MONDE FANTASTIQUE, laissez votre inspiration vous guider et créer vos propres histoires...
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Troy de Claymore [VALIDE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Troy de Claymore [VALIDE]   Dim 28 Fév - 16:12

Troy de Claymore


Il fut un temps… Un temps où le chaos et le désordre régissaient l’univers. Mais ce temps là est révolu depuis l’émergence des mondes et l’organisation de la vie. Partout, il y a la figure emblématique du Bien, cette force positive qui apporte l’espoir et cimente l’existence. La joie, l’amour, le rêve, autant de nouveaux ingrédients qui repoussent les ondes négatives que certains s’efforcent de répandre à travers le temps et l’espace. Rien que d’en parler, j’en suis écœuré.

Vous vous demandez sûrement qui je suis ? A qui vous avez affaire ? Troy de Claymore peut-être ? Après tout, c’est ce qui est inscrit un peu plus haut.
Pas du tout.
Quand bien même vous tenteriez de m’identifier, cela vous serait impossible. Inimaginable. Et pourtant, je suis bien réel. Mon nom ? Raziel. Je suis bien un de Claymore, mais pas celui qu’on souhaiterait croiser un jour…

Le vrai de Claymore, le dernier survivant de cette famille de noble lignage, c’est Troy.
Mon double... Il est comme un frère, un jumeau, mais dans l’histoire, c’est moi le grand méchant…
Ne vous y trompez pas : Troy a aussi ses mauvais côtés mais en comparaison, je suis l’incarnation du Mal absolu. Je suis la violence, le chaos, la cruauté… Esprit machiavélique, esprit manipulateur, esprit perfide, ne vous fiez jamais à mon calme apparent, et encore moins à mes sourires en coin… Vous voilà avertis.

Qu’en est-il de ce cher Troy ? Qui est-il ? Mon souffre-douleur et ma raison de vivre. Je le briserai jusqu’à ce qu’il ne s’en relève plus. J’anéantirai son esprit jusqu’à la folie ardente qui posséda jadis les siens. J’ensanglanterai son âme afin que jamais il ne trouve le repos éternel. Je le tourmenterai jusqu’à la mort. Pourquoi tant de mauvais desseins me demanderez-vous ? Parce que c’est dans ma nature. Je n’existe que pour cela. Je n’ai pas d’autres objectifs dans cette vie qu’il m’a donnée sans le vouloir. Imbécile prétentieux… Il a trop joué avec le feu, et il en paye les conséquences.

Troy de Claymore, petit exorciste de pacotille… Maudit médium dont le talent est en perpétuelle évolution. Mais ce qu’il a fait ne compte déjà plus. Ce qu’il fera m’importe davantage. Néanmoins, ne nous aventurons pas si rapidement sur ce chemin de traverse. Laissez-moi vous décrire rapidement mon double si sûr de lui, trop sûr de lui…

Nom : de Claymore
Prénom : Troy
Age : 32 ans
Sexe : masculin
Race : humain
Taille : un mètre quatre-vingt cinq (1m85)
Poids : soixante-quinze kilos (75 kg)
Pouvoir(s) : côtoyer les morts (les voir, les entendre, leur parler etc…)


J’attire à présent votre attention sur ses signes particuliers. Il est en effet essentiel que vous les mémorisiez afin de savoir auquel de nous deux vous allez avoir affaire… Vous comprendrez plus tard mon allusion…

Signes particuliers :un scorpion tatoué sur l’épaule droite, une cicatrice sous la clavicule droite, une chevalière portée à l’index gauche, et une étrange lueur rougeoyante dans l’iris de l’œil gauche.

Son apparence physique ? Vous étonnerai-je en vous informant que nous sommes parfaitement identiques ? Naturellement, nos allures se distinguent car nous ne nous habillons pas de la même façon, mais notre physique est le même :

Des yeux d’un bleu océan profond, un visage aux traits fins, la peau de teinte plutôt claire, nous portons tous les deux les cheveux longs, noirs aux reflets cendrés. Nez droit et bouche bien dessinée, nous avons exactement le même sourire, avec une fossette se creusant de chaque côté. Notre regard est également très expressif, et c’est bien là le souci. Il est aisé de lire en nous, que ce soit moi ou lui. Mais nous travaillons chacun pour y remédier. Grands, nous le sommes. Musclés, également. Nous ne basculons pas dans l’excès pour autant, mais cette force physique nous est très utile, bien que cela ne soit pas pour les mêmes raisons… Cela vous suffira-t-il comme description ? Ou peut-être puis-je ajouter une touche sur son allure générale ?

Troy est d’ascendance noble et a reçu une éducation adéquate en conséquence. Son style vestimentaire s’en ressent, du moins lorsqu’il n’est pas en « mission », comme il dit… Elégant, plein de charme et de bonnes manières, c’est un prince gâté. Mais lorsqu’il quitte son monde d’aristocrates vernis, il devient un autre homme : d’apparence négligée, parfois mal rasé, il s’habille comme bon lui semble de façon à être parfaitement à l’aise lorsqu’il courra à l’aventure...

Et qu’en est-il de son caractère ? Sa personnalité ? Ses défauts ? Ses pêchés mignons et ses faiblesses ? Je pourrais vous en dire long sur le sujet, car Troy n’est pas le prince charmant dont ces dames pourraient rêver. Autrefois, Troy était charmant et plein de vie. Il souriait, il riait, il aimait… Vint ensuite le jour le plus noir de son existence, l’incident qui bouleversa sa paisible petite existence… L’extermination de sa famille, dont sa chère et tendre fiancée. Je le sais, car c’est moi qui les ai tués. Tous. Ce n’était que le début du parcours anarchique que je devais emprunter. Troy aura beau fuir, il ne pourra jamais s’éloigner suffisamment de moi. Je le retrouverai toujours, et il ne se débarrassera jamais de moi, à moins d’y sacrifier sa propre vie. Et ça, c’est une chose qu’il n’est pas prêt à faire.
Après la mort de sa fiancée, Troy s’est refermé sur lui-même. Il est devenu plus froid, et beaucoup plus solitaire. Il suit une nouvelle règle, une règle d’or qu’il s’interdit de violer : aucun attachement. Des aventures, il en a car comme tout homme, il aime les femmes. Il les aime beaucoup. Mais il refuse de tomber amoureux, refuse de s’attacher à la moindre personne que ce soit.

Comme je l’ai mentionné plus haut, Troy arbore souvent le masque que lui impose sa lignée : le charme, l’élégance, les bonnes manières, et tout ce qui fait de lui le digne descendant des barons de Claymore. Mais dans l’ombre de sa misère, sous le voile de ses secrets, il peut devenir plus brutal, dans ses mots comme dans ses gestes. Il peut se laisser aller à la négligence et à la dépravation, incapable de surmonter la douleur que lui apporta la mort de sa moitié… Il lui arrive de sombrer dans l’alcool par moment, ou à des crises de colère, mais jamais encore il ne s’est montré violent avec une femme. Il leur attache trop de respect pour ça.
Que pourrais-je encore ajouter ? Il me semble avoir dépeint l’essentiel de sa personnalité. Les petits secrets de son caractère, vous les découvrirez en temps voulu. Sachez seulement qu’il déteste le mensonge et la tromperie, autant qu’il déteste l’eau. N’allez pas croire qu’il ne se douche jamais, mais il a la phobie des grands milieux aquatiques : lacs, piscines, mer, océans…

Nous en arrivons à présent à son histoire. Sa vie n’a jamais été rose, et au-delà de ses rares moments de bonheur, bien des malheurs ont marqué de leur sceau sa misérable existence. Je vous ouvre donc le livre qui relate les grands événements dont l’impact dessina le chemin de sa destinée.

Acte I : Genèse du Pouvoir

Il me regarde fixement et je ne peux détacher mes yeux des siens, trop tétanisé pour fuir, trop effrayé pour faire le moindre geste. Il est le premier que je vois, et bien d’autres suivront. Si nombreux qu’une vie entière n’y suffirait pas pour les compter…
Fantômes.
Le mot avait surgi dans mon esprit sans que je ne l’y invite.
Simplement parce qu’au fond de moi, je savais qu’ils étaient morts. Tous ces gens, toutes ces âmes errantes, tous ces êtres mystérieux qui m’entouraient. Je les entends pleurer, gémir, chuchoter, parler, hurler… Une véritable gamme d’émotions me transperce comme un millier d’aiguilles. Je ressens tant de colère, tant de haine, tant de chagrin… Je sais que beaucoup sont des égarés, en quête de vérité pour se libérer. D’autres sont des damnés, rongés par la culpabilité. D’autres encore ne cherchent que le chemin de la rédemption, ou bien sont en quête d’un moyen d’apaiser leur douleur, ou leur rage.
Et moi dans tout ça ? Je suis Troy de Claymore, le garçon qui les voit, qui les entend, qui peut leur parler, les écouter, les côtoyer…
L’ennui, c’est que je ne veux pas.
Je n’ai jamais réclamé ce pouvoir que ma naissance a engendré. Et je me serais pendu avant même l’adolescence si j’avais su quelles horreurs allaient amener un tel don.
Car après ces esprits dérangés et incompris, vinrent les démons…
Quelque part, ils ressemblaient aux fantômes. En certains points, ces êtres étaient proches les uns des autres. Mais les démons sont beaucoup plus dangereux et hostiles. Ils peuvent posséder les mortels, ils peuvent tuer, faire souffrir…
Très vite, j’ai compris que j’étais l’un des seuls obstacles pouvant se dresser sur leur route. Un futur exorciste, le meilleur qui ait vu le jour. Je délaissai donc peu à peu mes activités de médium pour me consacrer à la démonologie.
Un prêtre du nom d’Ingham me repéra à l’âge de quinze ans et décida de me prendre sous son aile pour m’enseigner tout ce qu’il savait. C’était un grand exorciste et il voyait un moi l’apprenti idéal, celui qui prendrait sa succession quand son heure serait venue…

Acte II : Les Fils du Diable

Je pourrais vous conter dans le détail mes premières aventures en tant qu’exorciste, mais la vérité vous dépasserait. Alors que je débutais dans cette étrange fonction, les premiers démons que je traquai furent des immondices vomies par l’enfer et qui ne représentaient guère de danger. Ainsi, les exorcismes furent couronnés de succès et Ingham me félicita pour mes progrès et mon savoir, sans cesse grandissant.
Mais lorsque vous vous hissez dans les hauteurs de la renommée, que votre talent croît inexorablement et que votre puissance évolue parallèlement, vous gagnez des sphères autrement plus redoutables.
Lorsqu’Ingham me jugea prêt, il me fit entrer dans une secte très particulière dont les quelques membres privilégiés étaient tous des chasseurs hors pair. Le Cercle d’Abraham, dont le seul objectif consistait à traquer ceux qu’ils appelaient « les Fils du Diable ». Par définition, on pourrait considérer que n’importe quelle créature sortie des enfers est enfant du Diable, et ce n’est pas tout à fait faut. Mais les Chasseurs d’Abraham avaient baptisé ainsi les généraux infernaux.
Des démons viles, à la force et aux pouvoirs indiscutables, qui arpentaient la terre en quête de victimes et de sang, de chaos et de terreur. Les Fils du Diable. Peu nombreux par comparaison aux légions infernales, mais infiniment plus dangereux. Fidèles à Satan, dévoués en son nom, ils ne vivaient que pour l’horreur et les Chasseurs d’Abraham se faisaient un devoir de les exécuter lorsqu’ils en retrouvaient la trace.
Mon tour vint…
Je fus appelé pour l’exorcisme d’une jeune fille. Secondé par le père Ingham et appuyé par Hannibal, un Chasseur d’Abraham, je me rendis à l’endroit de la possession. Immédiatement, je fus saisis par l’effroyable aura démoniaque qui emplissait les lieux. J’avais rarement ressenti une telle puissance, si bien que je craignis un instant d’avoir affaire au Diable lui-même.
Nous nous affairâmes bien vite autour de la malheureuse, dont la vie était en grand péril. Hannibal se tenait prêt à détruire le démon aussitôt que nous l’aurions extrait du corps meurtri, et les proches de la victime furent mis à la porte de la chambre.
Ingham réclama un miroir pour faciliter l’extraction, qui se présentait bien mal. La force du démon nous impressionnait, et je commençais à craindre que nous ne puissions en venir à bout. Nous avions bel et bien affaire à un Fils du Diable dans toute sa splendeur. Il y avait des années que nous n’en avions plus trouvé…
A force de ruse, nous réussîmes à obtenir le nom du démon et nous en usâmes pour le piéger au cours de l’exorcisme. Hélas, j’étais loin de me douter du poids de nos erreurs…
Au coucher du soleil, alors que nous étions là depuis le petit matin, nous achevâmes notre œuvre. Je parvins à débusquer le démon et à l’arracher au corps de la jeune fille, l’emprisonnant ensuite dans le grand miroir que nous avions exigé.
Ce fut à cet instant précis que ma vie bascula, amenant l’horreur dans mon existence. Car le démon, qui répondait au nom de Raziel, posséda ce que nous n’aurions jamais cru possible de posséder : mon reflet.
Hannibal, en dépit de ses excellents réflexes de Chasseur, ne put réagir à temps. Raziel jaillit du miroir, faisant à jamais disparaître mon reflet, et lui arracha le cœur à mains nues. Puis il se retourna contre Ingham, décidé à lui faire partager le même sort, ce qu’il fit, à peu de choses près…
Enfin, il se tourna vers moi et remonta à ma hauteur. Lorsque je croisais son regard démoniaque, je sus que j’étais condamné à l’enfer. Son rictus cruel me fit froid dans le dos car déjà, la vérité se frayait un chemin dans mon esprit : Raziel et moi étions liés au-delà de la mort. Il pointa un doigt dans ma direction et eut un rire sinistre :
- Mon frère… susurra-t-il froidement. A la vie, à la mort…
Un frisson me parcourut l’échine et, transi d’effroi, je le regardai pivoter sur ses talons pour s’échapper, avec un grand ricanement moqueur. Je restai seul à côté de la jeune fille affaiblie. Elle était sauvée, mais à quel prix ?
J’en payais les lourdes conséquences.

Acte III : Vie brisée, destin scellé

Quatre jour après le terrible exorcisme qui m’avait privé de mon reflet, j’avais retrouvé ma famille : mes parents, baron et baronne de Claymore, ma sœur, et ma ravissante fiancée, Caitlin. Je m’étais efforcé d’oublier Raziel, mais la vision de mon propre reflet prenant soudain vie sous mes yeux me poursuivait incessamment. Quelque part hors de mes terres, j’avais désormais un double maléfique, et cette idée m’horrifiait, car je savais que le seul moyen de le détruire aurait été de mourir moi-même. Dans la même logique, si quelqu’un venait à tuer Raziel, j’en mourrais aussitôt. Abominable réalité, châtiment suprême, l’avais-je donc mérité ?
Le cinquième jour après l’incident fut le plus noir de mon existence. Raziel se fit passer pour moi et n’eut aucune peine à se rendre au cœur de notre noble résidence. Ce qu’il advint ensuite s’est peu à peu occulté de mon esprit livré à la douleur, car le démon fit son œuvre, détruisant et anéantissant tout ce qui avait de l’importance pour moi.
Il massacra mes parents, ma sœur, et ma chère Caitlin…
Je revois encore ce monstre couvert de sang, au sourire machiavélique, au moment où je dévalais les marches, alertés par les hurlements des miens. Je me souviens encore de son regard étincelant de cruauté et les mots qu’il prononça :
- Tu ne te débarrasseras jamais de moi, Troy… Où tu iras, j’irai… Ce que tu aimeras, je le détruirai…
Je croyais vivre un cauchemar, espérant seulement pouvoir me réveiller d’un instant à l’autre. Mais tout cela était bien réel. Raziel me jurait mille tourments pour le restant de mes jours, promettant que je ne fuirai jamais assez loin pour lui échapper.
Ce même jour, je découvris l’étendue de ses pouvoirs : capable d’animer l’inanimé et de lire dans les esprits. Bien sûr, son pouvoir avait des limites mais face à lui, j’étais l’insignifiance incarnée…

Des suites de cette tragédie, je sombrai peu à peu dans l’alcool. Je me mis à fumer, je laissai les esprits me tourmenter et les démons mineurs me harceler. Les gens m’évitaient, et je devins plus solitaire que jamais. Je développai une méfiance naturelle envers autrui, et me montrai aussi froid que possible pour échapper à tout attachement. Je refusais de m’engager dans une relation humaine qui puisse donner à Raziel une nouvelle occasion de meurtrir mon âme.
Malgré tous ces événements dramatiques, je décidai de poursuivre mon œuvre d’exorciste, même si je quittai officiellement le Cercle d’Abraham. Aujourd’hui, j’œuvre encore au contact des fantômes, et je me livre toujours à la traque des démons, désireux de détruire à jamais les Fils du Diable…

Clan : neutre bon (Troy) // mauvais chaotique (Raziel)

"Pouvoir" de Troy : voir, entendre et parler avec les morts.

Pouvoirs de Raziel : animer l'inanimé (formes humanoïdes telles poupées, épouvantails, marionnettes etc...) et ce qui a vécu (cadavres, animaux empaillés...). Télépathie et empathie.


Dernière édition par Troy de Claymore le Lun 1 Mar - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Troy de Claymore [VALIDE]   Dim 28 Fév - 20:54

En fait, vous êtes deux dans le même corps ? C'est donc "toi" qui as tué tes parents ?
Sympathique histoire.
Bienvenue !

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Troy de Claymore [VALIDE]   Dim 28 Fév - 20:59

Non, non, nous ne sommes pas deux dans le même corps !

Mon reflet est devenu une personne à part entière, possédée par le démon Raziel, que j'ai extrait d'une jeune fille lors d'un exorcisme qui a mal tourné. Il y a donc moi et ce démon, qui a désormais mon exacte apparence. (et moi, je n'ai plus aucun reflet, par exemple quand je passe devant un miroir, un peu comme les vampires...)

Au cours des rp, sauf si les joueurs demandent à rp avec l'un d'entre nous en particulier, ce sera à vous de découvrir auquel vous avez affaire.

Je reviens donc sur l'histoire des signes particuliers, par exemple le tatouage de scorpion à droite : si je mentionne au cours du rp qu'il est à gauche, vous avez donc affaire à mon reflet, soit le méchant, Raziel le démon...

Nous sommes comme des jumeaux. Vous pouvez très bien nous apercevoir côte à côte (pour le pire plus que pour le meilleur).
Revenir en haut Aller en bas
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Troy de Claymore [VALIDE]   Dim 28 Fév - 21:07

Aaaah d'accord, maintenant c'est beaucoup plus clair Wink

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Troy de Claymore [VALIDE]   Dim 28 Fév - 21:10

lol
Bon, parfait si tu as bien saisi le concept ! ^^

Sinon, merci pour l'accueil et... Rien à corriger sur la fiche ? Tout est bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Troy de Claymore [VALIDE]   Dim 28 Fév - 23:49

Non, c'est bon, si tu veux tu peux faire une catégorie "pouvoirs" pour tout regrouper et faciliter la lecture pour les gens pressés Wink

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Troy de Claymore



Nombre de messages : 101
Age : 33
Points : 21
Date d'inscription : 24/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Humain
Niveau de puissance:
10/20  (10/20)

MessageSujet: Re: Troy de Claymore [VALIDE]   Lun 1 Mar - 1:17

Ok, ça marche. Je résume ça sur la fin...
Revenir en haut Aller en bas
Vlaad
Admin
Admin


Nombre de messages : 1078
Age : 26
Localisation : Là où la vie me mène
Points : 49
Date d'inscription : 24/09/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphose/Télépathie/Pyrokinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Troy de Claymore [VALIDE]   Lun 1 Mar - 12:32

Très bien, il ne te manque plus qu'une petite validation supplémentaire Smile

_________________
"Ce n'est pas le chemin qui est difficile, c'est le difficile qui est le chemin."
Søren Kierkegaard


Revenir en haut Aller en bas
Aarwen
Admin
Admin


Nombre de messages : 592
Points : 39
Date d'inscription : 09/10/2007

Feuille de personnage
Pouvoirs: Métamorphe en louve grise, télépathe, télékinésie
Race: Vampire
Niveau de puissance:
15/20  (15/20)

MessageSujet: Re: Troy de Claymore [VALIDE]   Lun 1 Mar - 14:46

Bienvenue à toi !
Très belle fiche !

Te voilà donc complètement validé.
Bon jeu à toi !

_________________


~~ La musique donne une âme à nos coeurs et des ailes à la pensée ~~
(Platon)


Revenir en haut Aller en bas
http://mondefantastique.heberg-forum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Troy de Claymore [VALIDE]   Aujourd'hui à 16:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Troy de Claymore [VALIDE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HS:forum de Rp troll de Troy
» monde de Troy
» Troy Vandegraff
» A LIRE - UTILISATION DE BROUILLON-COURS VALIDE
» Biro daj sena repiblik valide senatè koupyon, anko yon piwèt Prevalo-espwa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde Fantastique :: Entrez au royaume de Fírimar :: Les personnages :: Présentations validées-
Sauter vers: