MONDE FANTASTIQUE, laissez votre inspiration vous guider et créer vos propres histoires...
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le silence brisé d'une clairière (ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valarel



Nombre de messages : 10
Age : 26
Localisation : La forêt
Points : 5
Date d'inscription : 17/12/2009

Feuille de personnage
Pouvoirs: Aucun
Race: Elfe
Niveau de puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Le silence brisé d'une clairière (ouvert à tous)   Jeu 4 Fév - 11:42

A l'orée de la forêt, bordant une petite clairière, un groupe de biche profite paisiblement de l'herbe tandis qu'un grand cerf regarde tout ce joli monde d'un air protecteur. Confortablement installé sur les branches d'un chêne, j'observe les mammifères vaquer à leur occupation, ma présence ne semble pas les déranger, au contraire, lorsque je suis arrivé dans la clairière, ils m'ont simplement jeté un bref coup d'œil et ont du conclure que je ne représentais pas un danger pour eux. Ce qui était vrai, pour le moment...

Soudain un bruit sourd retentit, suivit d'un long râle, brisant net le calme apaisant de la clairière. Le grand cerf s'était effondré comme abattu par la foudre, me redressant je balayais la clairière du regard, tentant de déterminer la cause de ce vacarme. Les cervidés quand à eux fuyaient dans ma direction, tentant de se précipiter vers le seul refuge possible…les bois, c’est alors qu’un autre bruit assourdissant retentit à nouveau, puis un autre, et pendant quelques instants ce fut le chaos, les animaux s’effondraient les uns après les autres abattu par je ne sais quoi.

Quand le calme revint, je contemplais d’un œil effaré la scène qui s’offrait à moi ; l’herbe de la clairière était devenue rouge, colorée par le sang de dizaines des mammifères, quelques uns agonisant encore…Ce n’était pas de la chasse….c’était un massacre ! De mon incompréhension commença à naitre en moi la colère….C’est alors que je les aperçus ; cinq hommes accompagnés par ce qui me semblait être un enfant au vu de sa silhouette…Je remarquais qu’ils étaient vêtus étrangement ; ils portaient tous une chemise à carreaux ainsi que pour certains un chapeau orné d’une plume, par contre tous étaient munis d’une espèce de grand bout de bois ouvragé de métal, que je supposais être leur arme.

Il ne me fallut pas beaucoup de temps pour en être fixé, s’approchant des bêtes au sol en riant et gesticulant, ils remarquèrent que certains des animaux vivaient encore, l’un d’entre eux s’empara de son arme et la pointa sur une pauvre biche agonisant, puis enchainant une série de manœuvres exécuta l’animal dans un vacarme épouvantable. Ses compères lui donnèrent une claque dans le dos et tous éclatèrent de rires, comme si pour eux c’était un geste très drôle que d’achever un animal.

Je sentis mon sang bouillir, mais je n’avais encore rien vu…ou plutôt entendu, car ils étaient à présent assez près de moi pour que je puisse entendre leur paroles :
-Eh bien les gars…On a fait un carton ! *rires*
- Ouais tu l’as dit ! C’est presque trop facile avec ces stupides bêtes !
-Surtout avec nos jolis petites armes * l’homme tapote son fusil*
-Bon on fait le décompte et on rentre…T’attend quoi gamin ? Tout en disant cela l’homme se tourna vers l’enfant qui les accompagnait, celui-ci affichait une mine épouvanté, apparemment c’est la première fois qu’il devait voir du sang ou des animaux mort.
L’un des hommes éclata d’un rire sonore :
-De quoi t’a peur gamin ? D’un peu de sang et de quelques biches mortes ? Le petit secoua vivement la tête et nia que non, mais son visage pâle ne trompait personne.
-Bon on fera nous-mêmes les comptages pour cette fois. Lança un des hommes, tout en parcourant les cadavres d’animaux.
-12 ! Pas mal...mais on a encore du boulot ! dit il en riant, puis revenant vers ses amis, lança :
-Bon il se fait tard rentrons.

Le groupe se mit en marche mais avait à peine fait quelques mètres que :
-Eh bien gamin…ne reste pas à la traine !

L’enfant n’avait en effet pas bougé d’un centimètre, les yeux toujours fixé sur le carnage.

-Pourquoi….Pourquoi on les a tués ? Arriva-t-il à articuler entre deux sanglots

-Pour le plaisir ! Ce n’est pas évident ? Lança un des hommes. Sa t’a pas amusé tout sa ?

L’enfant ne dit rien, il semblait lutter contre les larmes. Un des hommes se détacha du groupe et alla droit sur le grand cerf, sortant un couteau, il lui sectionna la tête et, la soulevant, s’amusa à imiter l'animal. Tout le groupe se mit à rire sauf l’enfant qui se mit à pleurer. Loin de s’émouvoir l’homme se rapprocha de l’enfant en disant :

-Tu l’attrape gamin ?
Il fit mine de le lancer, l’enfant recula apeuré et l’individu éclata de rire.

-Ne fait pas ta chochotte ! Ce n’est qu’un stupi…
Il ne termina jamais sa phrase.
Une de mes flèches venait de lui transpercer le cœur, l’humain s’effondra sous le regard abasourdis de ses amis, profitant de l’effet que je venais de causer, je remis rapidement un autre projectile sur mon arc, visa, et tira. Un autre homme s’effondra, atteint en pleine tête. Cette fois par contre, les autres personnes restantes prirent conscience de ce qui se passait, ils se mirent à tirer au hasard dans les fougères, pas si facile de tirer sans cible n’est ce pas ? Je souris intérieurement pendant qu’un autre de mes traits mettait fin à la pathétique existence d’un troisième larron.

Pris de panique, les deux derniers individus voulurent se mettre à l’abri trainant l’enfant avec eux…Ils moururent avant même d’avoir atteint les bois. Resté seul, l’enfant jetait des coups d’œil nerveux tout autour de lui, terrorisé, mais je n’avais pas l’intention de lui faire quoi que ce soit…Cependant le vent m’apportait une odeur venant du nord, d'autres personnes approchaient…

Sautant agilement de ma cache, j’atterris à quelques mètres du garçon, lequel sembla littéralement se liquéfier à ma vue. Passant près de lui, je lui adressais un clin d’œil avant de disparaitre dans la végétation.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le silence brisé d'une clairière (ouvert à tous)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Questions ouvert à tous.
» FERELMA [OUVERT A TOUS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monde Fantastique :: Le Rôle play :: La Campagne :: La Forêt-
Sauter vers: