura sa silhouette.

- Bingo ?

- Mes dons télépathiques sont très limités mais j'ai eu le temps de chopper quelques infos en passant à travers elle... Raziel a piégé une créature mi-divine, mi-maléfique extrêmement puissante pour l'obliger à le servir. Et il y a bien aussi un humain sous cette affaire. Un exorciste balèze dont je n'ai pas le nom....

- Super... Et t'aurais pas un scoop par hasard ? grommela le jeune homme.

- Si. La venue de cette Messiah est liée à la mission que t'a confiée la vieille ce soir.

- Petite larve immonde ! grinça la Messiah d'une voix d'outre-tombe. Je ne peux pas te tuer, mais tes amis ne partagent pas cette chance... Je vais les dépecer en si petits morceaux qu'il faudra une loupe pour les retrouver. Et toi, tu ne laveras jamais ton âme du sang des innocents qui la souillera !

- Qu'est-ce que Raziel cherche à faire ?

La Messiah ricana.

- Me crois-tu stupide au point de te révéler gracieusement ses petits plans perfides ? Sache juste que tu es au cœur de sa machination, et que tu es la clé de sa libération... Ce sera au premier de vous deux qui se débarrassera de l'autre... Quant à moi, je vais commencer par cet encombrant personnage...

Ayant dit, le démon fit tomber Bingo à genoux et la jeune fille grimaça de douleur sans qu'aucun cri ne franchisse ses lèvres. Troy sentit la sueur perler sur son front. Sa seule chance résidait dans la confiance trop grande de la Messiah. Si sûre d'elle qu'elle ne croyait pas utile de s'occuper de tout ce petit monde en même temps... Le cavalier semblait doté de quelques capacités utiles. Troy devait tenter sa chance avec lui.

- Tiens bon Bingo ! lança l'exorciste avant de courir vers l'inconnu.

- Pas...d'problème... grogna douloureusement Bingo alors que son être perdait en intensité, vacillant et s'estompant de la réalité. Troy...

- Vous, là ! Vous êtes entré en contact avec le fantôme ! Avez-vous des capacités psychiques qui permettraient de créer des barrières mentales dans nos esprits, afin d'empêcher la Messiah d'y pénétrer ? Ce serait notre meilleure défense contre elle...

Troy se força à calmer le débit de ses paroles. Il respira longuement et passa une main dans ses cheveux.

- J'aurais besoin de la faire parler pour découvrir qui est derrière tout ça. Comprenez que si nous ne le découvrons pas, d'autres Messiah, et peut-être même des démons encore pires, viendront à leur tour. Je dois y mettre un terme. Vous pouvez choisir de la combattre et tenter de la tuer, mais elle renaîtra toujours de ses cendres, à moins peut-être de lui arracher le cœur et de le brûler...

- TROOOOY !!! Quand tu veux !!!

L'exorciste fit volte-face. Bingo résistait de toutes ses forces contre la Messiah, luttant pour ne pas disparaître à tout jamais. Son aura de feu grandissait, symbole de sa résistance, dernier bouclier contre la puissance du démon. Pour la première fois, Troy vit les larmes sur ses joues, qui contrastaient étrangement avec son air enragé. Les fantômes pouvaient-ils réellement pleurer ? Larmes de colère ? De douleur ? Ou de chagrin ? Le jeune homme n'aurait su le dire mais l'urgence de la situation exigeait sa concentration sur le moment présent.

- La Messiah a un seul point faible : elle craint toute source de lumière trop vive... Mais si nous n'avons pas de lumière pour la piéger, nous n'avons pas d'autres choix que de la combattre et de la vaincre. Et dans ce dernier cas, il me faudra trouver une autre piste pour obtenir mes réponses...

Troy n'attendit pas la réponse du cavalier. Il n'y avait pas de temps à perdre. Le visage fermé, il mit un genou à terre et à son tour, il se mit à dessiner par terre. Jamais ses mouvements ne furent aussi rapides et précis. En quelques secondes, il acheva son rituel et fit appel à une créature qu'il avait espéré ne jamais rappeler des enfers : Shagmor, l'un des terribles chiens de l'Enfer.


En cette heure de la nuit, Troy n'avait pas d'autres armes sur lui que sa capacité à invoquer certains démons ou fantômes qu'il soumettait à sa volonté dans une certaine mesure. Or, sa puissance le limitait dans le choix. Shagmor était le plus puissant qu'il pouvait invoquer, et l'un des plus utiles dans la situation : en effet, la Messiah ne pourrait pas user de ses pouvoirs sur lui, car c'était un animal...
Revenir en haut Aller en bas
Anikeï



Nombre de messages : 137
Points : 42
Date d'inscription : 08/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose - Persuasion - Sphères d’eau
Race: Humain
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Lun 8 Mar - 23:02

La situation ne reste pas longtemps stationnaire. La jeune femme, restée jusque-là immobile, s'empresse de pousser Troy et lui éviter une bourrade monumentale. Mais je dois avouer que mon attaque est du plus bel effet sur le visage de la créature. Le renard mystérieux y va lui aussi de ses crocs, mordant à pleines dents le bras offert. L'enfant pousse un hurlement atroce. Pourtant, elle se met à gratter le sol de ses ongles, le regard fou, profitant que Troy soit aveugle. Et qu'aucun de nous deux ne sache ce qu'elle fait. Cependant, la rapide présentation que l'homme lâche, le souffle coupé, a de quoi faire frémir. Je m'élance, mais le fantôme est plus rapide que moi et sa forme à moitié physique fusionne avec le démon.
Son effort est vain. Horrifiés, nous assistons, tous les trois cette fois, à l'avènement d'une chose qui dépasse mon imagination - certes limitée, mais quand même - en horreur. La fillette a laissé place à son véritable visage : une hideuse caricature de femme, à la peau grise, aux doigts palmés et aux yeux d'un jaune malsain, son visage émacié surmonté de longues cornes rouges et blanchâtres. Elle toise Troy avec une joie mauvaise. Son aura malsaine est presque palpable ; tout semble terni autour de ce démon. Mes propres pensées semblent prises dans une gangue de glace.
A côté d'elle, Bingo se matérialise de nouveau, et sa haine prend la forme d'une aura rougeoyante.Les duels entre femmes sont souvent terribles et sanglants... D'ailleurs, elle livre à Troy une partie de l'histoire. Auquel je ne comprends pas grand'chose, mais je crois que nous avons bien plus urgent à régler en ce moment. Je resserre la prise sur mes saïs. J'ignore de quoi est capable cette bête. Alors comment espérer la vaincre ?
Une fois de plus, Bingo me dispense plus ou moins de penser : furieuse d'avoir été en partie démasquée, le démon tourne son regard vers elle. Le fantôme trébuche et réprime un hurlement. Son aura se modifie alors qu'elle tente de résister... Contre quoi ? De la télépathie, probablement. Voie risquée, très risquée...
Troy profite de cette diversion pour se précipiter dans ma direction. A son débit de paroles précipité, j'en tire trois messages principaux.
Protéger tout le monde par un bouclier mental.
Ne pas tuer ce machin cornu.
Qui n'aime pas la lumière.
J'ai horreur de ce ton si péremptoire, toutefois. Pour qui se prend-il ? Il est autant dans le pétrin que nous, même s'il sait apparemment mieux comment s'en sortir.


- Je vais voir ce que je peux faire, je réponds, laconique.

Sur le sol, Bingo se tord de douleur. Que faire ? Mes dons de télépathie servent à posséder les gens, à en faire des marionnettes. Pas à les protéger. Et si je suis entré en contact avec Bingo, c'est par pur hasard. Je ne vois pas les morts et si j'ai pu parler au fantôme, c'est parce qu'il s'est presque matérialisé. Mais la situation est incertaine et je dois prendre une décision. Après tout, si je rentre en eux et me positionne simplement autour de leur esprit, cela pourra peut-être suffire. Enfin, pour quelques instants seulement, parce que je n'ai jamais morcelé mon esprit en quatre, je n'ai jamais tenté d'ériger des barrières mentales pour autant de personnes et surtout, jamais contre un démon qui a l'air spécialisé dans le domaine.
Bon, eh bien, je voulais du défi, je suis servi !
Je me concentre. Sur mon torse, les lignes courent de nouveau et s'illuminent lentement. Je laisse dériver mon esprit. La femme tout d'abord. Troy ensuite, occupé à son tour à dessiner sur le sol. Bingo est la dernière, la plus difficile à posséder. Tous les trois sursautent à mon arrivée dans leur tête et pendant une fraction de seconde, ils n'ont plus de liberté de mouvement. Mais je n'y mets pas toute ma force immédiatement.


< Désolé, j'improvise > je lâche avec ironie.
La Messiah a sans doute senti qu'il se passe quelque chose, mais elle est trop concentrée sur son fantôme d'ennemi pour s'intéresser à moi. C'est ça l'ennui avec les gens qui se savent forts. Ils oublient qu'on peut toujours être meilleurs qu'eux. Enfin, j'espère qu'à nous trois, ce sera le cas !
Près de moi, l'homme a fini ses incantations. Et surgit dans le cercle un chien noir, hirsute, de la taille d'un gros loup mais bien plus effrayant, le regard incandescent et les babines ruisselantes.


*Ah bah merde alors... Pas mal comme tour de passe-passe*

Ignorant si je fais profiter mon public de mes pertinentes remarques, je me campe sous le nez de la Messiah, mes saïs au poing. Elle détourne son regard de Bingo et me fixe comme si elle venait de s'apercevoir de mon existence. Elle ne va pas le regretter.

- Surprise.

Je lâche ma force dans mon esprit, entourant les pensées de la femme, de Troy et de Bingo du mieux que je le peux. Au sol, le fantôme se redresse péniblement. Son aura reprend des couleurs. La Messiah grimace de rage. Je sens alors comme un coup formidable au sein même de mon esprit.

immonde bâtard, espèce de vermine, tu vas me le payer, je vous saignerai tous, et je dévorerai

La douleur devient de plus en plus insoutenable. La force du démon est énorme face à la mienne. Je serre des poings. Paradoxalement, plus j'amplifie la force de mes barrières mentales, plus mon tatouage irradie de cette lueur blanche si particulière, et en même temps innocente comme la lumière du soleil. Cependant, le démon déteste la lumière, et c'est parfois avec des armes simples qu'on vainc. Enfin, si j'arrive à tenir... Il faut que je m'en sorte sans que l'Epée prenne possession de moi, sinon je vais encore finir à moitié mort...
Le démon continue d'employer ses dons contre moi. Je ne vois que ce visage inhumain, parfois une pensée de la femme - Sélénya - ou de Bingo - des volées d'injures - me parviennent, mais assourdies et lointaines. Si elle prend possession de moi, elle aura les trois esprits de mes alliés momentanés à sa merci... Je résiste contre cette pression qui menace de me faire éclater le crâne. Je sens à peine un liquide couler le long de mon cou et de mon nez. La douleur m'aveugle presque. Un dernier effort. Pendant un bref instant, j'entrevois un elfe fantomatique derrière le démon, qui m'adresse un sourire amusé. Le Servant d'Esprit.
Un dernier effort contre la paralysie mortelle qui gagne mes pensées. Mon tatouage devient presque incandescent, m'entourant d'un halo d'un blanc pur, insoutenable. Le démon recule en sifflant. J'aperçois une gueule de loup apparaître entre ses cornes : le chien infernal la précipite au sol et son étreinte se relâche brutalement. J'ai de nouveau l'esprit libre et les pensées de Sélénya, de Bingo et de Troy sont saines et sauves. Cette idiote de gamine n'a pas compris que plus elle me pousse dans mes retranchements, plus mon tatouage lui brûle les yeux. Par chance, j'ai tenu, et la balance a penché en ma faveur...


- Maintenant, j'aimerais bien que vous vous dépêchiez, je ne compte pas tenir ainsi jusqu'au matin, je soupire, passant brièvement ma main sur mon visage et découvrant que c'est du sang qui s'écoule de mon nez et de mes oreilles.

[l'elfe fantomatique que je mentionne n'est pas un mort mais une sorte d'esprit magique lié à mes pouvoirs...je ne sais pas si Troy peut le voir]
Revenir en haut Aller en bas
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Jeu 11 Mar - 21:29

Très bien tout ça, je vous valide et je vous emmène dans la forêt (parce qu'il est fait mention d'arbres et que Anikeï est déjà dans la plaine drunken )

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Sélénya



Nombre de messages : 54
Points : 18
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maîtrise de l'eau / Télékinésie / Télépathie
Race: Inclassable
Niveau de puissance:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Sam 13 Mar - 13:39

Je devais avouer que si j'avais su comment Troy réagirait face à l'aide que je lui apportais, je me serais abstenue et l'aurais laissé dans ses emmerdes. Cependant, je refrénais mon envie de l'envoyer balader. J'étais bien plus intéressée par ce qui se passait avec l'enfant, vu que mon attaque avait échouée. Yara, mordu à la patte, me rejoignit en geignant, coupant court à l'affrontement. J'espérais simplement qu'il n'allait pas se retirer du combat pour devenir simple spectateur comme il le faisait parfois, et que ce n'était qu'une reprise de distance pour mieux réattaquer. Sauf que Troy, agrippé à mon bras, posait de drôles de questions concernant les agissements de la... Messiah. Aucun des protagonistes n'eut le temps d'empêcher l'enfant de parvenir à ses fins, et le résultat fut des plus surprenants, de mon point de vue bien entendu. La créature qui se dressait devant nous était plutôt horrible, mais elle titilla ma curiosité puisqu'elle m'était totalement inconnue. En d'autres circonstances, je l'aurai étudié... En d'autres circonstances...

La transformation achevée, Troy recouvrit la vue et se précipita vers le cavalier en déversant un flot de paroles dont je ne compris que les éléments principaux. La lumière vive pouvait perturber la créature et qu'elle ne mourrait qu'une fois le cœur arraché. Je me demandai seulement qui allait bien pouvoir se charger de cette tâche vu que je n'étais pas vraiment au sommet de ma forme et que Troy ne disposait pas des éléments nécessaires pour un exorcisme. Tout nos espoirs reposaient donc sur l'inconnu. D'ailleurs, ce dernier capta de suite l'importance des boucliers mentaux car je perçus sa présence dans mon esprit et je faillis lui claquer la porte au nez, par réflexe. Cependant, je lui permis de dresser son bouclier, essayant de l'aider dans son entreprise. Je parvins à capter quelques informations à son sujet via le lien télépathique, en particulier son nom. Or, il ne fut pas le seul à s'inviter dans mon esprit. Bingo m'avait carrément possédée.

**Bon sang, c'est quoi ce délire?...**

**T'inquiètes ma poule, c'est temporaire.**
**Mais...**
**La ferme! Aide-moi plutôt à pénétrer l'esprit de ce monstre de foire...**


Elle ne me laissa pas vraiment le choix. Laissant Anikeï, puisque tel était son nom, je m'infiltrai dans l'esprit de la Messiah tandis qu'elle était accaparée par Troy, son chien de garde et le cavalier qui l'attaquait de front. Parvenant à passer ses défenses avec l'aide du fantôme, je captai une partie de ses pensées dont le terme Archon Darrex. La signification m'échappait mais je n'eus guère le temps d'approfondir qu'une déflagration ne jeta hors de son esprit. Mon corps tressaillit comme si je venais de recevoir en violent coup de poing, les défenses d'Anikeï s'effondrèrent sous le choc et la présence de Bingo disparut, expulsée.

La seule chose que je voyais c'était ma fille... Ma pauvre petite se faire massacrer sous mes yeux. Je voulais la secourir mais j'étais impuissante, entravée par des chaînes, horrifiée par le spectacle se déroulant devant moi. Le rire de l'assassin me parvenait à travers le brouillard entourant mon esprit. Mon corps, meurtri par les coups, n'était qu'une plaie sanglante. Je voyais mon enfant implorer l'aide de sa mère... Cette épreuve me brisa, laissant une blessure ouverte dans mon être. Une haine farouche se développa à l'encontre de l'assassin, haine que je nourrissais avec le temps. Et voilà qu'il m'était donné de venger Cléïa, ma fille. Le destin avait mené le bourreau sur mon chemin. Voir son visage me fit entrer dans une rage meurtrière que je devais laisser s'exprimer. Lui, Anikeï, celui qui m'avait enlevé mon trésor, qui me l'avait arraché pour le jeter dans les limbes du Trexarion (monde des morts sur Moraven), allait devoir payer pour son crime. Avançant silencieusement vers lui, je l'attaquai tandis qu'il se remettait difficilement de son duel avec la Messiah, dont j'avais complètement oublié la présence. Usant de mes poings, je me jetai sur lui, le frappant violemment au visage. Ma haine avait décuplé mes forces et occulté la douleur des mes blessures physiques. J'enchaînais les coups, sans lui laisser le temps de respirer, sans logique mais toujours dans le même but : le détruire...
En dépit du recul de la créature, la vérité qui s'imposait à mon esprit restait toujours vivace. Posant un regard haineux sur mon adversaire, je stoppais quelques instants, le temps de dégainer mes épées. Cet arrêt momentané pouvait se retourner contre moi, mais je n'en avais que faire. Ma soif de vengeance devait être étanchée, même si elle me poussait à l'imprudence.

Yara, quant à lui, posa un regard étonné sur moi, se demandant ce qui se tramait. Car il ne parvenait plus à entrer en contact avec moi. Il sentait que quelque chose d'anormal s'était passé suite à mon contact avec la créature. De plus, la présence du chien de l'enfer lui hérissait le poil, le poussant à reprendre sa forme initiale. Mais, le plus urgent était de maintenir en respect la Messiah qui, profitant que je m'occupais d'Anikeï, commençait à se relever en attaquant le chien. Alors, considérant que le cavalier pouvait se débrouiller seul, le renard joignit ses forces à celles du canidé.
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Mer 17 Mar - 21:16

La situation avait dégénéré plus rapidement que ne l'avait prévu Troy. Il commençait à craindre que les choses n'échappent définitivement à son contrôle, et la simple perspective d'échouer face à la Messiah l'irrita au plus haut point. Cela signifiait une victoire écrasante pour Raziel, son double maléfique dont les machinations perverses ne cessaient de ruiner la vie du jeune exorciste. Il ne pouvait pas lui abandonner cette victoire. Il ne le devait pas... Jamais.

Soudain, Troy fut tiré de ses réflexions : la femme s'était brutalement retournée contre le cavalier, pourtant d'une aide inestimable. La vérité ne fut pas longue à se frayer un chemin dans l'esprit du médium : la Messiah avait usé de ses pouvoirs pour insérer un faux souvenir dans la mémoire de la malheureuse. Un malheur, une tragédie, ou n'importe quel autre événement pouvant engendrer assez de chagrin et de haine pour pousser la femme à se ruer sur l'homme. Troy voulut s'élancer pour s'interposer mais le démon l'agrippa à la gorge et le souleva de terre. Grimaçant de douleur, l'exorciste jeta un regard au cavalier :

- Le démon lui a... insufflé une fausse vérité, réussit-il à articuler péniblement. Ne la tuez pas... faites-lui... entendre raison...

- Troy ! Shagmor ne peut pas attaquer tant que tu es entre les griffes de la Messiah ! avertit Bingo.

- Merci, Bingo ! grogna le jeune homme en se débattant avec un regain d'énergie.

- De rien...

- Une autre information utile ?

- Non...

Le fantôme de la jeune fille fit volte-face et se mit à fureter, à la recherche d'un objet quelconque pour aider son ami. Son regard se fixa sur les saïs du cavalier... Bingo fronça les sourcils et concentra toute son énergie. Il ne lui fallut que quelques secondes pour agir. A la vitesse de l'éclair, elle lui arracha des mains l'une des deux armes et s'en servit pour poignarder la Messiah au bras, jusqu'à ce qu'elle lâche prise. Troy retomba lourdement au sol et le saïs resta planté dans la chair verdâtre du démon hurlant.

- Heu... désolée, fit Bingo à l'adresse du cavalier. Je vous le récupèrerai... prochainement... promit-elle avec un sourire gêné.

- Bingo, tu es entré en contact avec la Messiah.

- Si on veut... grogna la jeune fille.

- Eh ben alors, qu'est-ce que t'as appris ?

- Archon Darrex... C'est tout.

- Quoi ? souffla Troy.

Il se redressa, la respiration haletante, un voile de sueur se tissant sur son front. Archon... Archon comme Archon Deus-Ex ? Non... Impossible... Le médium se refusait à croire une telle aberration. Ce genre d'êtres n'était que pure chimère. Un mythe enterré par le temps et la réalité. Le ricanement sordide de la Messiah ramena Troy à la présente situation, et il bondit sur le côté en évitant de justesse le coup qui s'abattait sur lui. Shagmor, l'un des chiens de Satan, retroussa ses babines d'un air menaçant et se mit à secréter un étrange liquide qui chuinta au contact du sol, faisant fondre la matière : le plus puissant des acides... Et comble du phénomène, lorsque la bête aboya, cela engendra une réaction et ce fut une véritable tornade de feu qui se déversa hors de sa gueule. On aurait cru, l'espace d'un instant, que Shagmor vomissait de la lave. Mais le feu prit forme et dans une spirale infernale, atteignit la Messiah. Effrayé et fou de colère, le démon recula. Déjà, des cloques de formaient à la surface de sa peau. A l'apogée de sa fureur, la Messiah déchaîna ses pouvoirs. Elle avait déjà su imposer une fausse vérité dans l'esprit affaibli de la jeune femme, et elle ne comptait pas s'arrêter là...

Dans les secondes qui suivirent, alors que le cavalier était aux prises avec la jeune femme déchaînée, il fut privé de sa vue. Troy perdit l'ouïe et Bingo chercha désespérément un moyen de se rendre utile. Bientôt, le champ de bataille vira à une étrange scène où se débattaient un aveugle, une furie, un démon, un fantôme et un sourd. Seuls Shagmor et l'étrange renard, insensibles à la magie et donc aux effets de la Messiah, demeuraient sur leurs positions.

- Les yeux ! hurla Troy, incapable de s'entendre.

- Quoi les yeux ? grommela Bingo, les mains sur les hanches.

- Crève lui les yeux ! Cela devrait suffire pour annihiler ses effets sur nous ! insista Troy, qui devinait l'incompréhension de son ancienne partenaire d'action.

- Crève lui les yeux... Crève-lui les yeux... bougonna le fantôme. Facile à dire... J'y vais avec les doigts ? Tu crois ? Ou alors je tente avec les dents ?

Troy leva les yeux au ciel, exaspéré.

- J'entends rien du tout ! tonna-t-il en désignant ses oreilles.

- M'ouais...

Alors que la Messiah se battait contre le chien de l'Enfer, décidément ennemi redoutable, Bingo se tourna vers le cavalier et son adversaire inattendu, comme si elle comptait sur l'un des deux pour se charger de rendre aveugle la Messiah. S'ils y parvenaient, ils allaient vite savoir si Troy avait eu raison ou non... La seule certitude de Bingo, c'était que la Messiah ne serait pas pour autant vaincue.... Un démon aussi puissant ne pouvait être tué par n'importe qui ou de n'importe quelle façon, et il faudrait décidément compter sur Troy pour s'en débarrasser. Restait à découvrir comment...

Tout à ses réflexions, Bingo ne perçut pas la brutale amplification démoniaque, comme si une vague d'énergie maléfique se déversait autour des combattants. Un halo menaçant, d'origine inconnue, dont la puissance n'était pas à mettre en doute. Ce n'était pas celle d'un démon ordinaire, pas celle d'un homme, et personne n'était en mesure de l'identifier. S'il se tramait quelque chose dans les environs, d'aucun ne pouvait affirmer de quoi il retournait... Sans compter que l'aura de la Messiah, déjà fort présente, se mêlait intimement à cette nouvelle vague ténébreuse...
Revenir en haut Aller en bas
Anikeï



Nombre de messages : 137
Points : 42
Date d'inscription : 08/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose - Persuasion - Sphères d’eau
Race: Humain
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Ven 19 Mar - 0:33

Tout aurait pu se passer à merveille. Troy donnait des ordres à sa créature, qui chiquait méchamment le démon. Quant à moi, je tenais encore, et s'ils se pressaient un peu, on pourrait mettre un terme à ce petit jeu. Mais voilà, tout ne se passe pas comme on le désire.
Bingo, je le sens, s'invite dans l'esprit de Sélénya. Et par ce biais, je ne sais pas ce qu'elle tente, mais le démon tourne vers nous un regard mauvais, lourd de haine, et un sourire dégouttant de bave. Je n'ai pas le temps de trop comprendre pourquoi : une bourrade psychique, un coup de boutoir plutôt, fait voler en éclats tous mes boucliers mentaux. La force me brise le crâne et je finis sur les genoux, le nez ruisselant de sang.Abasourdi par le choc, je me relève péniblement, le corps encore en état mais la tête broyée. Le temps que mes yeux cessent de me montrer des étoiles scintillantes, Sélénya se dresse face à moi, farouche, et...m'envoie un droit en pleine poitrine.


- Mais vous êtes malade ? Qu'est-ce qui vous prend ?

Je me dis qu'il a bien fallu que la Messiah fasse quelque chose pour ruiner ainsi tous mes efforts. Bingo me regarde, avec l'air de quelqu'un parfaitement honteux. Je n'ai pas le temps de réfléchir d'avantage : la jeune femme s'est reculée, a dégainé ses épées et fonce sur moi, bien décidée à me décoller la tête du corps. Moi qui avait décidé de voyager léger...
Je tends les mains et l'Epée apparaît, contrant de justesse l'attaque furieuse de Sélénya. Elle enchaîne aussitôt un nombre de passes qui ne me laissent pas le temps de réfléchir à la situation actuelle. A vrai dire, elle est une épéiste hors pair et je me demande bien si je vais tenir longtemps sans finir blessé...ou pire.
Du coin de l'oeil, j'entrevois Troy se ruer vers nous, prêt à se jeter sur Sélénya pour la plaquer au sol. Mais le démon est plus vif et le saisit au collet. Troy ainsi pris, le chien tout de suite plus conciliant et la jeune femme manquant de me planter sa lame dans le bras, la situation pourrait être meilleure... Les explications de l'exorciste sont évidentes en réalité, mais bien plus facile à dire qu'à faire !


- Je suis votre allié ! je lance à la cantonade, tout en esquivant, Je suis avec vous !

Mais que dire lorsqu'on ignore ce que l'adversaire a en tête ? Je rentrerais bien dans sa tête, mais je crains de ne pas pouvoir en chasser la Messiah avec tant de choses à faire et une migraine si terrible. Sans compter que trois esprits dans un seul corps risque de faire un mélange explosif...
Je sursaute en sentant une main glacée contre moi. Bingo sautille vivement, assez matérielle pour avoir saisi un de mes saïs. Elle s'empresse de lacérer le bras de la Messiah, qui finit par lâcher prise. Troy retrouve la terre ferme, et Shagmor son agressivité. Un sang verdâtre, immonde, suinte de la plaie et trempe mon arme.


- Je vous le récupèrerai... prochainement... murmure Bingo avec contrition.

- Pas de problèmes, tant que tu me le laves, j'ironise, en contrant de nouveau l'attaque de Sélénya.

Bon, ça commence à bien faire cette histoire. S'il faut se battre contre ses alliés, on ne va pas en sortir ! Une vague de chaleur manque de me roussir le pantalon. Je ne préfère pas savoir ce que ce chien sinistre a fait, mais une fois de plus, le démon est en difficulté. Hélas, il doit être écrit quelque part qu'on ne peut pas la vaincre. A l'instant où je prend mon élan pour envoyer mon pied dans l'estomac de Sélénya et la calmer quelques instants, tout devient brutalement noir et je panique pendant quelques secondes. Me voilà retrouvé dans le triste rôle de Troy... Une violente douleur me traverse le bras. La femme, elle, voit encore clair. Et pour cause : elle vient de me toucher. Je plante l'Epée dans le sol, elle ne m'est plus utile pour le moment, et je tente de frapper Sélénya. Mais si mon ouïe est bonne, je ne peux pas non plus deviner le moindre de ses faits et gestes... La voix de Troy est couverte par les aboiements furieux du chien et ses attaques répétées. Comment se fait-il qu'il soit insensible à ces sorts ? Je me rappelle alors que Troy avait fait mention que les animaux étaient insensibles à cette magie... Pourquoi ne pas y avoir pensé avant ? Mais ai-je seulement la force pour me transformer assez longtemps ? Oui, si je ne fais usage que de ce don, que je connais depuis si longtemps...


- Bingo ! Viens m'aider, vite !

- Heu désolée, j'peux pas être partout, hein...

- Je lui crève les yeux autant de fois que tu veux, mais nom de Dieu, débarrasse-moi de Sélénya pendant deux minutes !

J'entends un vague bruit de pas et les coups qui pleuvaient s'arrêtent alors que la femme hurle de dépit. Je serre mes poings sur mon crâne. Utiliser les forces qui me restent...
Au moment où je retrouve brutalement la vue, je sens que nous ne sommes plus en petit comité intime. Quelque chose vient d'arriver, quelque chose de terriblement puissant. La Messiah en gagne en rage et en force. De ma hauteur, je ne vois que les pieds des combattants, et les herbes hautes, pas moyen de savoir ce qui vient d'arriver. Raison de plus pour hâter ma tâche.
Je file à toute vitesse vers les jambes du démon, et je l'escalade pour arriver sur sa tête, glissé entre ses cornes, là où il lui sera plus dur de m'atteindre. Et, les pattes bien arrimées dans sa chair, je déploie le long corps immaculé d'hermine que je me suis donné pour arriver sur son front, face à ces yeux globuleux qui me soulèvent l'estomac. L'idée est peut-être pitoyable, mais au moins j'en ai eu une, et plus la forme est petite, moins j'ai à me concentrer. Bonne astuce, à en croire la force qui s'approche...
Je plante mes dents acérées comme des aiguilles dans le premier oeil, et le dévore sans penser à sa nature, à la vitesse de l'éclair, jusqu'à ce que le liquide poisseux qu'il contient me colle la fourrure. Vite, alors que les mains du démon cherchent à me happer, je grignote l'autre oeil, balloté, secoué, agrippé par la queue et impitoyablement tiré hors de mon abri, alors que mes griffes lacèrent le crâne de l'ennemi...


Revenir en haut Aller en bas
Sélénya



Nombre de messages : 54
Points : 18
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maîtrise de l'eau / Télékinésie / Télépathie
Race: Inclassable
Niveau de puissance:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Sam 20 Mar - 12:24

Yara secondait Shagmor, mordant à pleine gueule toute partie de la Messiah qui passait à sa portée, jusqu'à ce que cette dernière parvienne à se débarrasser des deux animaux, portant un violent coup de poing sur le museau du kitsune. Sonné, Yara lâcha prise quelques instants, la démone en profita pour s'attaquer à Troy, neutralisant temporairement le chien de l'enfer. Reprenant ses esprits, le renard constata que Bingo était parvenue à libérer son exorciste et la réaction du chien de Satan ne se fit pas attendre. Un déluge de feu s'abattit sur leur adversaire, augmentant sa fureur. Levant les yeux au ciel, Yara se demanda comment il allait parvenir à la tuer même s'il entendait les conseils du noble. Laissant ses réflexions de côté, il sauta de nouveau à la gorge de la Messiah, lui infligeant de nouvelles blessures et certainement accentuant la rage de l'enfant-démon.

De mon côté, je continuais d'attaquer Anikeï, qui se défendait plutôt bien sous le déluge de mes attaques. Il tentait de me raisonner, je l'entendais mais ne prenais pas en compte ses dires. Comment croire le meurtrier de ma fille? Absorber par ma vengeance, je ne pris pas garde aux nouveaux développements concernant la Messiah. La perte de sens d'Anikeï servit mes dessins et je jubilai quand mes épées tailladèrent la chair de mon adversaire. Sauf qu'il demanda l'aide de Bingo, dont l'intervention permit au métamorphe de s'échapper. Je poussai un cri de dépit et tenta de le rattraper, mais Bingo s'invita une nouvelle fois dans mon esprit.

**Arrête tes conneries, ma vieille, tu fous la pagaille alors qu'on n'en a pas besoin...**

Elle ne s'arrêta pas là, prenant possession de mon corps, entravant mes mouvements. Sans lui répondre, je bataillais pour reprendre le contrôle mais le fantôme était un squatteur à la détermination inébranlable. Tandis qu'elle monopolisait mon attention et qu'un crêpage de chignon se déroulait dans mon esprit, Anikeï parvint à son but, les yeux de la Messiah.

Yara, reprenant sa forme initiale pour avoir plus de force et de puissance (proportions doublées par rapport à un renard normal), s'attaqua aux bras de la créature, déchirant et emportant à moitié les membres, permettant ainsi à l'hermine de poursuivre son repas tranquillement. Pourquoi ce passage à la vitesse supérieure de la part du renard? Parce qu'il percevait nettement l'aura malveillante qui s'amenait vers nous et devina que nous ne pouvions faire face à un second ennemi.


L'emprise de la démone sur mon esprit sembla se dissiper petit à petit alors qu'elle souffrait de la perte de ses yeux et des blessures que n'arrêtait pas de lui infliger les canidés. Affaiblie, elle parvenait encore à se tenir debout. J'arrêtai de m'acharner sur Bingo, reprenant en grande partie mes esprits. J'avais une sensation désagréable dans l'esprit, la vérité sur ma pseudo-fille cherchant encore à s'exprimer.

**Syl, tu n'as pas de fille**
m'assena avec force Yara.

J'étais quelque peu perdue dans toute cette histoire.

**Bon, la louve a rangé ses griffes?**

**Je crois...**
**Pff...**

Regard sceptique de la part de Bingo, que je soutins avant qu'elle ne s'éclipse. Conservant mes armes en mains, je tournai mon attention vers mes compagnons et plus particulièrement sur Yara. Je fronçai les sourcils car le voir sous sa véritable apparence était rarement de bonne augure.
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Sam 20 Mar - 20:52

Les initiatives s'enchaînèrent à un rythme infernal, guidées par Troy de Claymore. Le jeune exorciste luttait contre sa surdité temporaire, peu enclin à céder la victoire si aisément. Sa puissance était peut-être sur le déclin, mais la force de son âme ne serait jamais vaine et ses connaissances en démonologie en faisaient un allié de poids. Raziel ne l'emporterait pas au Paradis. Jamais. Il pouvait bien envoyer toutes les créatures déchues que les Enfers s'efforçaient de digérer, Troy saurait dégainer de nouvelles armes pour les combattre. La bataille de ce soir en était la preuve vivace et irréfutable, mais bien vite, le jeune homme sentit sa confiance s'ébranler. La vague d'énergie maléfique qui continuait de déferler sur eux l'inquiétait...

- Nom d'une raclure de balai à chiottes, t'as vu ça ? ricana soudain Bingo, attirant de nouveau l'attention de Troy à la réalité du moment présent. Ce type est pas croyable ! Il s'est transformé en bestiole poilue pour lui bouffer les yeux ! Hé, tu m'entends Troy ?

- Oui, je t'entends, grogna l'Exorciste avant de se tourner brièvement vers l'inconnue qui s'en était finalement prise à l'homme. Comment va-t-elle ?

- Comme quelqu'un qui vient de se défouler rageusement sur un innocent après avoir cru à un ramassis de conneries...

Troy jeta un oeil froid à Bingo. Il n'avait pas suivi les derniers rebondissements mais à l'évidence, le cavalier avait trouvé le moyen de rendre à la jeune femme sa raison. Faire surgir la vérité pour détruire le mensonge n'était pas toujours aisé, en particulier selon la force de l'esprit assujetti. Mais l'homme s'en était plutôt bien tiré, ce qui permit à l'Exorciste de s'intéresser de nouveau à la Messiah. Ses hurlements diminuaient à peine et sa colère, abyssale, allait croissante depuis que l'hermine lui avait dévoré les yeux. Troy demeura sceptique car il en savait assez sur les démons de ce genre pour se douter que cela ne suffirait pas à la neutraliser totalement. Shagmor, le chien de Satan, l'avait lui aussi compris. Dans un dernier élan, aussi gracieux que spectaculaire, il bondit à la gorge de la créature et l'enserra de ses mâchoires d'acier. La puissance de son corps lui permit de faire basculer la Messiah à terre et il la maintint sans faiblir. Des grondements sourds s'échappaient de sa gorge et son regard étincela dangereusement. Sa queue fouetta l'air et Troy se rapprocha prudemment.

- Fais gaffe, hein, lui intima Bingo, qui préféra se tenir à distance respectable.

- C'est le moment ou jamais de la faire parler, souffla Troy. Elle est affaiblie mais ça ne durera pas. D'ici quelques minutes, elle va entamer un cycle de régénération et recouvrer la totalité de ses possibilités.

- Tu serais pas un peu rabat-joie des fois ? grommela le fantôme de l'adolescente. Pourquoi tu lui arraches pas simplement le cœur ? Comme ça, on aura une pourriture infernale en moins sur les bras !

- Nous le ferons, promit Troy. Mais après avoir puisé les informations que nous cherchons directement à la source.

Il y eut un silence, pendant lequel un souffle glacial se répandit dans la nuit. Toutefois, Troy y fit à peine attention, trop concentré sur sa tâche.

- Bingo, à toi de jouer.

- Ah nan ! Et puis quoi encore ? J'ai déjà donné ! Pas question que je remette ça ! J'en ai ras la casquette de me faire botter le cul par ce truc cornu !

- S'il te plait, le temps presse ! ordonna sèchement Troy en mettant un genou à terre, tout près de la Messiah, qui continuait de se débattre mollement contre l'emprise de chien de l'Enfer. J'ai besoin de réponses !

Bingo s'apprêtait à répliquer lorsqu'un long hurlement se répercuta dans la nuit. Un hurlement indescriptible, suffisamment strident pour obliger toute personne présente dans les parages à se boucher vivement les oreilles. Un formidable coup de tonnerre ébranla la terre et un déluge d'éclairs vint tracer un puzzle à la face de l'empyrée. Un mer de nuages, sombres et menaçants, prit corps dans une lente spirale noire, qu'on parvenait à distinguer dans le cœur de la nuit. Puis, en son sein, ce fut comme un immense brasier qui déchira les ténèbres. L'aura maléfique déjà présente s'amplifia brutalement et une forme ailée tomba des cieux. Elle émit un nouveau cri et fondit vers les protagonistes de la scène. Alarmé, Troy se redressa et Bingo pâlit.

*Fermez les yeux et quoi qu'il arrive, ne les rouvrez pas...* murmura soudain une voix douce dans le silence éphémère.

Troy plissa les yeux, désireux malgré lui de distinguer cette chose méconnue qui filait droit sur eux. Mais, comme mué par une volonté autre, il ferma les yeux et recula. Bingo en fit autant et tous devinrent les témoins involontaires d'une dangereuse émergence...

- Fermez-les yeux ! ordonna Troy dans un cri désespéré, à l'adresse de ses compagnons. Fermez les yeux et ne les rouvrez pas, quoi que vous entendiez...

Espérant que chacun avait obéi à son injonction, conscient qu'il s'agissait là d'une question de vie ou de mort, il tourna le dos à la Messiah dont les hurlements se mêlaient à ceux de la créature ailée. Un instant plus tard, un être repoussant dont le buste squelettique semblait être celui d'un homme fusionna avec la Messiah. Ses ailes, tout aussi décharnées, se replièrent dans un craquement sinistre et son crâne s'estompa en même temps que son dernier hurlement.


Puis ce fut au tour de la Messiah d'émettre une série de cris tout juste supportables, pendant qu'elle se tordait de douleur au sol. Troy prit le risque de rouvrir les yeux, son instinct lui soufflant que le danger le plus grand était passé. Juste avant qu'il ne porte son regard sur le démon, il eut le temps d'apercevoir la silhouette fantomatique et lumineuse d'une jeune femme aux longs cheveux blancs, peu avant qu'elle ne soit absorbée par l'ombre de la nuit. Une illustre inconnue du monde spectral, messagère silencieuse, peut-être envoyée par quelqu'un, venue les sauver avant de disparaître. Mais était-elle réellement une inconnue ? Troy n'en était pas si sûr, car l'aura qu'il avait cru ressentir lui était vaguement familière. Avait-il donc un ange pour veiller sur lui ? Chassant toutes ces pensées absurdes, Troy reporta son attention sur la Messiah, au moment précis où une terrible explosion le projeta quelques mètres plus loin.

La Messiah, comme sous l'effet d'une pression intérieure trop importante, venait tout simplement d'imploser... Son dernier hurlement s'éteignit et Troy, dégoulinant de son sang immonde, se dressa sur son séant avec une grimace écœurée. Il ne restait rien du démon, en-dehors de quelques lambeaux de chair sanguinolents et d'un peu de tripaille au sol.

- Incroyable... murmura Bingo, l'air perplexe.

- Et merde. Je n'aurais jamais les infos que je voulais... marmonna Troy.

Il se releva péniblement tout en pataugeant dans l'immondice infernale.

- Ouais mais au moins, t'es en vie ! Pis c'était quoi ce foutu machin ?

Troy secoua la tête et eut un soupir :

- Je ne sais pas trop, reconnut-il à regret. Mais je compte bien le découvrir. Je n'avais encore jamais entendu parler d'un être capable d'une chose pareille... A moins que ce ne soit... un Immémorial, mais j'ai toujours douté de leur existence et je ne sais pas grand chose sur eux...

- Pourquoi tu nous as demandé de fermer les yeux ? Pour nous épargner le dur spectacle ? ironisa le fantôme.

- Non. Parce que si nous avions vu le visage de cette... chose, nous serions tous morts. Certains êtres venus des tréfonds du temps ne doivent jamais être contemplés sous leur forme originelle. Ce serait synonyme de mort pour l'imprudent qui s'y oserait...

- Comment tu le sais ?

- Je ne sais pas, murmura Troy, l'air perdu. Mais je le sais. C'est tout.

- Et quand on est déjà mort ? Comment ça se passe ? se moqua Bingo.

- Mal. Tu aurais quitté le Monde Astral pour rejoindre le Néant. Et ça, pour l'éternité bien sûr... rétorqua Troy avec un sourire narquois.

- Bien sûr... Un Immémorial donc... répéta Bingo, mimant une profonde réflexion.

- Je n'ai pas dit ça. C'est juste une piste à exploiter, corrigea Troy avant de revenir lentement vers ses compagnons d'infortune.

Il devait s'assurer que tout le monde allait bien et accessoirement, les remercier pour l'aide apportée, même involontaire. Pendant ce temps, Bingo alla ramasser le saïs emprunté au cavalier et tenta de l'essuyer sur ses vêtements, sans succès... La lame passait au travers de son corps. Elle n'arrivait plus à se concentrer suffisamment pour redevenir matérielle. Grommelant, agacée, elle vint vers Troy et essuya consciencieusement la lame sur lui.

- Ben faut pas te gêner, grogna l'exorciste.

- 'scuse... Mais toute façon, t'es tellement crado que ça sert à rien...

- Va te faire foutre.

- Dégeu.

Troy leva les yeux en étouffant un juron puis s'empressa d'aider la jeune femme à se relever. Tous avaient été sacrément secoué par l'explosion aussi violente qu'inattendu de la Messiah... Désormais, le jeune homme allait devoir s'attacher à découvrir qui était cette créature qui avait mis fin aux jours de la Messiah, et par là même comprendre les nouveaux desseins de Raziel...
Revenir en haut Aller en bas
Anikeï



Nombre de messages : 137
Points : 42
Date d'inscription : 08/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose - Persuasion - Sphères d’eau
Race: Humain
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Dim 21 Mar - 23:39

Les yeux de la Messiah sont véritablement immondes. Leur liquide poisseux suinte et colle mes pattes à son crâne pâle. Ses mains manquent de m'arracher à mon perchoir, au moment où le chien démoniaque se rue sur le démon. Le renard, quant à lui, se métamorphose en une noble bête aussi grosse qu'un loup. Je n'ai encore jamais vu une telle chose, mais il sera bien temps de s'étonner plus tard.
Le démon bascule en battant des mains et sa rage est palpable. Je saute au sol et m'écarte du combat à toute vitesse. Face aux deux animaux, une hermine ne serait pas d'une grande aide. Dressé sur mes pattes arrière, je contemple le spectacle. L'épuisement me fait frissonner. Je pourrai probablement tenter une autre métamorphose mais je ne crois pas qu'on ait besoin de mon aide. Les deux animaux plaquent le démon sur le sol et Troy s'approche d'elle pour l'interroger...avant qu'elle ne reprenne du poil de la bête. Ouais, j'avais raison. Autant garder les quelques forces qui me restent pour la suite des évènements. La migraine me scie le crâne. Quant à ma tortionnaire provisoire, je ne la vois plus mais il semblerait qu'elle se soit calmée.
Au moment où Troy parvient à convaincre Bingo d'effectuer un nouveau passage dans la tête de la Messiah, un long cri perce la nuit comme une dague. L'hermine que je suis glapit de douleur, les tympans vibrant à la limite du supportable. Malgré ma vue approximative, je vois clairement d'épaisses nuées se rassembler au-dessus de nous et tourbillonner comme une tornade. Ce n'est pas bon du tout ! J'essaye de reprendre forme humaine le plus vite possible mais un damier d'éclairs fend les nuages enténébrés et l'aura maléfique me prend au coeur plus violemment que l'a fait la Messiah. Le tonnerre roule dans les cieux et sur la terre, faisant vibrer mon frêle corps. L'hermine est figée par la peur et je ne vaux guère mieux car je peine à reprendre contrôle de moi-même. C'est avec effroi que je vois un cône d'obscurité descendre lentement du nuage menaçant. Quelle cruelle surprise nous réserve-t-on encore ? Décidément, ce Troy semble maudit...
Je n'ai pas le temps de réfléchir plus. Un torrent de flammes traverse cette porte infernale et une forme ailée fend les flammes et fond vers nous. Je recule lentement, le regard fixé malgré moi sur cette chose que je n'ai pas envie de voir.


- Fermez les yeux ! hurle Troy, au moment où une douce voix venue de Dieu sait où, me conseillait la même chose...par la pensée.

Cette fois, la prudence l'emporte sur toute curiosité. A toutes pattes, je creuse le sol meuble à une vitesse hallucinante, puis je me roule en boule dans ce trou improvisé et je rabats ma queue sur mon museau. Un tel comportement me déplaît, mais ma volonté ne m'appartient plus. La peur et une force étrangère me poussent à me blottir en terre. D'ailleurs, mes autres sens comblent la lacune de cette perte de vision...
Le frottement doux d'ailes de chauve-souris, les craquements sinistres d'os brisés et ce cri strident, horrible...
Bientôt, d'autre braillements viennent s'ajouter à cette cacophonie et couvrent le tonnerre. Oubliant toute prudence, je plaque ma queue et mes pattes sur mes oreilles. Mais mes yeux désormais libérés entrevoient la forme cornue de la Messiah se tordre sur le sol, en proie à une souffrance sans nom. Plus haut sur la colline, derrière Sélénya et son renard magicien, j'aperçois une forme féminine, vêtue d'une robe ou d'un long tissu blanc drapé autour de son corps frêle. Ses cheveux immaculés flottent légèrement autour d'elle, portés par un vent qui n'est pas de ce monde. J'ai l'impression que son regard se porte sur chacun de nous et que ma vue la surprend et l'attriste. Mais comment cela pourrait être possible ? Je suis minuscule, à moitié enterré... Son regard pourtant...
Une violente explosion m'envoie rouler quelques mètres plus loin, sous une pluie de chairs putréfiées, de sang et de mottes de terre. Lorsque j'arrive à me dégager de ce cataclysme de fin du monde pour la bête que je suis, je ne vois qu'un tas de chairs et d'os à la place de la Messiah.
Ainsi donc, cette chose nous est venu en aide... Troy a l'air perplexe, déçu de ne pas avoir pu interroger le démon. Mais ses explications sont difficiles à comprendre pour un homme comme moi. Je ne connais rien à la magie, quoi qu'on puisse en penser. Ces notions d'Immémorial sont au-dessus de mes conceptions. Pourtant, je sais que ces êtres sont eux aussi soumis au Destin. Est-ce pour cela que la femme lumineuse m'a regardé ainsi ? Si tant est qu'elle m'ait réellement regardé, bien sûr...
Troy se dirige vers Sélénya, l'aidant à se relever car elle avait été projetée à terre par l'explosion. Je ne peux m'empêcher de sourire en voyant Bingo essuyer mon saï sur les vêtements de l'exorciste et s'attirer ses grommellements.
Le reste risque d'être moins drôle. Je dois tout de même reprendre forme humaine. Je ferme les yeux et me concentre.
La transformation est plus pénible que d'ordinaire. Je sens les poils de ma fourrure réintégrer ma chair, mes os se remodeler, mon visage se transformer de nouveau, ma queue involuer, mes muscles changer de forme. Finalement, je me retrouve bien entier, à genoux, le corps entier contracté, l'estomac révulsé. J'enfonce mes doigts dans la terre. Les nausées me broient le ventre, me brisent le dos. J'ouvre la bouche, la gorge brûlante, mais je ne recrache que de la salive et un peu de bile. Néanmoins, mon ventre me laisse un peu en paix. Le sang séché me poisse le visage. Les auras maléfiques étaient si fortes que la cicatrice sur ma main s'est rouverte et a saigné. Mon crâne me fait souffrir. Soudain, mon bras gauche est traversé d'une violente douleur et lâche sous mon poids. Je roule au sol. Je me rends compte alors que mon manteau est déchiré, trempé de sang. Grimaçant de douleur, je remonte péniblement la manche. Mon bras, jusqu'au coude, est traversé d'une longue et profonde plaie sanglante. Le coup d'épée de Sélénya.


- Et merde, je murmure pour moi-même.

Je me redresse sur les genoux. Mon bras pend à mon côté, atrocement douloureux. Malgré cela, je rassemble toute ma volonté et fais marcher mes articulations. Je manque de m'évanouir de souffrance, mais tous mes muscles répondent présent. Pas tant de mal à déplorer de ce côté-ci. Lentement, je me mets debout. Lentement, le monde et mes sens se stabilisent et il ne reste plus que cette cuisante blessure et mon mal de crâne. De ma main valide, je fouille mes poches, trouve une poignée d'écorce de saule et des racines de reine des prés. Pour bien faire, il faudrait les mettre en décoction, mais je n'ai pas le temps. J'en fourre une poignée dans ma bouche et je commence à les mâcher. Le saule est atrocement amer, mais c'est dans ce goût ignoble que se trouve mon soulagement. Accessoirement, mieux vaut ça que manger les yeux de la bête cornue...
Finalement, je m'approche de Troy et de Sélénya. Je regarde longuement cette dernière, un air indéchiffrable sur le visage. Je ne lui en veux pas toutefois. Elle ne l'a pas choisi.


- Vous vous battez bien. Mais j'aurais préféré en être sûr d'une autre manière, je lui dit, pince-sans-rire mais sans animosité.

Je me retourne vers la plaine, pince les lèvres et siffle. Au bout d'un long moment, Külüg fait son apparition, méfiant, et reste un peu à distance. Je n'esquisse aucun geste vers lui, attendant la réaction de mes deux compagnons provisoires.
Pour être mouvementée, la nuit l'a été... Loin d'être masochiste, mais cela m'a plu...
Revenir en haut Aller en bas
Sélénya



Nombre de messages : 54
Points : 18
Date d'inscription : 21/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Maîtrise de l'eau / Télékinésie / Télépathie
Race: Inclassable
Niveau de puissance:
12/20  (12/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Sam 27 Mar - 23:25

Suite à la perte de ses yeux, la Messiah tomba sous l'emprise du chien de l'enfer. Profitant de sa position de force, Troy voulut interroger le démon. Je m'approchai également, intriguée. Le jeune homme parvint à convaincre Bingo de l'aider dans son entreprise. Sauf que les choses ne se passaient pas toujours comme prévues. J'en avais déjà fait l'expérience. Je voyais Yara inspecter les alentours, à la recherche de quelque chose que je ne pus identifier. Mais la réponse ne tarda point. Un hurlement strident perça la nuit, me vrillant les tympans. Je plaquais mes mains sur mes oreilles pour essayer d'atténuer la douleur. De sombres nuages emplirent le ciel et une déferlante d'éclairs se joignit à ce spectacle bien étrange. Sous un déluge de feu, quelque chose prit forme et descendit vers nous. Je restais comme paralysée par ce phénomène, Yara grogna à l'encontre de cet être.

Une voix traversa mon esprit. Bien que je souhaitais regarder, une volonté extérieure en décida autrement et je suivis ses ordres avec diligence. Yara fit de même, se couchant et posant ses pattes sur ses yeux. La prudence était de mise, je me trouvais dans un monde inconnu dont je ne connaissais pas les règles. Mon acuité sensorielle ne m'épargna aucun détail de la mise à mort de la Messiah, l'esprit emplit de ses hurlements. Yara releva la tête, intrigué par l'arrivée d'une troisième aura, il distingua une silhouette féminine juste avant qu'elle ne disparaisse et que la Messiah n'explose.

La puissance de l'explosion me projeta violemment au sol. Etourdie par le choc, je restais quelques instants à terre. Reprenant conscience de mon environnement, je grimaçai en voyant le sang qui me couvrait en grande partie. Je vis la main secourable de Troy dont j'acceptai volontiers l'aide et me redressai. Je n'avais rien compris aux explications de l'exorciste concernant les Immémoriaux, mais je ne posais aucune question, ne me sentant pas vraiment concernée par tout cela. Je récupérai mes armes et les rangeai. Yara me rejoignit, me lécha les doigts avant de s'intéresser au jeune noble. Il renifla son pantalon avant de monter plus haut et de lui administrer un grand coup de langue en plein visage. Je souris devant cette démonstration d'affection tout en remerciant Troy, puis je me tournai vers Anikeï qui venait de nous rejoindre. Je soutins le regard indéchiffrable qu'il m'adressa. Il ne semblait pas m'en vouloir pour sa blessure, mais je me sentais fautive. Je pris note de son compliment déguisé.

- Je suis désolée
, déclarai-je avec un sourire d'excuse.

Je voulus m'avancer vers lui pour le soigner mais le Sceau se rappela avec violence à mon bon souvenir, m'empêchant d'accéder à mes pouvoirs. Je poussais un soupir, embêtée de ne pouvoir l'aider, n'ayant rien à portée pour le soulager.

- Mais vous aussi êtes bon bretteur... En tout cas, j'espère que ça ira
, ajoutai-je inquiète en désignant son bras.

Yara vint également inspecter le cavalier, s'imprégnant de son odeur. Laissant le renard à ses occupations, je me tournai de nouveau vers l'exorciste.

- J'avoue, Troy, que vous côtoyer n'est pas de tout repos néanmoins ce fut une rencontre que je n'oublierai pas de si tôt, disais-je avec un petit sourire, sur un ton neutre.

Bien que pleine de péripéties et très agitée, je ne regrettai pas cette soirée. J'avais découvert de nouvelles créatures qui avait suscité ma curiosité, j'aurai aimé approfondir sur ce sujet mais je ne me sentais pas d'attaque, la fatigue accumulée depuis mon arrivée sur Firimar faisait de nouveau son apparition. Et en dépit du ton employé, je ne souhaitais pas être mêlée aux affaires du jeune homme, qui me semblaient bien compliquées. Sauf que le destin pouvait en décider autrement. L'heure des adieux était arrivée. Mon kitsune se dirigea vers la route, reprenant l'apparence d'un renard roux, en route pour Samroun.

- Hum... Sur ce, messieurs, dame
, ajoutai-je en pensant à Bingo, je crois qu'il y en a un pressé d'arriver... Je ne vais pas m'attarder plus longtemps...Il se peut qu'on soit amené à se revoir...

Simple probabilité, sachant qu'une ville se situait dans les parages. Je commençais à m'éloigner d'un pas lent mais me retournai après quelque pas.

- Au fait Troy, il y a une de mes questions, bien que j'en ai une multitude à vous poser, à laquelle vous n'avez pas répondu... Connaissez-vous une auberge où je puisse m'arrêter?


La question s'adressait principalement au noble, mais n'excluait en rien une réponse venant d'Anikeï. Une fois le renseignement donné je partirai à moins qu'un autre évènement ne surgisse à l'improviste.
Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Dim 11 Avr - 21:13

Les restes de la Messiah, peu de temps après son implosion, s'enflammèrent brusquement et se réduisirent à quelques cendres que le vent emporta. Une nuage de poussière grisâtre, presque invisible sous le couvert de la nuit. Troy, encore secoué par ce que la nuit venait de lui apporter, fit à peine attention à l'échange entre les deux autres malchanceux. Son beau costume souillé par le sang de la Messiah, sa peau également maculée, il eut une grimace de dégoût et secoua lentement la tête. Bingo ricana, moqueuse comme à l'accoutumée.

- C'est dégeu, commenta-t-elle. J'aimerais pas être à ta place !

- Ni moi à la tienne, grommela Troy, d'humeur sombre.

Derrière lui, le chien des Enfers émit un grondement menaçant, comme s'il se retournait brusquement contre celui qui l'avait invoqué, mais son corps se dématérialisa en un instant, et il regagna sa demeure, aux côtés de Satan. Tout semblait être parfaitement rentré dans l'ordre, même si peu ressortait indemne de cette terrible expérience. L'exorciste se tourna finalement vers les deux inopportuns, à qui il devait tout de même un réel coup de main. Il constata alors le bras en piteux état du cavalier, dont il ignorait toujours le nom.

- Je suis navré que vous ayez été blessé, laissa tomber Troy d'un ton neutre. Mais soyez heureux d'avoir survécu, car bien peu peuvent s'en vanter. Les Messiah sont dangereuses et très difficiles à vaincre. Elles viennent d'une réalité parallèle, baptisée l'Interdimension. Bien d'autres créatures étranges et redoutables siègent à leurs côtés.

Troy marqua un temps d'arrêt, hésitant à en révéler plus. Mais s'il en disait davantage, n'allait-il pas les mettre tous deux en danger ?

- Bah, qu'est-ce que ça peut faire ? rétorqua Bingo en haussant les épaules. On s'en fout d'eux...

Troy la foudroya du regard, puis s'adressa de nouveaux à ses alliés d'une nuit :

- Les créatures et les êtres qui règnent dans l'Interdimension ne peuvent en sortir sans une aide extérieure, révéla-t-il finalement. Quelqu'un a trouvé le moyen d'en libérer et il ne s'arrêtera pas là.

Troy ne rajouta rien d'autre. Il ne voulait pas leur révéler l'identité de cet ennemi si terrible, conscient que les deux inconnus étaient désormais menacés par l'ennemi en question, où qu'ils aillent. Moins ils en savaient, moins ils seraient en danger. Quoique... Troy fronça les sourcils, inquiet...

- Je crois que nos routes vont se séparer ici, mais j'ai bien peur que cette aventure ne soit pas sans conséquences...

Cette fois, même Bingo ne répliqua pas. Elle avait suffisamment existé aux côtés de Troy pour savoir de quoi il parlait. En effet, tous ceux qui croisaient la route de l'Exorciste n'en ressortaient jamais indemnes. Ceux qui se croyaient sortis d'affaire étaient en réalité sur le point de plonger vers l'indicible fatalité. Raziel prenait un malin plaisir à s''attaquer aux gens qui passaient dans la vie de Troy, même de façon éphémère. Et ces deux-là ne dérogeraient pas à la règle... Quant à savoir ce que le démon leur avait réservé, c'était un autre problème...

- Soyez très prudents, conseilla Troy, l'air grave, en récupérant son chapeau. Soyez toujours sur vos gardes, ne dormez que d'un œil, en tout lieu et en tout temps... Simple conseil d'ami...

Il adressa un dernier regard à la jeune femme qui venait de lui poser une question, et eut un sourire éphémère :

- Allez à Samroun. Ce ne sont pas les tavernes qui manquent, gente dame...

Puis il se tourna vers le cavalier, le saluant d'un air respectueux.

- Grand merci pour votre aide. Vous êtes à l'évidence apte à vous défendre, mais d'autres ennemis viendront, plus redoutables que la Messiah. Ne l'oubliez pas.

- Et soigne ton bras avant qu'il ne pourrisse et tombe tout seul ! lança Bingo.

Troy poussa un soupir.

- Il ne t'entend pas.

- Ben t'as qu'à lui répéter.

- Bingo dit que vous devez soigner rapidement votre bras avant que la gangrène ne s'en mêle.

- C'pas c'que j'ai dit... grogna le fantôme.

- On s'en fout... Sur ce, je vais devoir vous quitter. Une affaire délicate requiert toute mon attention.

Il salua ses deux compagnons du moment et tourna les talons, sa silhouette se fondant progressivement dans la nuit, à travers la rase campagne.

***

Au-delà de la frontière formée par les premiers arbres de la forêt, dissimulé par les ténèbres de la nuit, Raziel utilisait la présence de Troy pour cacher la sienne. Après tout, n'était-il pas son reflet, son double maléfique ? Quoi de plus facile que de se fondre dans l'aura de l'exorciste pour passer inaperçu ? Personne ne pouvait détecter sa présence et il s'était délecté du spectacle à son aise. Il posa un regard empli de perfidie et de cruauté sur les deux protagonistes restants, et un rictus mauvais étira ses lèvres.

- N'espérez même pas vous en sortir aussi facilement, mes agneaux... susurra-t-il à voix basse.

Lentement, il recula dans l'ombre et l'éclat glacial au fond de ses yeux s'éteignit. Un ricanement retentit, haut et fort, sans que personne ne puisse le situer, comme si la mort elle-même régnait dans les parages.

- La traque des Hunter pour mademoiselle, et l'Empreinte des Ombres pour monsieur... Gare aux dégâts...

Les mots résonnèrent dans le silence de la nuit, si bien que chacun put clairement les entendre, sans pour autant en comprendre la signification. Mais ils n'allaient sans doute pas tarder à le découvrir... Troy de Claymore, quant à lui, aurait le droit à un châtiment bien particulier. N'était-ce pas son fardeau que de plonger dans l'angoisse et la tourmente tous ceux qui croisaient un jour son chemin ? Raziel y veillait personnellement...
Revenir en haut Aller en bas
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Dim 11 Avr - 22:23

RP fini ? Je verrouille ?

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Lun 12 Avr - 0:00

En ce qui me concerne, fini pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Anikeï



Nombre de messages : 137
Points : 42
Date d'inscription : 08/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose - Persuasion - Sphères d’eau
Race: Humain
Niveau de puissance:
16/20  (16/20)

MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Lun 12 Avr - 15:10

Pareil pour moi, je prends bonne note de l'Empreinte des Ombres
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfer et damnation   Aujourd'hui à 16:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfer et damnation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Les Feux de l'Enfer
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» Les voies de la damnation - les cendres de Middenheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde Fantastique :: Le Rôle play :: La Campagne :: La Forêt-
Sauter vers: